Connerie ambiante

Quelques remarques sur la connerie ambiante en ce temps de Coronavirus

Le couvre-feu réduit la durée où chacun peut vaquer à ses occupations. Résultats : plus de monde au mêmes moments au mêmes endroits dans les supermarchés, les transports en commun. Pour réduire les risques de contamination il faudrait au contraire étendre les heures d'ouvertures et rajouter des bus et des métros. Par contre, il faut bien sûr réduire la vente d'alcool.

Nous avons atteint un plateau dans les contaminations tout simplement parce que les gens ne se font plus autant tester. Ils sont enfin compris que cela ne sert à rien. Depuis le départ cet indicateur était idiot. On ne peut pas bâtir un indicateur sur un comportement qui dépend de la décision des individus. 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.