Chili / Coñaripe : Le peuple Mapuche se solidarise avec ses prisonniers politiques.

Le vendredi 7 août 2020 à Konarüpu - Coñaripe, le peuple mapuche a fait connaître sa présence en manifestant son soutien aux revendications des prisonniers politiques mapuche, qui mènent actuellement une grève de la faim sèche pour exiger le respect de la Convention 169 de l'OIT.


Le peuple Mapuche manifeste sa solidarité avec les demandes de prisonniers polítiques mapuche en grève de la faim seche. © Colectivo kintuantv

Vendredi 7 août 2020 à Konarüpu - Coñaripe, le peuple mapuche s'est fait entendre en manifestant son soutien aux revendications des prisonniers politiques mapuche, qui mènent actuellement une grève de la faim sèche (pas d'aliments solides, ni liquides)  pour obtenir le respect de la Convention Internationale 169 de l'OIT, (qui établit que, pour les peuples autochtones, d'autres types de sanctions que l'emprisonnement doivent être privilégiées), et qu'il leur soit permis de commuer leur détention en assignation à résidence jusqu'à la fin de la pandémie COVID-19. Le gouvernement n'a pas hésité à le faire récemment pour des tortionnaires et des assassins de la dictature de Pinochet, reconnus coupables de crimes contre l'humanité, qui sont des crimes imprescriptibles, qui sont sortis de prison, et sont actuellement assignés à résidence.

Celestino Córdova Tránsito, autorité spirituel mapuche, en grève de la faim en prison au Wallmapu © Cooperativa.cl Celestino Córdova Tránsito, autorité spirituel mapuche, en grève de la faim en prison au Wallmapu © Cooperativa.cl

Celestino Córdova Tránsito, a accompli 100 jours de grève de la faim ce mardi 11/08/2020, avec 27 autres prisonniers mapuches. L'autorité ancestrale demande de purger sa peine chez lui. Son état de santé est extrêmement grave. Il vient de dire qu'il serait "fier de donner sa vie pour mon peuple Mapuche".


Les manifestants rejettent fermement l'emprise des sociétés immobilières sur le territoire, les actes de racisme et oeuvrent  en faveur de la défense de Lafken (la mer) et du Rukapilláñ, nom du volcán Villarrica (en mapudungun: Ruka Pillañ, "maison du diable") . Et aussi contre les complexes touristiques qui s’approprient des territoires en empêchant le peuple mapuche d'accéder à ce qui est leur terre ancêtral, en empochant les bénéfices sans aucune indemnisation pour les vrais propriétaires de ces territoires, le peuple mapuche. Il s'agit d'un pillage pur et simple soutenu par l’État parasite chilien.  En tout cas, le peuple mapuche ne veut pas d'indemnisations, de rétributions locatives ou autres, il lutte pour garder leur territoire pour la Nation mapuche.

 L’Assemblée Solidarité France-Chili à PARIS appelle à un acte de solidarité avec les prisonniers politiques et le peuple mapuche le mercredi 12 août 2020 face à l’ambassade Chilienne vers 10h00 - 10h30, 64 Boulevard de la Tour-Maubourg, 75007 Paris.

Matériel audiovisuel produit par: Colectivo kintuantv
Pukem 2020

Localisation de Coñaripe.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.