collectif Lagarde-Tapie

Ce jour, nous sommes 22 dans le collectif. Cinq personnes réflechissent ou conditionnent leur accord. De plus, nous aurons, fin août ou début septembre le soutien compétent d'un juriste qui étudie les possibilités de recours des contribuables dans cette affaire. Je suis convaincue que d'autres suivront d'ici là. Au point où nous en sommes, et compte-tenu des commentaires, questions, conditions, suggestions, je vous propose: un rappel de l'objectif fixé, les principes qui en découlent. Notre collectif est informel et je crois nécessaire que chacun soit clairement en accord avec les bases sur lesquelles nous agissons ensemble. L'objectif du collectif : entamer une action collective de contribuables refusant l'usage qui a été fait de leurs impôts par Mme Lagarde dans l'affaire Tapie. Dans un premier temps, je vous proposais une lettre ( mon blog du 6 août) adressée aux organisations susceptiles de s'unir au collectif, dans cette action. Il s'est agi ensuite d'identifier ces organisations. Un premier principe en ressort : ne s'adresser qu'aux organisations républicaines, (qui se basent sur la déclaration des Droits de l'homme et du citoyen), sont exclues les organisations racistes, xénophobes ou anti-impôts. Ces organisations, susceptibles de nous rejoindre ponctuellement : Ligue des Droit de l'homme, Anticor, Observatoire de défense des contribuables, Transparence internationale ( d'autres? pas Contribuables associés, qui ne répond pas à tous ces critères) les présidents des groupes parlementaires + Bayrou+ Front de Gauche+ les Verts+ NPA+POI+Lutte Ouvrière +? , syndicats de travailleurs, associations de consommateurs (?). Ensuite à chacun d'entre nous, au niveau local, de l'adresser à toute organisation répondant à ces critères, personnalités, susceptibles de nous répondre positivement.Mme Sroussi, Messieurs Lhomme et de Courson. Puis informer de notre existence, de notre initiative : certains proposent le FMI, les syndicats, organisations concernées par sa politique.Certains d'entre vous proposent d'adresser cette lettre aux journaux : je trouve que c'est une bonne idée, à chacun de le faire, même s'il y avait redondance, ce ne serait que mieux, non? Je m'occupe de Mediapart ! Ah! Ah! Et maintenant, la logistique, comme on dit . Nous répartir les tâches et les frais. Plus délicat, à moins de désigner un(e) secrétaire, un(e) trésorier(ière). Pour l'instant, pas de frais, peut-être que les frais postaux peuvent être simplement déclarés par chacun d'entre nous. Je sèche. Je mets bien volontiers à la disposition du collectif mon imprimante et le papier. Il s'agit là de propositions soumises à votre réflesion. Nous avons le temps, en cette pèriode estivale, profitons-en. A suivre.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.