Un détail qui tue chez papacito et rheino...

Un microscopique commentaire, assez diabolique puisque s'attachant à un "détail"...

Presque tout a été dit sur la vilaine vidéo invitant les "gauchistes" à évaluer la résistance de leur équipement quotidien de bobos au calibre 12 et au poignard de chasse (de contre-façon).

Presque : je me décide à faire mon petit commentaire sur cette affaire pourrie que j'ai à peu près suivie depuis le début. Je souhaite relever un "détail" que personne n'a cité, y compris apparemment les flics dans leur "audition" du gugusse (laquelle n'a pas l'air d'avoir été bien méchante) : Il me semble bien que le papacito a été involontairement trahi... par son invité militaire "code reino" !

Ce n'est pas dans la propre bouche de celui que des moqueurs appellent "mamacita" que des propos judiciairement compromettants pourront être trouvés car entre les "risques d'attentats" et les "sangliers", lui se protège finalement assez bien de toute accusation judiciaire qui pourrait être directement fondée sur ses dires : en effet, il aura beau jeu de prétendre que sa mise en scène abjecte (et insultante pour tous les "fils de p***" dont je fais partie) était "ironique", on a compris le procédé...

PAR CONTRE, personne n'a relevé le point suivant (je m'excuse d'insister mais quand leur m***e est sortie sur YT j'ai du mettre en ralenti pour m'assurer de cette phrase qui au 1er abord m'avait semblé louche) :

code reino @ 4'21 (un coup de... malchance ?) : "le but c'est quand même de savoir si Jean Gauchiste pourra survivre aux gens normaux qu'ils insultent et qu'ils méprisent depuis des années voire des dizaines d'années...".

Brisons là, analyse de texte : de deux choses l'une, soit les "gens normaux" (suggérés mais pas explicitement cités) sont les terroristes islamistes et tueurs, apparemment qualifiés de "sangliers" (à moins que ces gugusses englobent plus de gens dans cette formule, ce qui compliquerait les "débats"...), soit ces "gens normaux" (pour rappel, susceptibles d'utiliser du calibre 12 contre d'autres personnes...) CE SONT EUX, les bas-du-front de la fachosphère éructant à longueur de fils de commentaires sur RT, VA, YT et cie...

Dans le premier cas, la vidéo de ugo gil jimenez serait qualifiable de "drôle" pour une grande partie de la population, sur le thème "Vous minimisez la violence des terroristes" ; mais alors, son camarade militaire devrait expliquer pourquoi il décide de qualifier ces terroristes de "gens normaux", et ça prendrait des plombes, et il aura surtout du mal à expliquer que les "islamo-gauchistes ont méprisé les terroristes"...

Vous suivez ou vous avez décroché ?

Car dans le deuxième cas, code rheino a été trop confiant et s'est cru plus malin que ses observateurs (moi ici, en l'occurrence) : les "gens normaux" dans son discours, ce sont évidemment les gens comme lui qui sont révulsés par la violence terroriste (on va dire "à bon droit")... mais décident en conséquence de passer à la réponse armée, prétendant se substituer aux flics et aux gendarmes et surtout d'en étendre les cibles !!

Et alors on comprend beaucoup mieux sa formule - qui le trahit - à propos des gens que les "gauchistes" auraient "méprisés" pendant des années, attendu que les fachos se plaignent effectivement depuis longtemps d'être mal considérés dans les débats culturels, quasiment maltraités par la bien-pensance "de gauche"...

(Remarquez au passage que la vidéo, dont il est répété partout qu'elle a été "supprimée du web" est trouvable en deux clics car les sympathisants la remettent en ligne sans que YT ne se mette en branle : exemple ce 19 juin à 19h30, https://www.youtube.com/watch?v=1g0tfd-_T6s)

Ne commentant que de loin en loin l'actualité foisonnante (lol) de ces dernières semaines, je soumets cette remarque factuelle à la sagacité collective et en ferai un petit billet microscopique pour marquer la date.

L'imposture intellectuelle de ces deux malfaisants est démontrée ici, pas suggérée, ce n'est pas une "hypothèse" discutable et également défendable de part et d'autre : non, c'est dans leurs propres bouches qu'ils se sont trahis. Leurs ennemis, c'est nous.

***

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.