Olivier Veissid
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

0 Édition

Billet de blog 24 févr. 2019

J’AI MAL A MA FRANCE,

J’AI HONTE A MON PAYS, JE PLEURE MA CHÈRE PATRIE...

Olivier Veissid
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

...Qui fleurait bon le goût de la douce Liberté et des lendemains qui chantent, et je me demande comment nous avons pu en arriver là, comment nous avons pu tomber si bas…

Comment nous avons pu au fil des générations, livrer notre Pays à des personnes qui tout en confisquant les sources du savoir, n’ont eu de cesse de cultiver dans le peuple la paresse et l’inculture en lequel elles trouvèrent terreau si favorable.

Comment nous avons pu glisser, aussi sûrement qu’insensiblement de la lumineuse promesse d’être l’étendard d’une Humanité grande et libérée, au noir constat d’une Nation de seconde zone inféodée aux puissances mortifères de l’argent et du marché global, qui n’hésite plus, pour mater son peuple acculé par la misère et montrer à ses maîtres sa dévotion, à utiliser des méthodes et un attirail bientôt digne des pires dictatures ?

Au peuple vociférant bien trop souvent dans la haine et dans la hargne ses légitimes doléances, le gouvernement autiste que nous avons voulu ou laissé mettre en place ne sait opposer que la force d’une armée prompte à agir en dépit de ses propres intérêts parce que loyale malgré tout, augmentée d’une milice d’Etat : que sont sinon des milices, des hommes civils et armés qui affrontent les manifestants et exacerbent la violence aux côtés des forces régulières de l’Etat, contrairement à eux aisément reconnaissables à leur uniforme ?

Plutôt que de partir en lutte, slogans haineux à la bouche et beuglant plus que chantant les guerrières paroles d’un Hymne poussiéreux qui selon moi a largement fait son temps et gagnerait à être rénové, n’aurions nous pas gagné à nous lever en une véritable armée d’hommes et de femmes libres, pacifiques, démilitarisés, entonnant dans la liesse le Chant de sa libération, et sous la protection de ceux qui devraient être nos Gardiens de La Paix plutôt que nos agents d’exécution,  marchant digne et déterminée en une longue chaîne humaine soudée par le goût retrouvé de La Vraie Fraternité ?

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
La commission d’enquête parlementaire ménage Bernard Arnault…
L’audition du patron de LVMH par la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est déroulée de manière aussi calamiteuse que celle de Vincent Bolloré. La plupart des dangers qui pèsent sur l’indépendance et l’honnêteté de la presse ont été passés sous silence.
par Laurent Mauduit
Journal — Médias
… après avoir tenu café du commerce avec Vincent Bolloré
Loin de bousculer Vincent Bolloré, la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est montrée approximative et bavarde, mercredi, au lieu d’être rigoureuse et pugnace. L’homme d’affaires a pourtant tombé un peu le masque, laissant transparaître ses attaches nationalistes.
par Laurent Mauduit
Journal
Didier Fassin : « on est dans un basculement qui n'était pas imaginable il y a 5 ans »
Alors que l’état de crise semble être devenu la nouvelle normalité, quelles sont les perspectives pour notre société ? Didier Fassin, directeur d’études à l’EHESS qui publie « La société qui vient », est l’invité d’« À l’air libre ».
par à l’air libre
Journal — Extrême droite
Révélations sur les grands donateurs de la campagne d’Éric Zemmour
Grâce à des documents internes de la campagne d’Éric Zemmour, Mediapart a pu identifier 35 de ses grands donateurs. Parmi eux, Chantal Bolloré, la sœur du milliardaire Vincent Bolloré, qui siège au conseil d’administration du groupe. Premier volet de notre série sur les soutiens du candidat.
par Sébastien Bourdon, Ariane Lavrilleux et Marine Turchi

La sélection du Club

Billet de blog
Quoi de neuf ? Molière, insurpassable ! (1/2)
400e anniversaire de la naissance de Molière. La vie sociale est un jeu et il faut prendre le parti d’en rire. « Châtier les mœurs par le rire ». La comédie d’intrigue repose forcément sur le conflit entre la norme et l’aberration, la mesure et la démesure (pas de comique sans exagération), il reste problématique de lire une idéologie précise dans le rire du dramaturge le plus joué dans le monde.
par Ph. Pichon
Billet de blog
Molière et François Morel m’ont fait pleurer
En novembre 2012, François Morel et ses camarades de scène jouaient Le Bourgeois gentilhomme de Molière au théâtre Odyssud de Blagnac, près de Toulouse. Et j’ai pleuré – à chaudes larmes même.
par Alexandra Sippel
Billet de blog
On a mis Molière dans un atlas !
Un auteur de théâtre dans un atlas ? Certes, Molière est génial. Parce qu'il n'a laissé quasiment aucune correspondance, un trio éditorial imagine comment Jean-Baptiste Poquelin a enfanté "Molière" dans un atlas aussi génial que son objet. (Par Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Molière porte des oripeaux « arabes »
Le 15 janvier 2022, Molière aurait eu 400 ans. Ce grand auteur a conquis le monde, a été traduit et adapté partout. Molière n'est désormais plus français, dans les pays arabes, les auteurs de théâtre en ont fait leur "frère", il est joué partout. Une lecture
par Ahmed Chenikii