Olivier Goulet
Abonné·e de Mediapart

15 Billets

0 Édition

Billet de blog 11 mai 2021

Le mythe de la Fenêtre de Overton

Olivier Goulet
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

C’est un concept qui est de plus en plus parlé dans les médias:  la fenêtre d' Overton 

 Dans la définition de Wikipédia :

 Selon la description d'Overton, sa fenêtre comprend une gamme de politiques considérées comme politiquement acceptables au regard de l'opinion publique existante, et qu'un politicien peut donc proposer sans être considéré comme trop extrême, pour gagner ou conserver une fonction publique.

 Pour faire bouger la fenêtre , il faut faire parler ses idées dans les médias, l'exemple du cannibalisme est souvent utilisé pour savoir comment faire bouger cette fenêtre. 

 La première étape est de faire passer scientifiquement le cannibalisme pour enlever le tabou autour de la question. Faire passer ce terme pour une question scientifique lui enlève l’idée de tabou  pour qu’elle devienne plus acceptée dans l'opinion publique.

 La deuxième étape , avec l’aide des médias , on fait passer le cannibalisme comme quelque chose de naturel à l'homme comme avec l’exemple des famines ou l’homme peut manger les autres. On peut aussi choisir l'argument du pro choix , on est libre de faire ce qu’on veut et tranquillement pas vite , cette idée gagne du terrain. 

 La troisième étape est d'investir massivement les médias pour montrer le côté positif du cannibalisme avec une propagande de masse. 

 La quatrième étape est de faire de la politique pour que l’idée de cannibalisme soit acceptée. 

Un autre moyen de faire bouger la fenêtre et suivants , c’est de proposer  une idée choquante et une autre extrêmement choquante ( qui est la même idée mais dans une mesure plus extrême). Tu mets idée choquante devant l'idée extrême choquante et le monde par contraste va choisir l’idée choquante pour s’opposer à l'idée extrêmement choquante.  

Extrême droite et la fenêtre d' Overton :

Dans un article de France culture , si la théorie a été développée comme un outil pour comprendre le fonctionnement des opinions par les lobbyistes libéraux , l'extrême droite a utilisé cet outil pour diffuser ses idées.  

L'extrême droite use de ce concept pour pousser leurs idées jugées inacceptables à mainstream. A force de provocation dans les médias et d'investissement , leurs idées deviennent banales. A force de parler de sujets  jugés inacceptables comme la haine des minorités , les gens deviennent indifférents à ses sujets et leurs idées sont de plus en plus jugées acceptables. Par coup de chroniqueurs qui poussent toujours plus loin.

La théorie de Overton pour expliquer l’émergence des idées semble être bonne à première vue et pourtant , cette théorie a de nombreux défauts.  Je vais faire deux critiques , le contenu de la fenêtre Overton et comment on fait pour déplacer la fenêtre. 

Le contenue de la fenetre de Overton :

La fenêtre de Overton catégorise l’opinion publique sur échelle suivante : Radical

Acceptable Raisonnable Populaire Politique publique. 

 Le problème est tout simple , il n’existe pas vraiment une opinion politique correcte dans une société démocratique  , encore moins dans nos sociétés de plus en plus polarisée. Dans notre société , certaines opinions sont considérées comme  populaires et politiquement publique par une partie de la population tandis que l’autre va voir ses opinions comme radicales ou même inacceptables. 

 Aux États-Unis , l'ère de Donald Trump a créé une polarisation de la société américaine. Les déclarations de Trump sur le mur avec le Mexique et ses nombreuses déclarations sur les minorités ont fait agiter une partie de la gauche et des démocrates , ses propos qui ont  tenu sont considérés comme radicaux ou même impensable. Mais , pour une partie des républicains , ses propos sont dans l’acceptables et même dans le politiquement publics. 

 En France , les débats sur l’islam ou les identités sont aussi fortement polarisés. Sur l’islam , l'écriture inclusive où les débats du genre sont des exemples ( on peut ajouter des débats sur immigration) . Pour une partie de la gauche , qui sont des gens des villes ou bien aisée seront favorables à ses idées et ouverts à l’islam et trouvent normales et acceptables ses idées ( mainstream dans la gauche) A l'inverse , les gens de droite trouvent que les idées du genre , de l’écriture inclusive sont inacceptables. 

 Si un politicien doit s'exprimer sur ses sujets pour être élu hors s'il prend un bord ou l'autre sur ses questions.

 Les polarisations des sociétés ne datent pas d'hier , les débats sur la place des minorités comme les femmes ou les migrants ont toujours fait partie de la société et n’ont jamais été vraiment acquis. La fenêtre Overton a comme erreur d’avoir pensé qu'il existe une opinion acceptable dans une société , hors dans la réalité , on peut considérer qu'il existe des opinions acceptables ou pas  dans une société. Si on fait un graphique , acceptation une opinion aura deux bosses plutôt qu' une selon la fenêtre overton. 

 Une autre idée de la fenêtre de Overton est que de présenter une idée très radicale , non pas pour quel soit accepté mais que pour d’autres idées plus modéré soir accepté. Cette idée peut fonctionner dans le cadre d'une négociation mais pas en politique. Dans le texte de Ben Burgis , il donne l'exemple de la police. Aux États-Unis , les démocrates veulent une réforme de la police et une partie de celle-ci , radicale , voulait son abolition. Dans la fenêtre overton , il est logique que la réforme de la police soit acceptée par la population mais ce qui est arrivé est de Trump à mélanger les réformateurs avec les pro abolitions et a mis la peur dans la population. Un amalgame a été fait entre les deux idées par la droite et la peur s’est installée. 

Une autre raison pour laquelle cette idée ne fonctionne pas , est qu'elle ne prend pas en compte les leviers de pouvoir de l’autre. Accepté les idées moins radicales de l’autre part du principe que celui-ci a déjà un poids important dans la société. Dans une négociation , on discute car l’autre à un poids politique. Vouloir conquérir l'opinion publique avec cette approche est absurde.

Comment la fenetre de Overton bouge:

L'idée de la fenêtre Overton est qu'à force de parler dans les médias en usant de stratégie  , notre idée va se développer.  Dans le texte de Nicolas Galita , il prend l’exemple de l'islamo gauchiste , si 2 % des français y croient , le fait de l’exposer au 98% aux autres français augmente les chances que ceux-ci adhèrent à cette idée , même si c’est très faible comme 30% , cette idée aurait augmenté de 15 fois. Même chose dans un débat , si j’ai 100 000 abonnées et que je débats avec un militant d'extrême droite de 50 000 abonnées et que dans le débat , je vais avoir une bonne performance de 60%  , il reste que l'extrême droite a convaincu 40% . Dans une audience de 150 000 personnes , 90 000 personnes convaincues par moi contre 60 000 pour l'extrême droite ( ce qui peut donner un gain de 10 000 pour l'extrême droite ) sans compter qu' il a eu une exposition à 100 000 personnes. 

Cette vision des choses nie pourquoi les gens adhèrent à certaines idées. Est-ce que l'extrême droite prospère parce qu' on leur donne la parole ou c’est quelque chose d’autre qui lui donne des ailes.  Est-ce qu'une idée avance selon  des stratégies rhétoriques et l’exposition à ses idées dans les médias. L'idée du texte est de vous comprendre que les idées bougent selon deux critères : un déterminisme sociologique (  histoire et technologique) et une lutte des classes ( les classes sont économiques , raciales et de genre). 

Déterminisme sociologique/histoire :

c’est le principe que les idées sont apparues selon des contextes sociaux ou des événements historiques. Déterministe sociale est que les idées des individus se développent par contrainte.  Je n'ai pas une vision radicale dans ce déterminisme mais je le définis un peu à ma façon. Certains événements , décision humaine ou des interactions entre les humains vont favoriser certaines idées.  

 Des exemples :

 Les idées de tolérance religieuse en Europe se sont développées et ont été acceptées par la population par les guerres de religion. Les crises économiques et politiques découlant de ses guerres ont forcé à revoir la notion de tolérance en Europe. 

 Les idées de droits de l’homme et de protection des minorités font naître  face à un génocide sont développées par l’horreur de la deuxième guerre mondiale. Si c'est mal vu de critiquer les juifs dans les sociétés occidentales , c’est à cause des événements des camps de concentration. 

 La chute de la religion dans les sociétés occidentales est causée par un renforcement de l’État , une économie importante , un avancement dans l’éducation et une rationalisation de la société. 

 Ces changements sociaux vont créer des changements dans les questions et les idées qui peuvent être exprimées dans l'espace publique. 

On peut aussi ajouter la lutte des classes où certains individus ayant des intérêts communs vont lutter ensemble pour arriver à un objectif. 

Déterministe technologique : 

Ce déterministe est fortement critiqué aujourd’hui , l'idée est que nos sociétés , selon nos choix , vont influencer la recherche technologique et comment on va utiliser cette innovation. La société qui influence l'innovation et c’est comment qu’on va user de cette technologie qui va déterminer son utilisation.  Je ne suis pas opposée à cette idée mais c’est plus complexe , la technologie peut aussi influencer notre société. 

 L’utilisation de la technologie et son apparition va dépendre d'un contexte social mais il est faux de penser qu’elle est neutre et qu’elle ne va pas influencer nos comportements. 

 Par exemple , l’apparition de là de l'imprimerie a permis la renaissance , la diffusion massive des connaissances qui a eu un impact important par la suite.

 Internet a permis de rapprocher les gens et d'amplifier des phénomènes comme les fausses nouvelles et de diffuser plus rapidement des idéologies. Internet a permis à des groupes terroristes de mieux recruter et a créé plus de loup solidaire. Peu importe comment l'humain se sert de l’outil , elle aurait un impact dans sa vie. 

 L’invention des pilules contraceptive a permis émerger et aider l’idée du contrôle du corps de la femme.

 Les innovations dans l’agriculture vers le 18-19 siècle ont permis de nourrir plus de monde , ce qui a permis l’existence des villes , ce qui va créer un changement social important. 

 Il y a aussi un déterminisme biologique qui fait en sorte que notre cerveau va avoir des comportements innés. Généralement , les biais cognitifs jouent dans notre vision politique mais dans ce texte , je ne vais pas en parler. 

La fenêtre overton , elle bouge comment avec les déterministes :

Si l'extrême droite gagne de la popularité c’est que certains déterministes sont à l'œuvre: 

 La mondialisation et le capitalisme , qui a favorisé une certaine classe et défavorisé une autre a créé une frustration dans une partie de la population. 

 La fin de la guerre froide qui a changé un monde , une modernité qui se basait sur les idéologies ( communiste/capitaliste) s’est transformée en un monde post-moderne où les identités ont pris le relais. 

 Une immigration importante par la baisse de la natalité et comme but de nourrir le capitaliste a fait poser des questions sur la diversité culturelle en Occident. 

 Un système de gouvernement qui est de plus en plus déconnecté du peuple avec une sensation que les politiciens sont tous les mêmes.

  Une méfiance envers les médias qui grossit ( les médias servent les intérêts de la classe gagnante de la mondialisation).

 Une tolérance et une vision individuelle de plus en plus importante a émergé en Occident , dû en partie à la structure du capitaliste qui a remis en question les questions sociales et l'identité nationale.

 La chute de l’influence religieuse a remis en question certaines questions comme les valeurs de la famille et de l’importance des valeurs traditionnelles. 

 l’arrivée de l’internet et des meilleurs moyens de communication a permis l’émergence des médias alternatifs et une parole citoyenne. Elle a aussi diffusé plus rapidement certaines idées. 

 Tous ces événements ont favorisé des idées , que ce soit de gauche ou de droite. Ces événements ( déterministes ) ont fait bouger les idées en France.Ses transformations du monde ont créé des classes sociales qui affrontent , un autre problème de la fenêtre de Overton est de ne pas avoir pris en compte la  lutte sociale. 

 Par exemple , l’idée du salaire à vie en France est devenue populaire car la robotisation commence à créer du chômage et dans une France qui manque d'emploi , une partie de la population par intérêt va accepter cette idée. 

 Pour la montée de l'extrême droite en France , leur retour s’explique de plusieurs manières.  La tension sur l’identité française prend sa source dans une Europe en perte de vitesse dans son hégémonie culturelle mondiale. Aussi , l’immigration en Europe fait poser des questions sur le multiculturel , comment intégrer ses immigrants. Mélanger avec une tension contre les élites ( qui sont pour la mondialisation ) et un amalgame entre la mondialisation économique et les migrants , on a un terrain propice à l'extrême droite ( sans compter tous les éléments cités plus haut donc la fin des idéologies mondiales). 

 Le débat sur la mondialisation va donner deux groupes  , les classes perdantes vont généralement développer un discours national contre les classes gagnantes qui vont avoir un discours plus multiculturel.  IL ne faut pas oublier que derrière chaque question de société , c’est une lutte des classes selon les intérêts des individus , une idée nouvelle ou qui progresse va amener une réaction. Si les idées de gauche avancent ( comme de droite ) il va avoir une réaction à cet avancement. 

Il est clair que l'extrême droite usent du mécontentement à leur fin et qu' il ne sont pas pour les intérêts des perdants de la mondialisation mais il y a prendre en compte que la gauche a échoué dans son message.

Pour revenir à la théorie de Overton , elle ne prend pas en compte les évolutions des sociétés , c’est un outil qui n’explique à rien pourquoi les opinions changent dans une société. Si une opinion devient de plus en plus populaire , c’est qu' il y a des situations qui l’ont rendue plus visible. 

Pour revenir à l'idée du cannibalisme ( au début du texte) , cette idée ne peut pas être acceptée dans une société car il faut un contexte social pour qu’une idée soit acceptée et il faut qu' un groupe ait un intérêt que le cannibalisme soit accepté.    

Biographie :

https://jacobinmag.com/2020/09/joseph-overton-window-bernie-sanders , BEN BURGIS , Let’s Stop Talking About the “Overton Window” , consutlé le 11 mai 2021

https://medium.com/d%C3%A9penser-repenser/il-ne-faut-jamais-d%C3%A9battre-avec-lextr%C3%AAme-droite-f793840f65b5 , Nicolas Galita , Il ne faut jamais débattre avec l’extrême-droite , consulté le 11 mai 2021.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus

À la Une de Mediapart

Journal
Du local au global, le mouvement climat assume de vouloir « faire école »
Finies les batailles en solitaire, le mouvement climat adossé aux luttes locales théorise désormais de voir les choses en grand. Un effort stratégique indispensable pour contrer l’appétit sans cesse renouvelé des aménageurs et industriels pour les « mégaprojets » et une certaine inertie politique.
par Mathilde Goanec
Journal — Diplomatie
Moyen-Orient : Macron réhabilite le « prince tueur »
Commanditaire de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, le prince héritier saoudien « MBS » était jugé infréquentable par les dirigeants occidentaux. En lui rendant visite, le président français brise sa quarantaine diplomatique, et vend au passage 80 Rafale à son homologue émirati et allié dans la guerre du Yémen, « MBZ ».
par René Backmann
Journal — Moyen-Orient
Nucléaire iranien : la solitude d’Israël
La volonté américaine de reprendre les pourparlers sur le nucléaire iranien s’oppose au refus israélien de toute perspective d’un accord avec l’Iran, contre lequel Israël menace de livrer une guerre, même si les États-Unis y sont hostiles. Mais Tel-Aviv dispose-t-il des moyens de sa politique ?
par Sylvain Cypel (Orient XXI)
Journal
Sous-effectif, précarité, règles obsolètes : le tracing est débordé par le coronavirus
L’assurance-maladie et les ARS, chargées du tracing des cas contacts, s’appuient sur un personnel précaire, rappelé en catastrophe à chaque rebond épidémique. Les cas contacts et une partie des cas positifs ne sont plus interrogés. Des clusters passent inaperçus.
par Caroline Coq-Chodorge

La sélection du Club

Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo
Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss
Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro
Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.