Blogueuse VI L'Orient de l'âme

  • odaliske.jpg 

 

Kamel unter den Linden

 

Paula bouscule livres et carnets, repousse du pied le carnet rouge, pas d'humeur politique ce soir!

 

Elle tend la main vers le bleu, hésite, non danger! Le carnet jaune déjà ouvert lui fait un clin d'oeil, elle cherche un crayon et tout en marmonnant se met à gribouiller furieusement! Elle s'arrête un instant d'écrire. Comment dit-on chameau en allemand? Son regard erre, se pose un instant sur la grille qui orne la fenêtre au-dessus de son lit, distrait par les fins volutes de fer forgé...au-delà cherche le sable chaud, ach Kamel! Rageusement elle dessine un Kamel unter den Linden et repousse loin sous les draps, chameau et crayon, tout en les taquinant du bout du pied. Paula rigole, c'est quand même plus joli que Chameau sous les tilleuls! Vive les séjours culturels à Berlin!

 

L'obscurité a envahi la chambre, elle cherche à tatons autour du lit, finit par se lever et allumer une lampe. Tout en allumant le narguilé elle ramasse un carnet noir et s'enfonce avec un petit soupir dans ses moelleux oreillers. Elle lit longtemps au milieu des volutes de fumées, elle sourit avec des fois une larme au coin du sourire....

 

Paula s'est assoupie bercée par le doux glouglou du narguilé et rêve.....

 

Elle galope dans le désert à la poursuite d'un cheval noir et d'un turban blanc....

 

C'est qu'elle rêve toujours en noir et blanc, Paula!

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.