Gaspard Glanz, quel courage!

Pour qui suit ces jeunes journalistes et photographes qui couvrent les conflits sociaux en France, les manifestations, les nuits debouts, les conditions de survie extrêmes et indignes des migrants, l'évacuation de la Jungle de Calais, etc...le nom de Gaspard Glanz ou de Taranis News, son entreprise de presse, ne sont pas inconnus.

Pour avoir fait son métier de journaliste, Monsieur Glanz vient de subir 33 heures de garde à vue, comme un délinquant.

Il raconte sur son site Taranis news ici : http://taranis.news/2016/10/33h-de-garde-a-vue-vous-savez-ca-vient-den-haut-de-tout-en-haut/, son aventure....et comment la justice de notre pays est décidé à le faire taire en mettant en péril son activité. Hallucinant et effrayant!

Un article documenté de Médiapart vite!

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.