papyscha
homme de service et de lutte contre toutes servitudes
Abonné·e de Mediapart

4 Billets

0 Édition

Billet de blog 22 mai 2013

Tant que les sources seront secrètes...

papyscha
homme de service et de lutte contre toutes servitudes
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

J’ai pu lire, en Rabelaisie, une nouvelle qui raconte benoitement l’histoire d’un préteur, d’un pamphlétaire et d’un gouverneur des finances. Le dit gouverneur s’était entiché de rendre gorge à ce préteur qui ne prêtant plus et spéculant sur la dette de tous risquait de plonger pour toujours la bonne monnaie à n’être que sans valeur et clamait à tout le va de jeter ce préteur de malheur pour notre continuation de finance en de bonnes oubliettes. Fort marri de cette adversité, notre préteur s’entiche de trouver arguments pour dissuader ce fort vilain plaignant voulant le cachotier et apprend qu’en ville neuve il est une petite boite que tous connaisse qui dit que ce gouverneur n’avait pas tout dit des lieux où il scellait ses écus. Raconter à tous cette petite cachoterie, punissable certes mais de rien que l’on ne puni plus car trop le font, ne manquerait pas qu’il s’en défende, tout d’abord, ce qui permettra de le confondre ensuite dans la honte du mensonge public et d’exiger aisément devant le peuple son remplacement par un gouverneur plus respectueux de notre préteur.

Ainsi s’en alla-t-il à trouver pamphlétaire, lui confier le lieu où trouver une de ces petites boites et faire pamphlet sonnant avec celle-ci contre autres espèces sonnantes en juste remerciement.

Et tout se passa ainsi, à la grande joie du prêteur sauvé de son cachot, à la gloire du pamphlétaire qui en fera fortune et la déroute du malheureux gouverneur qui voulait de justes finances pour chacun. Pour le malheur de tous…

Quand la vérité ne coule pas de sources et qu’il convient de la voiler devant même l’assemblée du peuple, la rumeur et les contes les plus fous la remplacent.

Un secret reste un secret lorsqu’il est honteux dit la sagesse populaire.

Et les contes sont l’essence même de cette sagesse dit le conteur.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Société
Maltraitances en crèche : le bras de fer d’une lanceuse d’alerte avec la Ville de Paris 
Eugénie a récemment raconté à un juge d’instruction le « harcèlement moral » qu’elle estime avoir subi, pendant des années, quand elle était directrice de crèche municipale et qu’elle rapportait, auprès de sa hiérarchie, des négligences ou maltraitances subies par les tout-petits.
par Fanny Marlier
Journal — Violences sexuelles
Une nouvelle femme met en cause Damien Abad
Une nouvelle femme a raconté à BFM TV avoir eu des « vertiges » après avoir pris un verre avec l’élu en 2013, puis s’être réveillée « complètement dévêtue ». Fraîchement débarqué du gouvernement, le député dénonce des « calomnies ignobles ».
par Antton Rouget
Journal — Justice
Affaire Darty : cinq mises en examen pour blanchiment et association de malfaiteurs
En juillet 2021, Mediapart révélait un système d’encaissement illégal d’argent liquide au sein du groupe Fnac-Darty. Depuis, quatre directeurs de magasins Darty et un directeur régional ont été mis en examen. Selon de nouveaux documents et témoignages, de nombreux cadres dirigeants du groupe auraient eu connaissance de ces opérations réalisées dans toute la France, au-dessus des seuils légaux. 
par Nicolas Vescovacci
Journal — Maghreb
En Libye, l’impasse politique provoque la colère sociale
Un an et demi après le cessez-le-feu, le pays est bloqué, à nouveau divisé entre le camp du maréchal Haftar, à l’est, et le gouvernement reconnu par l’ONU, à l’ouest. À l’instabilité politique s’ajoute une crise sociale alarmante.
par Ariane Lavrilleux

La sélection du Club

Billet de blog
Abd el Kader au Mucem : une vision coloniale de l'Émir
La grande exposition de l'été du Mucem est consacrée à Abd el Kader, grand résistant algérien à l’invasion coloniale. On pourrait y voir le signe d'une avancée dans la reconnaissance du caractère illégitime de l'entreprise coloniale. Il n'en est rien. Derrière une beauté formelle se dissimule la même vision coloniale du « bon » rebelle Algérien, à l'opposé des « mauvais fellaghas » de 1954.
par Pierre Daum
Billet d’édition
Le purgatoire de grand-père
Dès les premiers instants au camp de Saint-Maurice-l’ardoise, grand-père s’isola. Près des barbelés, les yeux rivés vers l’horizon. Il se rappelait l’enfer. La barbarie dont il avait été témoin. Il avait vu le pire grand-père. La mort qui l’avait frôlé de si peu. Ils avaient tous survécu. Ses enfants, son épouse et lui étaient vivants. Ils étaient ensemble, réunis. C’était déjà un miracle.
par Sophia petite-fille de Harkis
Billet d’édition
La révolution, le martyr et l’avenir
Comme toute chose périssable, une Révolution peut-elle vieillir ? Au rendez-vous des célébrations décennales, elle est convoquée au gré des humeurs présentes. La Révolution se met à la table des incertitudes du moment, quand elle n’est pas mobilisée en morphine mémorielle afin d’endormir les espérances d’émancipation encore vivaces.
par Amine K.
Billet de blog
Glorification de la colonisation de l’Algérie et révisionnisme historique : le scandale continue… à Perpignan !
[Rediffusion] Louis Aliot, dirigeant bien connu du Rassemblement national et maire de Perpignan, a décidé de soutenir politiquement et financièrement la 43ème réunion hexagonale du Cercle algérianiste qui se tiendra au Palais des congrès de cette ville, du 24 au 26 juin 2022. Au menu : apologie de la colonisation, révisionnisme historique et glorification des généraux qui, pour défendre l’Algérie française, ont pris les armes contre la République, le 21 avril 1961.
par O. Le Cour Grandmaison