olivierchartier
Gérant d'une agence immobilière
Abonné·e de Mediapart

11 Billets

0 Édition

Billet de blog 10 nov. 2016

olivierchartier
Gérant d'une agence immobilière
Abonné·e de Mediapart

Trump ou le mythe de Robin des Bois.

Ceux qui souffrent et se sentent impuissants à modifier le cours de leur existence feront toujours appel au Père Noël, ou à Robin Wood...

olivierchartier
Gérant d'une agence immobilière
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Les citoyens américains se sont malheureusement faits bernés par Trump qui leur a fait le coup de Robin des Bois : le riche de naissance va pourfendre les méchants spolieurs qui s'enrichissent en appauvrissant les plus faibles.

Il suffit de se pencher sur son histoire pour comprendre que sa seule motivation est  celle de l'auto-satisfaction narcissique, et comme toujours ce sont les plus pauvres qui vont en prendre plein la gueule à l'arrivée, même si le début laisse croire à des jours meilleurs.

Ceci nous touche directement car les populistes démagogues (et même déma-gogues) type Le Pen, Sarkozy (narkosie ?), Macron (lui ce serait plutôt ma-con économie) et bien d'autres jusqu'à Mélenchon vont nous chanter le même refrain : nous sommes hors système, et nous allons nous poster dans la forêt de Sherwood pour détrousser les pilleurs et restituer leur dû aux pauvres.

Le système capitaliste est aberrant parce qu'il ne limite ni l'utilisation des ressources, ni la captation de richesses par un individu qui tire son profit à partir de la mutualisation du travail des autres. Que le risque pris par un entrepreneur soit rémunéré, c'est normal, mais pas sans limites ni règles établies dont le dépassement serait sanctionnable

En France, beaucoup d'électeurs vont voter pour l'extrême droite en ayant bonne conscience depuis que Trump a été élu sur un discours de haine digne des propos vomitifs des fascistes des années 30. Tout ça, parce que les dirigeants(es) politiques de notre pays ne défendent jamais le bien commun mais plutôt leur carrière personnelle, ne respectent ni le droit auquel chacun de nous est soumis, ni même le préambule de notre constitution que j'invite chacun à lire à l'aune des comportements des élus de notre nation.

J'aime profondément mon pays, cette France du partage, de l'imagination, du respect des libertés, de la sauvegarde de ses terroirs, de sa langue si riche et si créatrice de concepts et d'idées, de ses paysages, de ses vins, de sa bouffe, de son peuple, de son agrégation des autres cultures en ce qui fait LA culture française et de son expression artistique.

Mais tout cela est en grand danger parce qu'une poignée de personnes veulent assouvir leur soif de puissance,quelqu'en soient les conséquences sur les plus démunis ; et comme beaucoup d'autres citoyens, je ne sais comment agir pour retourner le cours des choses.

Je lance donc cette bouteille "à la toile" avec un petit papier enroulé dedans et sur lequel il est écrit : "âmes de bonne volonté, nous devons nous regrouper afin d'agir utilement, de créer une autre voie, un autre paradigme économique et social où chacun et chacune selon ses capacités, ses aspirations et son respect des lois communes trouverait sa juste place dans notre pays.

Olivier Chartier, 10 novembre 2016

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Parlement
La loi sur les énergies renouvelables est-elle vertueuse ?
Alors que le projet de loi sur le développement de l’éolien et du solaire est en cours d’examen à l’Assemblée nationale, les macronistes savent qu’ils ont besoin de la gauche pour le faire adopter. Mediapart a réuni la députée insoumise Clémence Guetté et le député Renaissance Jean-Marc Zulesi pour éclaircir les points de blocage et les possibilités d’évolution.
par Pauline Graulle et Amélie Poinssot
Journal
Face au mur social, Macron choisit de foncer
Dans un contexte d’inflation record, de conflits sociaux dans les entreprises et d’état alarmant des services publics, le président de la République souhaite réformer les retraites dès le début de l’année 2023. Le climat social gronde mais l’exécutif mise sur une « résignation » de la rue.
par Ilyes Ramdani
Journal
Seniors et chômage : l’âge est « un frein majeur » du retour à l’emploi
L’exécutif se montre déterminé à faire passer sa réforme des retraites et à repousser l’âge légal de départ de 62 à 65 ans. De quoi aggraver les difficultés des seniors au chômage. Les cadres, en particulier, sont souvent poussés hors de leur emploi sans possibilité de se reclasser.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Violences sexuelles : non, les élus mis en cause ne sont pas « comme les autres »
La majorité a octroyé la présidence du groupe d’amitié France-Liban à l’ancien ministre Damien Abad car il serait « un député comme les autres ». Comme pour le député LFI Adrien Quatennens, les partis politiques ne sont pas à la hauteur de #MeToo.
par Lénaïg Bredoux

La sélection du Club

Billet de blog
La liberté d’aller et venir entravée pour les habitant⋅es de Mayotte
Le Conseil constitutionnel a jugé conforme à la Constitution les contrôles d’identité systématiques sur l’ensemble du territoire de Mayotte sans limite dans le temps. Il assortit sa décision d’une réserve qui apparait vide de sens : ces contrôles ne peuvent s’effectuer « qu’en se fondant sur des critères excluant […] toute discrimination », alors qu’ils apparaissent par essence discriminatoires.
par association GISTI
Billet de blog
Mineurs isolés à Paris : "C’est le moment d’agir, aidez-nous à quitter cette merde !"
Cela faisait depuis juin 2022 que des mineurs exilés isolés survivaient sous le pont Nelson Mandela, sur la rive droite des quais de Seine de la ville d’Ivry. En six mois, plus de 400 jeunes se sont retrouvés là-bas, faute d’autre solution. Ce matin, ils ont enfin été pris en charge, non sans peines et non sans luttes. Retour sur ces derniers jours de survie et de mobilisation.
par Emile Rabreau
Billet de blog
Morts en Méditerrannée : plainte devant la CPI contre la violence institutionnelle
La plainte va soulever la question de la responsabilité de l'Italie, Malte, la commission européenne et l'agence Frontex dans le bilan catastrophique de plusieurs dizaines de milliers de noyés en Méditarrannée depuis 2014, au mépris du droit international et des droits humains. Questions sur la violence institutionnelle à rapprocher du projet de loi contre les migrants que dépose l'exécutif.
par Patrick Cahez
Billet de blog
Loi Darmanin contre les étranger·e·s : danger pour tou·te·s !
Ce mardi 6 décembre a lieu à 17H00 un premier « débat » sur l'immigration à l'Assemblée nationale initié par Gérald Darmanin préparant une loi pour le 1er trimestre 2023. Avec la Marche des Solidarités et les Collectifs de Sans-Papiers, nous serons devant l'Assemblée à partir de 16H00 pour lancer la mobilisation contre ce projet. Argumentaire.
par Marche des Solidarités