Aux ministres du travail et de l'économie : anticiper une économie de pénuerie

Alors que nous allons entrer dans la 3ème semaine de confinement, que d'ores et déjà, tous les systèmes de production et de distribution sont profondément bouleversés, ne faudrait-il pas mobiliser les services de l'Etat disponibles, pour penser et organiser une économie de pénuerie, plutôt que de faire croire, que tout va pouvoir continuer.....comme si de rien n'était?

Armor Lux, 1083 et bien d'autres, des entreprises du textile qui ont comme point commun d'avoir réorienté leur production vers ce qui est aujourd'hui absolument nécessaire et manquant : des masques. Ces initiatives sont parties du local, et elles se règlent au local. Elles montrent comment, dans un contexte de bouleversement total des modes de consommation, de production et de distribution et pour faire face aux besoins urgents du système de soins, le système productif peut être adapté, aménagé, réorienté.

La période actuelle de confinement, dont le 1er Ministre vient d'annoncer la prolongation d'au moins 15 jours va durer....et la déstabilisation du système économique s'amplifier.

Je m'étonne que nos ministres, de l'économie, du travail, n'aient pas encore lancé de plans pour adapter, aménager, réorienter le système productif français afin que les besoins essentiels de la population puissent être couverts dans les semaines à venir. Pour que les initiatives ne soient pas laissées au hasard des très bonnes volontés.

Les exemples chinois et italiens nous montrent que le confinement va durer et comme il s'impose au niveau mondial, il est urgent de penser la réorientation de nos moyens productifs vers l'essentiel.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.