24 ans de différence, et alors ?

Amour ou arrangement, que voit-on dans les couples ayant une grande différence d'âge? A la suite des élections présidentielles en France mais aussi aux Etats-Unis cette année, courte analyse sur ce que nous inspirent et nous révèlent les couples Macron et Trump. Des couples hors normes pour des politiciens.

A la vue des articles, des tweets et des hashtags qui déferlent sur la toile depuis plusieurs mois, les mentalités ont encore du chemin à faire sur le terrain des inégalités hommes-femmes. Cette année, nous avons vu les américains élire un président et une première dame 24 ans plus jeune ; et en France un nouveau président marié à une femme plus âgée de … 24 ans également.

Coïncidence, point commun, et pourtant, les deux couples ne s’attirent pas les mêmes critiques !!! On peut même dire que l’un passe totalement inaperçu là ou l’autre est la source de critiques de railleries en tous genre. Pourquoi tant d’écart dans les réactions ? D’un côté, on suit un modèle habituel où l’homme est plus âgé que la femme, alors que de notre côté de l’Atlantique, le couple semble inversé. Mal assortie, cougar, figure de la mère, Brigitte Macron est la cible de toutes les railleries quand Melania Trump passe simplement pour une femme plus jeune que son mari.

 

Notre société semble avoir du mal à accepter et à intégrer l’image d’une femme en couple avec un homme plus jeune. L’excuse mise en avant, que les femmes vieillissent plus mal que les hommes, ne semble pas convaincre les sociologues. La jalousie d’un couple qui semble heureux en étant si peu assorti nous renverrait à notre échec de tout faire pour être un couple exemplaire sans toujours y parvenir. Le pouvoir de la femme qui se cache derrière l’homme pourrait aussi être mal accepté par certaines personnes touchées par un brin de sexisme. Le plus énervant ? Qu’Emmanuel Macron retourne la critique en affichant sa relation pour se présenter comme quelqu’un qui sait casser les codes, point plutôt positif en tant de campagne présidentielle. S’assumer sans complexe est certainement un avantage qui manque à bien des médisants. Et puis les blagues et railleries sur le sujet sont si faciles, pourquoi s’en priver ? 

Peut-on alors être heureux avec un écart pareil ? Il semblerait en tout cas que le couple à la femme plus âgée ne soit pas plus malheureux que celui à la femme jeune. A en croire la presse internationale ( http://301er.com/vanityfairtrump ) sur la relation entre la first lady et le président américain, il apparaitrait que l’amour ne soit pas débordant dans leur vie quotidienne. Donald aurait accepté d’avoir un enfant à condition que Melania retrouve sa ligne juste après et lui aurait à peine porté d‘attention pendant sa grossesse. Alors que Brigitte et Emmanuel Macron semblent d’une complicité dérangeante.

Brigitte Macron, « l’anti Melania Trump » est par ailleurs source de plus de respect que son homologue américaine. Elle aurait un vrai rôle dans la vie politique de son mari et serait même un vrai boosteur pour sa carrière.

Serait-ce alors la réussite et le bonheur du couple présidentiel qui dérangerait finalement ? Quel intérêt de critiquer un couple qui ne semble déjà pas vivre un amour qui nous rende jaloux… Il est bien plus jouissif de s’attaquer à ceux qui nous font complexer et nous renvoient à nos propres faiblesses.

Comme l'explique l'article de Psychologie Magazine http://301er.com/articlepsychologiescom  l'amour dans les couples ayant une grande différence d'âge répond à des sentiments et des besoins bien fondés. Même si certaines relations relèvent parfois plus d'un arrangement qu'autre chose, certains couples qui ont 20 voire 30 ans d'écart s'aiment d'un amour profond qui peut renvoyer à notre passé ou à une étape de notre vie familiale.

Alors sont-ils sincères ou non ?

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.