Défendre "60 millions de consommateurs" - Communiqué du CNAFAL

COMMUNIQUE DU CNAFAL: Le pluralisme de l’information et de la presse est essentiel aux citoyens-consommateurs. Non à la suppression de « 60 millions de consommateurs » !

Benoit Hamon, secrétaire d’Etat à la Consommation et à l’économie sociale et solidaire avait stoppé l’entreprise de liquidation de la revue « 60 millions de consommateurs » et de l’INC (Institut National de la Consommation).

L’ensemble des associations de consommateurs lui en était reconnaissant.

Voilà que la nouvelle secrétaire d’Etat, Carole Delga, reprend à son compte le rêve libéral de Bercy.  Encore une liquidation d’un outil public auquel le CNAFAL est attaché : des enquêtes, des études, des essais indépendants au service de la protection des consommateurs et un journal, outil pédagogique d’accès et de défense des droits des consommateurs !

Le CNAFAL est consterné de cette dérive qui consiste systématiquement à affaiblir les outils publics d’accès au droit de défense des citoyens (inspection du travail, DGCCRF) pour les laisser face à l’Etat libéral à la mode américaine d’autant que l’économie réalisée est dérisoire par rapport au déficit global du budget de l’Etat.  Tout le contraire d’une République sociale et on s’étonne du discrédit du politique!

Le CNAFAL croit toujours à un état protecteur contre les multinationales, les grands groupes financiers, les marchands de « soupe » et les escrocs de grande échelle !

Jean-Marie Bonnemayre,
Président 06 87 37 16 64

Manuel Messey,
Secrétaire Général Adjoint,Co-responsable du secteur Consommation.06 87 11 33 36

Claude Rico,Vice-Président,Co-responsable du secteur Consommation.06 84 24 27 75

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.