Patrice nice
Journaliste indépendant
Abonné·e de Mediapart

46 Billets

0 Édition

Billet de blog 30 janv. 2022

Tribune sur la pauvreté , la précarité extreme et le sans abrisme

Tribune pour les Sans Abris, Sdf et aux précaires extremes

Patrice nice
Journaliste indépendant
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Mesdames, Messieurs les candidats à l'élection présidentielle

J'ai cherché dans vos divers programmes ce que vous proposez pour lutter contre la précarité et la pauvreté qui souvent est extrême

Nous allons donc faire le point....

Certes des candidats ont d'excellentes idées à mettre en place..d autres n'en parlent même pas...

Alors je vous demande Messieurs et Dames candidats et candidates à cette élection ce que vous comptez faire pour lutter contre cette précarité extrême?

Mais vraiment lutter et non faire des effets de manche.....

Nous ne sommes pas loin des 400000 SDF dans ce pays ....Bon ne parlons pas de Macron qui à part de belles promesses et surtout des fausses bonnes idées n'a rien fait..et sa ministre du Logement qui nous sort "plus de 300000 places d'hébergement pour 2021...."...des places non pérennes...des places pour quelques jours

Et en 5ans nous sommes passés de 9 millions de pauvres à 12 millions

Les SDF ont besoin d'une vrai bataille, d'un vrai combat... 

C est pour cela que je vous interpelle ICI...

Votre programme quel est t'il?

A part quelques candidats qui ont de bonnes idées (surtout à gauche) il ne ressort qu' une chose...

L'avenir et la vie de 400000 Sdf et de 12 millions de pauvres n intéressent visiblement certains candidats....

Notons que la droite , extrême et l'ultra droite s en fiche comme de leur première chemise...A part aider les sdf Français mais pas les autres..

Mais qu' ils se mettent dans ce qui leur sert de cerveau que LA PAUVRETE ET LE PRECARITE N ONT NI COULEUR NI RELIGION NI ORIGINE !ELLE EST UNIVERSELLE !!!

Certes des associations et des citoyennes et citoyens œuvrent dans l ombre pour aider les plus précaires d entre nous. Et le plus grand MERCI doit leur etre signifié...

Mais est ce le travail de ces citoyens et citoyennes?

Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits..et c est après que ça se complique disait un humoriste....

Un hashtag existe pour dénoncer cette précarité extrême....#NousSommesLes300000

A plusieurs reprises des citoyens et citoyennes ont interpellés par le biais de leurs député(e)s lors des séances à l assemblée nationale....Qu'en est il sorti....?Rien ou si peu...

Donc messieurs et dames je vous demande ICI de nous faire part de votre programme concernant les SDF et la précarité extrême qui mine notre pays...

Osez prendre le sujet en main...L avenir de 12 millions de pauvres et de 400000 SDF en dépend....

Mais ne faites pas de fausses promesses ..Nous avons déjà été servi et ce fut une honte....

N'hésitez pas à les inviter ou à les rencontrer ces gens ...

CE SONT DES CITOYENS A PART ENTIERE ET NON DES CITOYENS A PART !!!!

Patrice Nice....

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Budget
Le « paquet pouvoir d’achat » ne pèse pas lourd
Le gouvernement a confirmé une série de mesures pour soutenir le pouvoir d’achat des fonctionnaires, des retraités et des bénéficiaires de prestations sociales. Mais ces décisions ne permettent pas de couvrir la hausse des prix et cachent une volonté de faire payer aux plus fragiles le coût de l’inflation.
par Romaric Godin
Journal
Assurances : les résultats s’envolent, pas les salaires
Depuis plusieurs mois, des mouvements sociaux agitent le monde des assurances où les négociations salariales sont tendues, au niveau des entreprises comme de la branche professionnelle. Les salariés réclament un juste partage des bénéfices, dans un secteur en bonne santé.
par Cécile Hautefeuille
Journal
Covid : face à la septième vague, les 7 questions qui fâchent
Risques de réinfections, protections, efficacité des vaccins actuels et attendus, avenir de la pandémie… Nos réponses pour s’y retrouver face à cette nouvelle vague de Covid-19.
par Rozenn Le Saint
Journal
Le RN s’installe, LFI perd la partie
Les députés ont voté mercredi la répartition des postes de gouvernance de l’Assemblée nationale, offrant deux vice-présidences au parti de Marine Le Pen. Privée de la questure qu’elle convoitait, La France insoumise a dénoncé les « magouilles » de la majorité, qu’elle accuse d’avoir pactisé avec la droite et l’extrême droite.
par Pauline Graulle, Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Quels sont les rapports de classes à l’issue des élections 2022 ?
On a une image plus juste du rapport des forces politiques du pays en observant le résultat des premiers tours des élections selon les inscrits plutôt que celui des votes exprimés. Bien qu’il y manque 3 millions d’immigrés étrangers de plus de 18 ans. L’équivalent de 6% des 49 millions d’inscrits. Immigrés qui n’ont pas le droit de vote et font pourtant partie des forces vives du pays.
par jacques.lancier
Billet de blog
Boyard et le RN : de la poignée de main au Boy's club
Hier, lors du premier tour de l’élection à la présidence de l’Assemblée nationale, Louis Boyard, jeune député Nupes, a décliné la main tendue de plusieurs députés d’extrême droite. Mais alors pourquoi une simple affaire de poignée de main a-t-elle déclenché les cris, les larmes et les contestations ulcérées de nombres de messieurs ?
par Léane Alestra
Billet de blog
Quand le RN est fréquentable…
La dernière fois que j'ai pris ma plume c'était pour vous dire de ne plus compter sur moi pour voter par dépit. Me revoilà avec beaucoup de dépit, et pourtant j'ai voté !
par Coline THIEBAUX
Billet de blog
Lettre d’un électeur insoumis à un électeur du RN
Citoyen, citoyenne, comme moi, tu as fait un choix politique mais qui semble à l’opposé du mien : tu as envoyé un député d’extrême-droite à l’Assemblée Nationale. A partir du moment où ce parti n’est pas interdit par la loi, tu en avais le droit et nul ne peut te reprocher ton acte.
par Bringuenarilles