API's vs. #Hadopi Débat

Débat participatif géolocalisé en temps réel contre l'HadopiA l'occasion du passage devant le Parlement Francais du projet de loi "Création et internet" dite Hadopi, POLITECHNICART (laboratoire universitaire autonome en lutte et agence de communication en devenir) et Bertrand DEMARCQ représentant le groupe B3, ont décidé de s'associer pour créer une plate-forme de débat participatif en ligne et en temps réel ; plateforme persistante, pervasive et située.

Débat participatif géolocalisé en temps réel contre l'Hadopi


A l'occasion du passage devant le Parlement Francais du projet de loi "Création et internet" dite Hadopi, POLITECHNICART (laboratoire universitaire autonome en lutte et agence de communication en devenir) et Bertrand DEMARCQ représentant le groupe B3, ont décidé de s'associer pour créer une plate-forme de débat participatif en ligne et en temps réel ; plateforme persistante, pervasive et située.

 


Contre-surveillance citoyenne en temps réel

 

Rappelons nous : décembre 2005, passage de la Loi DADVSI a l'Assemblée Nationale. Tout
au long des débats, les internautes ont suivi en masse les échanges sur la chaîne
parlementaire ou en direct sur le stream du site internet de l'Assemblée. Ils ont, selon les
cas, soutenus certaines prises de positions et en ont critiqué d'autres. De nombreux députés
ont pris à temoin ces acteurs invisibles, allant jusqu'à parler de premier exercice de débat
participatif.


A présent, rendons nous visibles, exprimons notre indignation citoyenne devant cette loi
liberticide!


Cette plate-forme va permettre aux internautes de vidéosurveiller en direct de l'Assemblée
Nationale, sur un écran de contrôle, les prises de positions de chacun de leur deputé pour se
forger leur propre opinion et en tirer les conséquences qui s'imposent lors des prochaines
élections législatives.


Débat participatif en direct


Ayant recours à la plate-forme de microblogging Twitter, API's vs. Hadopi non seulement
reprend déjà tous les message postés sur Twitter concernant la loi Hadopi, mais de surcroit
permettra de poster en direct ses propres réactions, ses commentaires, liens, caricatures,
etc. durant le débat parlementaire qui aura lieu à partir du 4 mars 2009.
La "chambre conversationnelle" de Twitter pourra ainsi interagir avec la chambre du
Parlement, car n'en doutons pas, les deputés suivront avec attention les voix de ceux qui
sont leurs électeurs.


Une manifestation située ...


Pour que les parlementaires comprennent bien que cette parole en colère est située sur le
territoire, qu'elle ne provient pas d'une quelconque sphère virtuelle déconnectée de la
réalité du terrain, chaque message est géolocalisé et apparaît en temps réel sur la carte de
France.
La longue marche des internautes contre l'Hadopi part de tous les coins de la France et
même du monde!

 

... pervasive et persistante


Cette mobilisation, qui prend forme depuis quelques semaines partout sur le web et
particulièrement sur Twitter (des milliers de messages sont déjà envoyés chaque jour), va
s'inscrire dans la durée. Cette plate-forme comporte une ligne de temps (Timemap)
permettant à tous les visiteurs, qui n'ont pas forcément de compte Twitter, de suivre
l'historique des messages postés par l'ensemble des utilisateurs de Twitter sur ce sujet
brulant, qui concerne tout à la fois les libertés publiques, le droit à la communication et
l'accès à la culture et au savoir.


Le front des API's


Alors que Luc Besson entame une offensive contre le streaming, d'autres aux Etats-Unis,
commencent a s'attaquer aux API's qui sont au fondements des médias sociaux et de la
créativité sur Internet.
Comme son nom l'indique, API's vs. Hadopi s'appuie d'un point de vue technique sur des
API's, en l'occurence celles de Twitter et de GoogleMap. Les API's sont un ensemble de
fonctionnalités mises à disposition par des développeurs de services web. A l'heure où la
première plainte a été déposée en justice par la major EMI contre un site ayant utilisé une
API (celle de Seeqpod), c'est l'un des principes technologiques du développement de
l'économie numérique actuelle qui se trouve attaqué.


Nous ne sommes pas prêts à solder nos goûts, nos droits, nos libertés pour un
buisness model qui a fait faillite!


Réagissez sur Twitter avec le hashtag #hadopi ou, si vous n'avez pas de compte
sur Twitter, sur http://hadopi.infobrulante.com (version en développement)


La version de la plate-forme communiquée ici est une version béta, le lancement officiel de
la plateforme API's vs Hadopi aura lie, avant le 4 mars 2009 sur les comptes Twitter de :
@laurenceallard : http://twitter.com/laurenceallard
@demarcq : http://twitter.com/demarcq
@oliblondeau : http://twitter.com/oliblondeau


Informations : agence@politechnicart.net et bertrand@groupeb3.fr
La plate-forme API's vs. Hadopi est développée par Infobrulante a partir d'un mashup
des API de Googlemap, Twitter et de la librairie javascript Timemap (sous licence MIT).

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.