Discours de Fabien Roussel élu secrétaire national du PCF 38e congrès

38e congrès - Fabien Roussel élu secrétaire national du PCF © PCF - Parti communiste français

un commentaire sur youtube :

J'ai participé au congrès pour la première fois comme délégué au congrès (pour la fédération 33) et nous avons vécu de grands moments d'émotions, de rencontres et de réflexions militantes.

Parfois des doutes, des frustrations dans le travail d'amendements, c'est pas simple de faire fonctionner plus de 700 délégués entre les prises de parole et le votes électroniques.

Boudé par les grands médias qui n'en avaient que pour Macron et les Gilets jaunes ce weekend, peu de personne auront partagé nos travaux et la retransmission est lacunaire, nous avons peu de moyens.

De ces trois journées, je retiens trois choses : réorientation politique, volontarisme stratégique et clarté du discours. Et malgré les désaccords, les différences d'appréciations et les sensibilités, au final une grande fraternité.

Hier soir, lors de la soirée musicale - ambiance fête de l'huma - les partisans de la Question, du Printemps, du Manifeste etc (nos propositions de bases communes) étaient à l'unisson dans la convivialité. Le chemin est long, rien n'est écrit mais je crois que nous sommes en train de relever la tête !

Nous avons besoin d'un PCF fort dans une gauche progressiste pour offrir cette alternative politique qui manque tant aux luttes en cours.

un autre commentaire

Il y a tous les ingrédients pour retrouver un grand Parti Communiste Français. Nos grands parents avaient réussi à mettre en place la Sécurité Sociale dans une France ruinée par la guerre. Nous pouvons nous unir démocratiquement pour combattre la tyrannie du capital.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.