L'oiseau s'est envolé.

La sitelle perchée en photo de ce blog, lui a tenu compagnie pendant bien des années. En fait pratiquement depuis son ouverture, pour le pire et le pas trop mauvais. De temps en temps, elle s'est promenée, mais ça n'a jamais duré.

Puis, ce matin, au levé, au revoir.

Qu'a-t-elle emporté?

Qui la retenait?

Je sais et je ne sais pas, en même temps.

Elle est dans mon coeur autant que je suis vivant.

Bon vol, passereau, si frêle, si beau et, si essentiel.

Merci de m'avoir comblé.

Le soleil s'est levé, ne le regardez jamais autrement que de côté.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.