Ce qu'il reste de la justice en tête de cortège

Les manifestants en tête de la manifestation du 1er mai ne se sont pas trompés: tout autant que la police, c'est aujourd'hui la justice qui fait défaut, pour sanctionner les exactions policières.

La justice en tête du cortège du 1er mai. La justice en tête du cortège du 1er mai.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.