Petite récup'

Hollande et ses Tsiganes.

( …François Hollande a reconnu ce samedi la responsabilité de la France dans l'internement de milliers de Tsiganes par le régime de Vichy et jusqu'en 1946, lors d'une cérémonie d'hommage sur le site de l'ancien camp de Montreuil-Bellay (Maine-et-Loire).Tsiganes et gens du voyage attendaient depuis longtemps ce déplacement très symbolique…)

Le Parisien : 29 octobre

Allons donc faire un tour sur le blog de Jacques Sigot qui fut à l’origine des recherches concernant le camp de  Montreuil-Bellay.

Instituteur, Jacques Sigot habitait Montreuil-Bellay (Maine-et-Loire) depuis plusieurs années quand il a croisé, par hasard en 1980, les ruines de l'ancien camp de concentration de tziganes créé dans cette commune durant la deuxième guerre mondiale. Ce fut une surprise. Personne ne lui en avait parlé alors que tout le monde connaissait son intérêt pour l'histoire locale. Un sujet honteux ?

Jacques Sigot découvre qu’avant même la défaite de 1940 et jusqu’à la fin de la guerre en 1945 et au-delà, la petite ville tranquille abritait un camp de concentration. Lequel, de 1940 à 1944, s’avéra être le plus grand lieu de regroupement des tsiganes : il y en eut, à certains moments, jusqu’à plus de 1000. Et plus personne ne les évoquait. Il part en quête. Ses publications sur le sujet deviennent des références. L’emplacement du camp est protégé par l’Etat qui en a fait un lieu patrimonial.

En 2015 Jacques Sigot s’insurge …

 

http://jacques-sigot.blogspot.fr/2015/12/v-behaviorurldefaultvmlo.html

 

 

J’ai côtoyé Jacques Sigot. Qui fut viré de l’Ecole Normale d’Instituteurs d’Orléans en mars 1959. Moi ce fut en juin. Transféré à l’Ecole Normale de Beauvais par mesure disciplinaire Sigot échoua volontairement au Bac deux fois de suite pour ne pas combattre en Algérie. Et demeura enseignant envers et contre tous.

 

 

Alors le petit pet de Hollande …

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.