Gaspard Glanz: fausse route à la justice

Gaspard Glanz interdit de manifestation Gaspard Glanz interdit de manifestation

Retenu en garde à vue pendant 48 heures, Gaspard Glanz a été inculpé de « participation à un groupement en vue de commettre des violences ou des dégradations » et « outrage à personne dépositaire de l’autorité publique » (un doigt d'honneur aux policiers, après qu'il ait été visé par une grenade, puis violemment repoussé par les forces de l'ordre auxquels ils demandait des comptes). Le juge des libertés et de la détention a suivi l'avis du procureur de la République et a interdit à Gaspard Glanz de se rendre à Paris tous les samedis ainsi que le 1er mai.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.