Oliv92
Supply Chain
Abonné·e de Mediapart

105 Billets

2 Éditions

Billet de blog 8 août 2015

Prise d'otage à Mopti... vue depuis le Mali

Oliv92
Supply Chain
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En réaction à l'attaque terroriste qui vient de s'achever de façon tragique.

Pour vivre et travailler au Mali depuis 6 mois, je suis atterré par le manque de professionnalisme à tous les niveaux à chaque attaque terroriste:

* La MINUSMA : je ne sais pas s'ils protègent grand chose, mais en tous cas ce sont des cibles de premier choix, chiffon rouge pour les djihadistes. Je vois souvent ces militaires dans des hôtels "moyenne gamme" de Bamako. On les prendrait plutôt pour des touristes (l'autre fois un allemand avait son pôt de Nutella au petit dej, comme chez Mutty), si ce n'était leurs tenues souvent kaki, mais pas toujours. Et absolument aucune protection supplémentaire devant l'hôtel. C'est à peu prés comme si on envoyait des poussins sur un terrain infesté de serpents. Ils mettent en fait en danger les autres clients de l'hôtel.

* la communication : je ne sais pas qui communique lors des attaques, mais on ne comprend jamais rien aux communiqués de presse. Comme ici, un article sur France 24. Ni sur le déroulement des attaques, ni sur les blessés ou morts. A priori lors de cette dernière attaque, les terroristes voulaient s'en prendre à la caserne. Devant la résistance des militaires (pour une fois), ils ont changé d'objectifs et se sont rabattus sur une prise d'otage dans l'hôtel voisin.

* l'armée ou la gendarmerie malienne : mais cela fait combien de casernes attaquées dans les 3 derniers mois? Et pourtant on a toujours l'impression qu'il se font surprendre comme des lapereaux. Il paraît qu'ils manquent de moyens. Il faudrait peut-être moins de militaires russes et plus de moyens pour les militaires Maliens?

INFORMATION de DERNIERE MINUTES (15h00 samedi 8 août ) : un poste de contrôle à l'entrée de Bamako a été forcé . C'est ce genre d'événement qui avait précédé l'attaque de La Terrasse il y a quelques semaines. On peut donc craindre le pire ce week-end. Mieux vaut éviter les lieux trop fréquentés par les militaires de la Minusma.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Être LGBT+ en Afghanistan : « Ici, on nous refuse la vie, et même la mort »
Désastre économique, humanitaire, droits humains attaqués… Un an après avoir rebasculé dans les mains des talibans, l’Afghanistan n’en finit pas de sombrer. Pour la minorité LGBT+, le retour des fondamentalistes islamistes est dévastateur.
par Rachida El Azzouzi et Mortaza Behboudi
Journal — International
« Ils ne nous effaceront pas » : le combat des Afghanes
Être une femme en Afghanistan, c’est endurer une oppression systématique et brutale, encore plus depuis le retour au pouvoir des talibans qui, en un an, ont anéanti les droits des femmes et des fillettes. Quatre Afghanes racontent à Mediapart, face caméra, leur combat pour ne pas être effacées. Un documentaire inédit.
par Mortaza Behboudi et Rachida El Azzouzi
Journal
Un homme condamné pour violences conjugales en 2021 entre dans la police
Admis pour devenir gardien de la paix en 2019, condamné pour violences conjugales en 2021, un homme devrait, selon nos informations, prendre son premier poste de policier en septembre dans un service au contact potentiel de victimes, en contradiction avec les promesses de Gérald Darmanin. Son recrutement avait été révélé par StreetPress.
par Sophie Boutboul
Journal — Climat
Près de Montélimar, des agriculteurs exténués face à la canicule
Mediapart a sillonné la vallée de la Valdaine et ses environs dans la Drôme, à la rencontre d’agriculteurs qui souffrent des canicules à répétition. Des pans de récoltes grillées, des chèvres qui produisent moins de lait, des tâches nouvelles qui s’accumulent : paroles de travailleurs lessivés, et inquiets pour les années à venir.
par Sarah Benichou

La sélection du Club

Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La révélation (1/9)
Comment, par les hasards conjugués de l’Histoire et de l’amitié, je me retrouve devant un tombereau de documents laissés par Céline dans son appartement de la rue Girardon en juin 1944. Et ce qui s’ensuivit.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La piste Morandat (5/9)
Dans ses lettres, Céline accuse Yvon Morandat d’avoir « volé » ses manuscrits. Morandat ne les a pas volés, mais préservés. Contacté à son retour en France par ce grand résistant, le collaborateur et antisémite Céline ne donne pas suite. Cela écornerait sa position victimaire. Alors Morandat met tous les documents dans une malle, laquelle, des dizaines d’années plus tard, me sera confiée.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Oscar Rosembly (4/9)
Depuis longtemps les « céliniens » cherchaient les documents et manuscrits laissés rue Girardon par Céline en juin 1944. Beaucoup croyaient avoir trouvé la bonne personne en un certain Oscar Rosembly. Un coupable idéal.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Une déflagration mondiale (3/9)
La veuve de Céline disparue, délivré de mon secret, l’heure était venue de rendre publique l’existence du trésor et d’en informer les héritiers… qui m’accusèrent de recel.
par jean-pierre thibaudat