Disponibilité des médecins: une enquête tronquée pour le ministère de la santé

min

La récente enquête du ministère de la santé, qui chiffre le délai d'attente pour accéder aux soins auprès de différentes spécialités (61 jours pour un dermatologue, 80 jours pour un ophtalmologiste, ...), omet de distinguer ce que chacun de nous à pu constater: on obtient plus rapidement un rendez-vous, lorsque l'on consent à consulter un médecin du secteur 2 ou 3, et à payer les dépassements d'honoraires qui vont avec. Il faut donc croire que le ministère de la santé... et des solidarités, n'a pas souhaité connaître le différentiel de traitement des patients, selon qu'ils soient pauvres ou riches.
Alors, à tous ceux qui aimeraient, par exemple, consulter un dermatologue pour un contrôle de mélanome, sans attendre la charité d'une consultation gratuite annuelle du mois de mai, nous offrons cette publicité gratuite. Et à Mme Buzin, nous conseillons de se pencher, avec toute la précision scientifique dont elle a pu faire preuve durant sa carrière, sur les statistiques de solidarité et de santé qui concernent son ministère.

Si vous en avez les moyens, offrez-vous un dépistage au rabais Si vous en avez les moyens, offrez-vous un dépistage au rabais

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.