Pascal Lemaire
Abonné·e de Mediapart

10 Billets

3 Éditions

Billet de blog 22 nov. 2013

Pascal Lemaire
Abonné·e de Mediapart

L'affaire du piratage d'ADOBE, le géant du numerique dans le multimedia, ne cesse de prendre de l'ampleur

L'affaire du piratage du géant du numerique dans le multimedia Adobe continue: on parle désormais de 150 millions de comptes piratés. Ces 2 liens sont très instructif sur la securité de nos données sur le cloud. http://www.itespresso.fr/securite-it-adobe-battue-breche-69909.htmlhttp://www.itespresso.fr/securite-it-38-millions-comptes-adobe-pirates-69470.html

Pascal Lemaire
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'affaire du piratage du géant du numerique dans le multimedia Adobe continue: on parle désormais de 150 millions de comptes piratés. Ces 2 liens sont très instructif sur la securité de nos données sur le cloud.
http://www.itespresso.fr/securite-it-adobe-battue-breche-69909.html

http://www.itespresso.fr/securite-it-38-millions-comptes-adobe-pirates-69470.html
Le piratage d'Adobe confirme qu'avec internet, le gigantisme devient un défaut majeur pour la sécurité de nos données (ici, bancaires).
La concentration aboutissant à quelques entreprises géantes facilite le travail des hackers ou du NSA. Le seul coffre-fort d'Adobe a permis d'accéder à des millions de comptes. Ce gigantisme est le bonheur des pilleurs de données. Autant dire qu'ils doivent être très nombreux à tenter leur chance. Les entreprises plus petites risquent moins cette mésaventures. Pour le Hacker, le rapport entre le bénéfice espéré et l'investissement est beaucoup plus risqué: pourquoi alors perdre du temps quand il existe des eldorados accessibles pour un effort identique ?
C'est amusant aussi d'aller sur le site d'Adobe: aucune excuse, motus et bouche cousu sur les 150 millions de comptes visités. On rêve devant un tel comportement inconséquent. En entendez-vous parler aussi aux infos? Pourtant Facebook panique: il pense que certains des utilisateurs des 2 sociétés utilisent les même mots de passe et identifiants.
Adobe, choisissant la discrétion, a préféré envoyer 3 millions de courriers, et sans doute plus depuis pour prevenir les victimes. Après, que les clients se débrouillent à aller très vite voir leurs banques pour changer de carte de paiement: sympathique! Une entreprise sérieuse assumant ses responsabilités!
Cet exemple qui n'est  pas le seul, montre qu'il y a bien un avant et un après internet. Le gigantisme privé (mais aussi le logiciel-propriétaire) ne peuvent exister que dans le monde d'avant-internet. On est en train de découvrir une faiblesse majeure. Ce n'est pas Internet qui disparaîtra: Il est le progrès. Aussi, ces géants apparaîtront de plus en plus sous les traits de dinosaures en fin de règne. Internet nous oblige à une nouvelle manière de travailler, une nouvelle économie, basée sur le partage rendant l'espionnage inutile. Bien sûr la remise cause de nos habitudes feront grincer des dents, le temps de comprendre les avantages de ces nouveaux raisonnements, de cette nouvelle philosophie de vie.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Élections italiennes : après Draghi, l’extrême droite
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — Qatar : le Mondial de la honte

À la Une de Mediapart

Journal
Un projet de loi au détriment du vivant
En pleine crise énergétique, le gouvernement présente dans l’urgence un projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire. Un texte taillé pour les industriels, et qui sacrifie la biodiversité comme la démocratie participative.
par Mickaël Correia
Journal — Éducation
Revalorisation salariale : les enseignants se méfient
Plusieurs enseignants, très circonspects sur la réalité de la revalorisation salariale promise par Emmanuel Macron, seront en grève le 29 septembre 2022, dans le cadre d’une journée interprofessionnelle à l’appel de diverses organisations syndicales. La concertation annoncée pour le mois d’octobre par le ministre Pap Ndiaye sur le sujet s’annonce elle aussi houleuse.
par Mathilde Goanec
Journal — Social
Anthony Smith, inspecteur du travail devenu symbole, sort renforcé du tribunal
Devant le tribunal administratif de Nancy ce mercredi, la rapporteure publique a demandé l’annulation des sanctions visant l’agent de contrôle, accusé par le ministère du travail d’avoir outrepassé ses fonctions en demandant que des aides à domicile bénéficient de masques en avril 2020.
par Dan Israel
Journal — Extrême droite
Extrême droite : les larmes (de crocodile) des élites libérales
Les succès électoraux de l’extrême droite, comme en Suède ou en Italie, font souvent l’objet d’une couverture sensationnaliste et de dénonciations superficielles. Celles-ci passent à côté de la normalisation de l’agenda nativiste, dont la responsabilité est très largement partagée.
par Fabien Escalona

La sélection du Club

Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Italie : il était une fois l’antifascisme
On peut tergiverser sur le sens de la victoire des Fratelli d'Italia. Entre la revendication d'un héritage fasciste et les propos qui se veulent rassurants sur l'avenir de la démocratie, une page se tourne. La constitution italienne basée sur l'antifascisme est de fait remise en cause.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
Interroger le résultat des législatives italiennes à travers le regard d'auteur·rices
À quelques jours du centenaire de l'arrivée au pouvoir de Mussolini, Giorgia Meloni arrive aux portes de la présidence du Conseil italien. Parfois l'Histoire à de drôles de manières de se rappeler à nous... Nous vous proposons une plongée dans la société italienne et son rapport conflictuel au fascisme en trois films, dont Grano Amaro, un film soutenu par Tënk et Médiapart.
par Tënk
Billet de blog
Trop c’est trop
À tous ceux qui s’étonnent de la montée de l’extrême droite en Europe, il faudrait peut-être rappeler qu’elle ne descend pas du ciel.
par Michel Koutouzis