mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart mar. 24 mai 2016 24/5/2016 Édition du matin

Jean-Vincent Placé sur VTCN... une occasion de perdue

Oui, Monsieur Placé, vous avez perdu hier soir sur "Vous trouvez ça normal" (France 2, 22h40) une belle occasion de vous taire ou de démontrer votre respect du 4e pouvoir.

Oui, Monsieur Placé, vous avez perdu hier soir sur "Vous trouvez ça normal" (France 2, 22h40) une belle occasion de vous taire ou de démontrer votre respect du 4e pouvoir.

Le sujet "Médiapart et l'affaire Cahuzac" peut certes vous déstabiliser et vous mettre sur la défensive, comme tout sénateur ou homme politique. Personne n'aime venir voir étaler ses erreurs sur la place publique, même lorsque l'on a décidé d'être un homme public. Mais de là à reprendre les arguments de Copé et Morano d'il y a quelques mois, mettant tous les ".fr" (et pas les ".com"??) dans le même sac sur le thème "internet est une poubelle", franchement !! Vous êtes respectueux des libertés publiques, de la presse, d'expression ? Ou juste un petit sénateur, notable ayant peur de l'opinion de vos électeurs, peur d'être contredit par des médias indépendants? Vous préférez le Figaro ou la presse de province? Vous n'êtes pas vous même sur Facebook?

Votre deuxième argument face à Fabrice Arfi ("Vous n'avez que ca pour prouver la culpabilité de Cahuzac, qu'un enregistrement inaudible, sauvegardé dans des circonstances abracadabrantesques?" ) pouvait paraître plus élaboré mais était presque encore pire. Encore pire parce qu'il montre que vous n'avez pas lu les articles de Médiapart que vous critiquez, mais surtout n'y connaissez vraiment rien aux droits et devoirs des journalistes. Evidemment non, il n'y a pas que ca, sinon des journalistes sérieux ne l'aurait pas publié. Et comme l'a dit Fabrice Arfi, Cahuzac n'a jamais contesté le fond, mais, dans cette partie de poker en direct, a tenté de savoir ce que les journalistes avaient vraiment contre lui avant d'attaquer.

Votre prestation, M.Placé, était d'autant plus médiocre que, sur cette affaire Cahuzac, Médiapart à mon sens se trompe un peu de bataille. Non pas qu'il ne faille pas enquêter sur les ministres de "gauche", bien au contraire, (surtout lorsqu'ils peuvent se payer cash des appart de 700 000€), mais plutôt parce qu'il y a des exactions un peu plus sérieuses à dénoncer qu'une fraude fiscale personnelle supposée , dont le montant n'est même pas estimé, commise alors que Cahuzac n'était ni ministre ni élu. Cette semaine, Transparency International a publié son enquête annuelle sur la corruption, placant la France à la 22ème place, tout comme les Bahamas ! Et cette corruption plombe notre pays, par les pertes de revenus fiscaux certes, mais surtout des mauvaises décisions qui sont prises par nos élus, favorisant copains et grosses entreprises. J'aimerais que Médiapart s'attaque surtout à ces corruptions là (et il le fait déjà) plutôt qu'aux erreurs personnelles commises et presqu'admises par nos élus. Malheureusement cette enquête sur Cahuzac manque jusque là d'envergure, attaque un homme sur le thème puritain "Regardez,il a fauté" sans remettre en cause son action en tant que Ministre et peut même laisser penser que les journalistes sont instrumentalisés. Quel est le pervers qui a déposé cet enregistrement chez le Notaire, l'a conservé pendant 12 ans et a maintenant intérêt à la ressortir?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Construisez l'indépendance de Mediapart

onze euros par mois

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile.
Je m'abonne

L'auteur

Le blog

suivi par 38 abonnés

Depuis Bamako...et parfois Dakar

mots-clés