Olivier Goulet
Abonné·e de Mediapart

15 Billets

0 Édition

Billet de blog 24 mai 2021

Camarades Charles , le CCIF et l'islam

C'est une critique d'une vidéo de Camarades Charles , personnalité connue sur Twitter ( peu sur Youtube) sur sa vidéo : UN ISLAMISME À PEINE VOILÉ.

Olivier Goulet
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le Lien de sa vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=olUzBYvprIs&t=2099s

L’arnaque de l’islamophobie :

C'est le titre de la première partie de sa vidéo. Vers 6m 10sec , il va dire que l'islamophobie date de la colonisation française, ce qui est vrai. C'est un terme inventé dans les années 10 par Alain Quellien pour décrire la haine de l'islam en France qui la voyait  comme une source de danger et de violence.
C'est vers 8min que la vidéo va commencer à mélanger des choses. Charles va dire que l'islamophobie est utilisée par les gouvernements musulmans pour faire taire les critiques sur l'islam.Le cas qui va prendre est celui OCI (l'organisation islamiste mondiale) qui a voulu intertire le blaspheme contre l'islam dans le monde entier via ONU. Si c'est vrai que OCI a tenté de créer une loi anti blasphème mondiale , il reste que ça toujours été un échec et qu'ils ont abandonné cette option pour l'instant. Le vrai problème de cette argumentation est qu'il va faire l'amalgame entre la lutte contre l'islamophobie et une certaine instrumentalisation par des islamistes ( les gouvernements).

Qatar :

Vers 8m 30 sec , il va décrire le Aj plus comme un média qui utilise la stratégie de l’islamophobe comme levier l’islamiste. Que ce média a donné un entrevue complaisant avec Ben Laden. Pour faire passer le message de l'islamophobie, Aj plus vise la gauche. Le but du média est la haine de l’occident, vendre l'idée de oumma , défense islam sunniste, critique de l’Arabie saoudite et défense du solf power du Qatar. C’est un cheval de troie.
Pour comprendre le média AJ plus , il faut comprendre le but du média Al Jazeera. Dans le texte de Théo Corbucci , 2012 , en 1995 , quand Hamad bin Khalifa al Thani ( le chef du Qatar)  arrive au pouvoir , il veut un pays fort ( la géographie met le pays dans une position délicate.) et pour y arriver , il va investir dans le soft power et l’idée un média de masse fait son apparition , AJ.
Dans le contexte de 2001 , la chaîne va profiter de cet événement pour se faire connaître dans le monde et pour y arriver, il va donner des entrevues avec Ben Laden. Le but est d’avoir les meilleurs scoops du moment pour être au centre de l’attention.
En 2003 , durant la guerre irak, les médias comme CNN ou la BBC sont les principales sources d'information dans ce conflit. Dans une compétition contre ses médias , AJ va commencer à montrer une vision très anti américains:  elle va montrer des civils morts et parler des troupes américaines comme des occupants.
En 2006 , cette chaîne , dans sur le conflit entre Israël et le Liban ,  était devenue une chaîne information plus importante pour le monde arabe.
Cette chaîne apportait un soft power important pour le Qatar ,  qui utilise son média comme une arme envers les pays arabes et les pays occidentaux. Beaucoup de pays vont tenter de concurrencer cette chaîne avec leur propre média. Vers 2010 , les conflits ( au moyen orient)  se calment et la chaîne perd d'intérêt.
Le printemps arabe arrive et le Qatar décide d'user de son média pour soutenir les révoltes qui lui sont favorables. Voulant profiter de la vague de changement, AJ plus va discuter avec les rebelles de plusieurs pays. La stratégie du Qatar est de se mettre comme le héros de la révolution arabe. Soutenir les rebelles pour ensuite que celui-ci soit plus favorable au Qatar. Il est à noter que AJ anglophone était dans les standards journalistiques occidentaux et AJ arabe est beaucoup plus dans la propagande ( c' était pour plaire au public occidental.).
Le but de AJ est de servir les intérêts nationaux du Qatar , c’est la même chose pour les Frères musulmans. AJ n’a pas un agenda islamiste, mais nationaliste, son but est de faire rayonner le Qatar dans le monde ( consiste aussi à jouer les pyromanes dans les conflits). AJ plus n’a pas intérêt a etre un cheval de troie pour influencer la gauche. Simplement, quel intérêt politique aurait le Qatar à avoir une alliance avec la gauche ou que la notion d'islamophobie soit accepté en France.
Pour les liens entre les Frères musulmans et le Qatar, c’est une question politique et personnelle. Dans le texte de Mo Abbas , 2017 , il faut savoir qu'idéologiquement, le Qatar et les Frères musulmans sont différents. Le Wahhabisme sont les valeurs du Qatar , ce qui est opposé à la doctrine des Frères musulmans. Leur alliance est dû au fait que les Frères musulmans occupent des fonctions sociales que le gouvernement ne peut occuper. Ça permet aussi de détruire les groupes dissidents dans le pays (en les diabolisant) et de les utiliser à des fins de pouvoir dans le monde. On a à faire à une alliance pour une question de pouvoir politique que de question religieuse. 

Gauche et l’islam :

Vers 9m 20 secondes , il critique une gauche qui est prête a allié avec un islam sunnite malgré un anti communiste de celle-ci. Cette alliance a aussi pour but de trouver des nouveaux votes dans une gauche en difficulté. Il va faire une critique de la droite selon laquelle que l'alliance entre la gauche et le régime Iran islamique en 1979 est origine de l’islamogauchiste. Selon lui ,  c’est une alliance de circonstance ou que les communistes pensait avoir le pouvoir, mais ils ont échoué.
La première question à se poser est quelle personne de gauche qui parle. Il ne donne aucun exemple de ses propos. Dans ses diapos , il donne une image d’un texte de Chris Harman. C’est un journaliste qui est influent dans les mouvements internationaux socialistes. S'il est vrai qu'il voit l’islam comme une religion avec certaine valeur de gauche, il est très critique des mouvements islamistes. Pour lui , l’islamiste vient une dérive du capitaliste. C’est un mouvement qui se veut anti impérialiste, mais qui ne veut pas changer d'économie et qui est injuste à l' intérieur du pays et qui passe son temps à attaquer les laïcs et les femmes. On n’est pas face à une alliance entre la gauche et les islamistes.
Pour ce qui est des votes, tous les partis utilise l’islam à des fins de votes. Macron en 2017 avait une certaine vision de la laïcité anglo-saxonne, il avait dit que la colonisation de l'Algérie était un crime contre l’humanité et il s’est opposé à l'interdiction du voile à l'université. Malgré qu'il est de droite, il a fait ça pour des questions. Oui, Charles a raison de penser que la gauche cherche des votants des musulmans, mais tous les partis politiques font ça. 

Rokhaya Diallos :

Vers 12 min , Charle va dire que Diallos était accord avec Ben Laden sur le fait que la France est islamophobe et stigmatise les musulmans. Le problème est que Diallos a déjà répondu à cette polémique. Dans la vidéo toute entière , elle dit ceci , Ben laden critique deux choses a la France , le maintien des troupes et climat islamophobes et Diallos a dit qu’elle n’approuve pas ce que Ben laden, mais ce n’est pas une raison pour dire qui n’a pas tord sur le sujet de l’islamophobie ou du retrait des troupes françaises.
Pour l’argument, c’est un sophisme association ou point god win. Exemple , Erdogan critique l' ONU parce qu'il dit qu' il y a que 5 pays qui imposent leurs points de vue (ceux qui ont un droit de veto). Si on me pose la question si je suis d'accord avec lui, je répondrai oui. Est ce qu' il faut en conclure que je suis d'accord avec lui sur tous les points? Certains pourraient dire que l’islamophobie est une arme (prétexte ) des islamistes pour nous attaquer , ce que je vais répondre plus loin que cette idée est fausse. Surtout que Diallos a clairement exprimé son désaccord avec Ben Laden. 

Mila :

Vers 12 min et 36 secondes , il dit que des militants LBGT avaient minimisé le harcèlement de Mila. Dans un article sur Sylvain Mouillard , 2020 dans libération , les associations LGBT comme SOS homophobie ou féministe comme NousToutes ont dénoncer le harcèlement de Mila. Si on n’a jamais entendu leur voix, c’est parce que les médias n’ont pas donné la parole. IL critique ( dans l'article) le fait que l'extrême droite a repris cette affaire disait à la base , ils en n’ont rien à faire des droits des femmes et de LBGT et qu' il existe plein d’autre cas harcèlement massif.
Il dirait aussi que des militants de gauche ont défendu les harceleurs de Mila , la seule preuve qui montre est une photo d'un message de twitter que Mila a reçu. S'il est vrai certains militants de gauche sur Twitter ont attaqué Mila , c’est une exception. Le camarade Charles démontre par des preuves que cette pratique est forte parmi la gauche. 

Le CCIF:

De 18min 50 sec a 31min 30 sec , il va critiquer les dérives du CCIF , je ne vais pas prendre la défense de cette organisation mais je vais le critique pour déméler le vrai du faux.

Vers 19min et 39 secondes , il va affirmer que le salafiste est un mouvement qui a fusionné avec le Wahhabisme saoudien dans les années 60. Hors, dans le texte de Théo Blanc , 2017 , origine Salafiste, dans sa version théologie remonte au 11 et 12 siècles. Elle va devenir un mouvement politique dans les années 1920 pour un retour aux sources ( de la vie de Mahomet) et vouloir le premier Calife ( l'empire) . Le Salafiste est un danger pour le Wahhabisme saoudien (qui ( salafiste) le voit illégitime dans le pouvoir de diriger les musulmans). Vers les années 70-80, il y a eu un certain rapprochement entre les deux courants mais une partie des Salafistes va se séparer du Wahhabisme ( aussi ajouter une partie des salafistes n'a jamais été en lien avec la famille saoudite) pour se développer par lui-même mais il va garder l'idée une lecture risgoriste de l’islam.
Je suis d'accord avec lui sur le point des explosions des imams et prédicateurs radicaux ( comme Idriss Samedi) , le CCIF n’aurait pas dû soutenir ces personnes.
Vers 29 min , il fait mention que le Maroc interdit durement la Burqa et le Niqab. En 2017 , dans un article du Monde, Le Maroc a interdit la Burqa pour des raisons de sécurité, mais aussi pour développer un l’islam plus ouvert. Cette interdiction a été acceptée, car dans la communauté du Maroc, ce vêtement était peu populaire et vu comme étranger ( Arabie Saoudite). Le Niqab n’est pas interdit, ça été suggérée, mais jamais à ce que j’ai lu, le niqab a été visé (article du monde dit que c’est une suggestion).
Vers 30min et 18 secondes , Charle fait mention que L'Angleterre serait un pays où on laisse des sectes sans rien dire. Il fait mention du Londonistan ( un réseau islamiste européen qui opère en Angleterre) , des tribunaux de charia et des patrouilles islamistes dans les quartiers.
Dans le texte de Michael Radu , 2010 , Le Londonistan ( son idée ) vient du fait que l'Angleterre avait un droit asile sans discrimination. Les musulmans radicaux allaient en Angleterre durant les années 80-90 pour diffuser leur idée. Certains de ses réfugiés islamistes avaient commis , par leur discours , des attaques. Vu que ne n’était pas des britanniques , le gouvernement ne faisait rien. Vers 2001 et les attaques de londres , les mouvements islamistes ont perdu de leur soutien et on commencer a être interdit, mais des vides juridiques fait en sorte qu' ils peuvent toujours continuer à survivre. Les lois anti terroristes ont fait en sorte que cette pratique n’est plus tolérée. 

Islamophobie et les islamistes :

Vers 31 min 30 sec , il va dire que pénalement , le CCIF n’est pas responsable de l’attaque de Samuel Paty. Le CCIF est responsable indirectement, car par un discours victimaire , il alimente les islamistes. Il dira que le CCIF est idiot utile des islamistes. Le processus de radicalisation (pour Charle) passe par un salafiste non-violent qui veut une rupture avec la société. Les thèses que l’État français est islamophobe alimente les islamistes (ils usent de cette argument pour dire que la France ne veut pas de musulmans.) .Il dit que quand même que le CCIF n’aurait pas souhaité la mort de Samuel, mais il aurait aidé avec leur discours sur l’islamophobie.
D'un, il affirme sans le prouver que les thèses sur l’islamophobie de l’État Français sont fausses. Ce n’est pas parce que les islamistes (on va revenir sur ce point plus loin.) utilisent l’islamophobie pour radicaliser les jeunes que c’est faux (islamophobie de l’État). Pour l’islamophobie est France, il y a une utilisation politique pour détourner les problèmes de l’État en usant de l’islam. Sous prétexte une menace qui est plus moins justifier (alimenter par les attaques terroristes) , les politiciens français vont user de la peur de l’islam pour ramasser des votes.
Le président Emmanuelle Macron va souvent user de l’islam pour exister une partie de son électorat.
Une interdiction des tests de virginité ou les signes religieux des parents accompagnateurs sous prétexte de laïcité ou de féministe (virginité ) sachant que le gouvernement Macron n’est pas un gouvernement féministe ( beaucoup associations féministes ont critiquer Macron sur le manque de soutien aux femmes).
Une lutte contre les séparatismes religieux et un renforcement de la laïcité qui , quand on regarde , ne fais que viser les musulmans , malgré que Alsace et la Lorraine sont en dehors de la laïcité et que l’école publique perd 10 milliards de dollars par année au profit école privée religieux (généralement catholique). On peut ajouter que Macron veut lutter contre l'islamiste en étant allié aux pays arabes du golf.
Les débats sur l’islamogauchiste dans les universités qui menacent de fermer UNEF sachant encore une fois que les universités et les étudiants souffrent de la crise du COV-19 et que le gouvernement n’a rien fait.
Des débats au sénat où on va inviter Zineb pour qu’elle dit que les Frères musulmans arrivent au pouvoir (comment et qui ( quelle sont les partis politiques) , on ne sait pas).
Dans la société française, on peut prendre le cas de trois femmes voilées qui ont été traitées de terroristes ou islamistes parce qu'elles portaient le voile. Le cas de Mennel , qui a été jugé pour la promotion de l'islamiste. Elle a aussi écrit que les vrais terroristes, c’est notre gouvernement ( une chose que je pense plus moins donc si quel qu’un veut traiter l'islamiste pour ça , je serai le premier islamiste athée charlie de l’histoire). Maryam Pougetoux , 2018 , a été accuser de faire la promotion de islamiste parce que elle portait le voile ( aussi l'accuser etre lié au Frere musulmans). Tout ça est parti du printemps républicain. Fatima, une maman voilée qui accompagnait son enfant et qui a été insultée par un élu du FN. À la télé, des personnalités comme Zineb ont dit que c’est elle qui a provoqué le monde avec son voile.
Je peux nommer d’autres exemples, mais je vais arrêter là. Malgré qu’on peut penser que c’est beaucoup plus une question de calcule politique que une vrai haine envers les musulmans mais  il reste qu’il existe un probleme de l’islam en France. La situation est que les populiste de droite (Macron ) et les islamistes auto alimentent et dont dégénére la situation. Macron est responsable avec les islamistes de la tension en France à propos des musulmans.
Pour les raisons pourquoi les jeunes rejoignent les islamistes, c’est plus complexe que simplement un rejet de la société. Ça peut être une réaction à des injustices dans le monde ( dans le cas de Assad qui va pousser certain à rejoindre l’état islamiste pour aider leur frère musulman , il faut comprendre que c’est une arnaque). Un rejet des valeurs occidental ou des causes personnelles. Aussi, les islamistes ont des profondes racines au moyen du orient (principalement par des échecs des politiques la-bas, je ne vais pas détailler). Ils n’ont pas eu besoin de l’occident et de l’islamophobie pour exister, il sera venu nous attaquer de toute façon, pas besoin du CCIF ou l'islamophobie pour le faire. 

Bibliographie:

Corbucci Théo, « Les quatre vies d'Al Jazeera », Géoéconomie, 2012/3 (n° 62), p. 89-96. DOI : 10.3917/geoec.062.0089. URL : https://www.cairn.info/revue-geoeconomie-2012-3-page-89.htm

https://www.marxists.org/archive/harman/1994/xx/islamism.html, Chris Harman , 1994 

https://www.nbcnews.com/news/world/who-are-muslim-brotherhood-what-does-it-have-do-qatar-n782571, o Abbas , 2017 ,What Is the Muslim Brotherhood, and What Does It Have to Do With the Qatar-Saudi Split?

https://www.liberation.fr/france/2020/02/07/les-associations-condamnent-sans-etre-entendues_1777715/   , Sylvain Mouillard , Affaire Mila : les associations condamnent, sans être entendues

https://www.lesclesdumoyenorient.com/Salafisme-1-Origines-et-evolutions-doctrinales.html  , Théo Blanc , 2017 , https://www.lesclesdumoyenorient.com/Salafisme-1-Origines-et-evolutions-doctrinales.html

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/01/10/le-maroc-interdit-la-fabrication-et-la-vente-de-la-burqa_5060606_3212.html

le Monde , Le Maroc interdit la fabrication et la vente de burqas.

Radu Michael, « Spectres européens Le « Londonistan » en tant que producteur et exportateur d'islamisme », Outre-Terre, 2010/1 (n° 24), p. 431-436. DOI : 10.3917/oute.024.0431. URL : https://www.cairn.info/revue-outre-terre1-2010-1-page-431.htm

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Violences sexuelles

À la Une de Mediapart

Journal — Culture-Idées
David Wengrow : « On semble ne plus avoir d’imagination sur ce que pourraient être les alternatives »
Pendant des milliers d’années, les humains ont expérimenté avec d’infinies variations des formes du pouvoir. Parfois saisonnier, parfois matriarcal, parfois autoritaire et brutal. Mais parfois aussi égalitaire et relativement libre, y compris à grande échelle, décrivent David Graeber et David Wengrow, dans un livre qui fait l’effet d’une bombe. 
par Jade Lindgaard
Journal — International
Soudan : un mois après, le coup d’État n’est pas achevé
En réinstallant le premier ministre dans ses fonctions, les militaires ont réussi à institutionnaliser leur putsch d’octobre. Mais un obstacle se dresse encore devant eux : la population, qui reste fortement mobilisée. Reportage à Khartoum, dans la manifestation du 25 novembre.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — France
De Calais à l’Angleterre, les traversées de tous les dangers
Le naufrage meurtrier survenu le 24 novembre, qui a coûté la vie à 27 personnes, rappelle les risques que les personnes exilées sont prêtes à prendre pour rejoindre les côtes anglaises. En mer, les sauveteurs tentent, eux, d’éviter le plus de drames possible.
par Sheerazad Chekaik-Chaila
Journal — Culture-Idées
« Les critiques de la chasse sont très liées à la notion de civilisation »
Alors que plusieurs accidents de chasse ont relancé le débat sur cette pratique, l’anthropologue Charles Stépanoff consacre un livre saisissant à ce qui se passe dans les forêts situées à l’orée de nos villes. Entretien.
par Joseph Confavreux