Pascale Lemoigne
Trollologue
Abonné·e de Mediapart

4 Billets

2 Éditions

Billet de blog 29 mai 2009

Binayak enfin libre, la vigilance reste de mise

  Binayak Sen, le "good doctor" indien, humaniste et militant des Droits de l'Homme, accusé de participation à la lutte naxalite et emprisonné, durant 2 ans, sur de fausses accusations de terrorisme dans l'état du Chhattisgarh est enfin libre.

Pascale Lemoigne
Trollologue
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Binayak Sen, le "good doctor" indien, humaniste et militant des Droits de l'Homme, accusé de participation à la lutte naxalite et emprisonné, durant 2 ans, sur de fausses accusations de terrorisme dans l'état du Chhattisgarh est enfin libre.

Il a enfin été libéré sous caution, ce mardi, par décision de la Cour Suprême.

Binayak Sen dans un des nombreux village où il exerçait son métier de pédiatre. Binayak in one of the villages where he used to work © Tous droits réservés

Ce dénouement provisoire et heureux fait suite à la mobilisation de sa famille et amis, collègues et étudiants, patients et d'organisations comme Amnesty International ou les lauréats du PrixNobel qui n'ont eu de cesse d'essayer d'attirer l'attention du Gourvernement indien, des opinions publiques et de la presse sur le cas de ce prisonnier politique.

Difficilement mais vaille que vaille la pression médiatique orchestrée tant en Inde qu'en Grande-Bretagne ou dans le monde francophone a porté, au lendemain du second anniversaire de sa détention, le 17 mai, alors que sa vie était mise en péril par la menace d'être opéré du coeur dans un hôpital de seconde zone à Raipur.

Alors que se tenaient les élections de la "plus grande démocratie du monde" (sic), et que la Cour Suprême du Chhattisgarh avait ajourné l'audience devant statuer sur la demande de Binayak de bénéficier de soin médicaux de qualité, et après que Dipankar, son petit frère, venu d'Anvers, s'était vu refusé une visite à la prison de Raipur le 7 mai dernier, nous n'espérions plus un tel dénouement.

La mobilisation doit cependant continuer. Binayak doit être lavé des accusations pesant encore contre lui, être soigné et autorisé à reprendre son activité de médecin pacifiste au profit des populations tribales.

Nous avons gagné une bataille. Une bataille seulement. Mais l'espoir est là et la lutte pour la Justice se poursuit avec pour leitmotiv, ces mots tenaces et tendres : Tum akele nahin ho*!

* "Tu n'es pas seul".

Binayak Sen dans le fourgon cellulaire, juste après son arrestation. © Tehelka - Binayak in a prison van

-------------

Pour en savoir plus, vous pouvez lire :


Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal
2022 : contrer les vents mauvais
« À l’air libre » spécial ce soir : d’abord, nous recevrons la rappeuse Casey pour un grand entretien. Puis Chloé Gerbier, Romain Coussin, et « Max », activistes et syndicalistes en lutte seront sur notre plateau. Enfin, nous accueillerons les représentants de trois candidats de gauche à l'élection présidentielle : Manuel Bompard, Sophie Taillé-Polian et Cédric van Styvendael.
par à l’air libre
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat ou leur candidate à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal — Justice
La justice révoque le sursis de Claude Guéant, le procès des sondages de l’Élysée rouvert
La justice vient de révoquer en partie le sursis et la liberté conditionnelle dont l’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy avait bénéficié après sa condamnation dans le scandale des « primes » du ministère de l’intérieur. Cette décision provoque la réouverture du procès des sondages de l’Élysée : le tribunal estime que Claude Guéant n’a peut-être pas tout dit lors des audiences sur sa situation personnelle.
par Fabrice Arfi et Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Le bocal de la mélancolie
Eric Zemmour prétend s’adresser à vous, à moi, ses compatriotes, à travers son clip de candidat. Vraiment ? Je lui réponds avec ses mots, ses phrases, un lien vidéo, et quelques ajouts de mon cru.
par Claire Ze
Billet d’édition
2022, ma première fois électorale
Voter ou ne pas voter, telle est la déraison.
par Joseph Siraudeau
Billet de blog
« Nous, abstentionnistes » par Yves Raynaud (3)
Voter est un droit acquis de haute lutte et souvent à l'issue d'affrontements sanglants ; c'est aussi un devoir citoyen dans la mesure où la démocratie fonctionne normalement en respectant les divergences et les minorités. Mais voter devient un casse-tête lorsque le système tout entier est perverti et faussé par des règles iniques...
par Vingtras
Billet de blog
Ne lâchons pas le travail !
Alors qu'il craque de tous côtés, le travail risque d'être le grand absent de la campagne présidentielle. Le 15 janvier prochain, se tiendra dans la grande salle de la Bourse du travail de Paris une assemblée citoyenne pour la démocratie au travail. Son objectif : faire entendre la cause du travail vivant dans le débat politique. Inscriptions ouvertes.
par Ateliers travail et démocratie