Le Siège de la Métropole de Lyon

La Métropole de Lyon n'avait jamais vu ça : 15000 personnes ont fait le siège du pouvoir lyonnais et l'on marqué de leurs mains rouges pour exiger que la métropole revoie ses objectifs à la hausse en faveur du climat et de la biodiversité.

LE SIÈGE DE LA MÉTROPOLE © Partager C'est Sympa

Un mois après une première marche ayant rassemblé plus de 10 000 lyonnais, cette seconde mobilisation citoyenne a démontré une nouvelle fois la résolution des citoyens de s’attaquer à l'un des plus grands défis auxquels l'humanité doit faire face : le dérèglement climatique et l’effondrement de la biodiversité. 

Après une "communauté climat" installée sur la Place des Terreaux pour présenter aux manifestants des associations travaillant sur les questions du climat et de la biodiversité et leur proposer de s'engager au quotidien, les participants se sont rendus à l'hôtel de la Métropole du Grand Lyon pour exiger la fin de la politique des petits pas et le passage à l'action, tout de suite. Comme le dit Vincent Verzat, "la Métropole doit se bouger pour le climat et la biodiversité dans son plan climat air énergie territorial, dans son plan oxygène, dans son plan de déplacement, dans tous ses documents d'urbanisme et dans ses choix de financements - comme David Kimelfeld l'a promis suite à la marche du 8 septembre.

Nous avons apposé des mains rouges sur le parvis de l'hôtel de la Métropole et sur des enseignes le long du chemin pris par le cortège pour rappeler que c'est aux décideurs politiques et financiers de prendre des décisions drastiques pour respecter l'objectif de réchauffement de 1,5°C supplémentaire seulement. Le rapport du GIEC nous l'a dit en début de semaine : il faut prendre un virage brutal, maintenant. Au-delà, nous plongerions dans l'inconnu".

Désormais, le sérieux a changé de camp : nous devons être écoutés, pour nous, pour nos enfants, pour l'humanité. 

Une soixantaine de rassemblements estampillés "il est encore temps" ont été organisés dans toute la France : ce mouvement de masse est sans précédent ! Les citoyens mobilisés donnent déjà rendez-vous pour poursuivre la mobilisation avec de nombreuses dates et moyens d'agir dès ces prochaines semaines sur ilestencoretemps.fr, où 140 000 personnes se sont déjà inscrites en quelques jours pour agir concrètement et maintenant.

image2

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.