La stratégie de l'échec

Le pseudo débat sur la laïcité lancé par l'UMP, apparaît, dans le contexte actuel, et de manière flagrante, comme un moyen d'aller glaner des voix sur le terres de l'extrême droite en vue de la présidentielle de 2012. Ce débat, si tant est qu'on puisse le qualifier de débat, ne fait que stigmatiser les musulmans et divise les Français. Il s'apparente à une stratégie, un écran de fumée, qui vise à occulter les vrais problèmes et à désigner un bouc émissaire.

Car les vrais problèmes sont ailleurs. Les préoccupations des citoyens Français portent sur l'emploi, le niveau de vie, la pauvreté, l'exclusion, le coût du logement (+17,5% à Paris en 2010), la crise économique, les retraites, la redistribution des richesses, l'éducation, le service public. A travers ce débat tronqué sur la laïcité que tente d'imposer l'UMP, c'est une stratégie bien connue qui se dessine : une stratégie de la division, de la discrimination, de l'exclusion. Une stratégie qui ne fait que souligner l'incapacité de nos gouvernants à résoudre les vrais problèmes. Une stratégie qui, in fine, fait le lit du Front National. Une stratégie de l'échec.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.