Lettre à Emmanuel Macron suite à la tentative d'enlèvement de Salah Hamouri

Ce mercredi 20 mai 2020, à 10h heure locale, les forces spéciales israéliennes ont tenté d’enlever Salah Hamouri, à Ramallah, devant les locaux de l’ONG Addameer au sein de laquelle Salah Hamouri est avocat.

Monsieur le Président,

Salah Hamouri, citoyen d’honneur de la ville de Gennevilliers, Franco-Palestinien, a été victime ce mercredi 20 mai à 10 heure locale d’une tentative d’enlèvement à Ramallah.

Les forces spéciales israéliennes sont soupçonnées d’avoir organiser ce rapt devant les locaux de l’ONG  Addameer Prisoner Support & Human Rights Association au sein de laquelle Salah Hamouri est avocat.

Il me semble important que notre pays ne laisse pas passer une telle agression contre un de ses ressortissants et qu’au minimum une demande d’explication soit faite auprès du gouvernement Israélien. En lien avec le consulat, il faudrait aussi étudier les moyens à mettre en œuvre pour assurer sa protection.

Salah Hamouri et sa famille, étant l’objet d’un harcèlement régulier de la part du gouvernement Israélien, il me semble que si vous receviez son épouse Elsa Lefort, serait un signe de l’attention  et de la protection de l’Etat Français à leur égard. 

En vous remerciant de votre attention,

Soyez assuré, Monsieur le Président, de l’expression de mes salutations distinguées.

 Patrice Leclerc

Maire de Gennevilliers

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.