Molex: une seule solution, la réquisition...

   La direction de Molex a assigné en référé 4 salariés pour exiger le déblocage de l'usine par les ouvriers en grève.
Molex: une seule solution, la réquisition... © Julien Terrié
Molex: une seule solution, la réquisition... © Julien Terrié

 

 

La direction de Molex a assigné en référé 4 salariés pour exiger le déblocage de l'usine par les ouvriers en grève. Au cours de la séance nous avons eu la surprise de découvrir les vrais intentions de la direction, fermer provisoirement l'usine et "polluer" le débat avec les soit disant "violences" (rien d'autre que des jets d'oeufs...) qui aurait été commises la veille sur Eric Doesdurg (responsable du développement de Molex).

Depuis cet épisode, les salariés ont voté la reprise du travail, alors que l'usine est toujours bloquée et que la direction n'a toujours pas l'autorisation de fermer et ne veut pas rouvrir... Un huissier a constaté que 6 vigiles bloquaient l'entrée.

S'en est visiblement trop pour Marcus Kerriou qui vient de démissionner, l'usine sera gérée directement depuis les USA.

Bravo à tous les "producteurs" de Molex, vous méritez bien la réquisition du site...

Tenez bon !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.