Patricio Paris
Indoaméricano
Abonné·e de Mediapart

268 Billets

0 Édition

Billet de blog 30 avr. 2020

CHILI / Piñera: La guerre contre le Chili, video documental

Le titre fait référence au président Sebastián Piñera, qui a déclaré, lors de l'explosion de la révolte, le soi-disant déchaînement populaire, était en guerre contre un ennemi très puissant. Le 18 octobre 2019 sera une date que le peuple chilien n'oubliera jamais. Ce vendredi-là, le peuple est descendu dans la rue, fatigué du système néolibéral établi par la dictature civilo-militaire.

Patricio Paris
Indoaméricano
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Piñera: La guerre contre le Chile, video documental de Carlos Pronzato © Carlos Pronzato

Documental de Carlos PROZANTO

Le 18 octobre 2019 sera une date que le peuple chilien n'oubliera jamais. Ce vendredi-là, le peuple est descendu dans la rue, fatigué du système néolibéral établi par la dictature civilo-militaire. À partir de ce jour, les protestations se sont amplifiées, rassemblant les gens sur la Plaza Italia, rebaptisée Plaza Dignidad, mais aussi dans tous les quartiers de Santiago et du pays, qui veulent choisir un avenir pour mettre fin à la Constitution de Pinochet, qui tient en otage les droits du peuple chilien depuis 47 ans. A travers des entretiens avec des militants et des images de la lutte dans les rues, le documentaire Piñera, la guerre contre le Chili (60 minutes), de Carlos Pronzato, reconstitue la trajectoire de la révolte chilienne.

Le titre du documentaire fait référence à une déclaration officielle du président Sebastián Piñera, qui a déclaré à la télévision nationale que le Chili, lors de l'explosion de la révolte, le soi-disant soulèvement populaire, était en guerre contre un ennemi très puissant. Le peuple chilien, pendant des mois, est resté mobilisé contre le gouvernement néolibéral jusqu'à l'irruption de la pandémie de Covid-19, laissant en suspens les revendications sociales, comme le plébiscite pour la nouvelle Constitution, qui aura lieu le dimanche 26 avril [déplacé au 25 octobre 2020], jour de la sortie du documentaire sur les plateformes numériques.

C'est le quatrième documentaire réalisé au Chili par le cinéaste, poète et écrivain argentin/brésilien Carlos Pronzato. Les documentaires précédents étaient : La Rebelión Pinguina, estudiantes secundaristas contra el sistema (2007) ; Buscando a Allende (2008), Mapuche, un Pueblo contra el Estado (2009). Résidant au Brésil depuis la fin des années 80, il a développé une filmographie d'intervention politique, indépendante et alternative au marché commercial, accompagnant les rébellions populaires et mettant en scène des figures emblématiques de la lutte populaire en Amérique latine, avec plus de 70 documentaires réalisés dans différents pays du continent.


En castellano :

El 18 de octubre de 2019 será una fecha que el pueblo chileno jamás olvidará. Aquel viernes el pueblo salió a las calles hastiado del sistema neoliberal instaurado en la dictadura civico-militar. Desde aquel día las protestas fueron creciendo, reuniendo al pueblo en Plaza Italia, rebautizada como Plaza Dignidad, pero también en todos los barrios de Santiago y del país, que quieren elegir un porvenir para acabar con la Constitución pinochetista, que tiene secuestrado, desde hace 47 años, los derechos del pueblo chileno. Através de entrevistas a militantes e imágenes de la lucha en las calles, el documental Piñera, la guerra contra Chile (60 minutos), de Carlos Pronzato, reconstruye la trayectoria de la revuelta chilena. El titulo del documental hace referencia a un comunicado oficial del presidente Sebastián Piñera, que en cadena nacional afirmó que Chile, durante la explosión de la revuelta, el denominado estallido popular, estaba en guerra contra un enemigo muy poderoso. El pueblo chileno, durante meses, se mantuvo mobilizado contra el gobierno neoliberal hasta la irrupción de la pandemia del Covid-19, dejando en suspenso las demandas sociales, como el Plebiscito para la nueva Constitución, que seria efectuado el domingo 26 de abril, dia del estreno del documental en las plataformas digitales. Es el cuarto documental realizado en Chile, del cineasta, poeta y escritor argentino/brasileño Carlos Pronzato. Los documentales anteriores fueron: La Rebelión Pinguina, estudiantes secundaristas contra el sistema (2007); Buscando a Allende (2008), Mapuche, un Pueblo contra el Estado (2009). Residente en Brasil desde finales de los años 80, desarrolla una cinematografia de intervención política, independiente y alternativa al mercado comercial, acompañando las rebeliones populares y el retrato de figuras emblemáticas de la lucha popular en América latina, con más de 70 documentales realizados en diversos países del continente.

_______

En Portugais :

O dia 18 de outubro de 2019 será uma data que o povo chileno jamais esquecerá. Nessa sexta feira o povo saiu às ruas farto do sistema neoliberal instaurado na ditadura cívico-militar. Desde aquele dia os protestos foram crescendo, reunindo o povo na Plaza Italia, rebatizada popularmente como Plaza Dignidad, mas também nos bairros de Santiago e no país, que querem escolher um porvir para acabar com a Constituição pinochetista, que mantêm sequestrado, há mais de 47 anos, os direitos do povo chileno. Através de entrevistas a militantes e imagens da luta nas ruas, o documentário Piñera, a Guerra contra Chile (60 minutos), de Carlos Pronzato, reconstrói a trajetória da revolta chilena. O titulo do documentário faz referencia a um comunicado oficial do presidente Sebastián Piñera, quem em rede nacional afirmou que Chile, durante a explosão popular de outubro passado, estava em guerra contra um inimigo muito poderoso. O povo chileno, durante meses, se manteve mobilizado contra o governo neoliberal até a irrupção da pandemia do Covid-19, deixando em suspenso as demandas sociais, como o Plebiscito para a nova Constituição, que seria efetuado no domingo 26 de abril, dia da estreia do documentário nas plataformas digitais. Este é o quarto documentário realizado no Chile pelo cineasta, poeta e escritor argentino/brasileiro Carlos Pronzato. Os documentários anteriores foram: A Rebelião dos Pinguins, estudantes secundaristas chilenos contra o sistema (2007); Buscando a Allende (2008); Mapuche, un Pueblo contra el Estado (2009). Residente no Brasil desde finais dos anos 80, desenvolve uma cinematografia de intervenção politica, independente e alternativa ao mercado comercial, acompanhando as rebeliões populares e o retrato de figuras emblemáticas da luta popular na América Latina, com mais de 70 documentários realizados em diversos países do continente.

________

Ficha Técnica Dirección, Producción y Guión Carlos Pronzato Edición Cristian González Producción Executiva Juan Enrique Naudón Camara y entrevistas Carlos Pronzato Designer Diogo Lula Asesoria de Prensa Carola González Musica Borderline Krueles Escritores

Catégorie

Organisations à but non lucratif

Musique utilisée dans cette vidéo En savoir plus Écoutez de la musique sans publicité avec YouTube Premium Titre

En Primera Línea

Artiste

Borderline

Concédé sous licence à YouTube par

TuneCore (au nom de PlanBorderline)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Gauche(s)
En Seine-Maritime, Alma Dufour veut concilier « fin du monde et fin du mois »
C’est l’un des slogans des « gilets jaunes » comme du mouvement climat. La militante écologiste, qui assume cette double filiation, se lance sous les couleurs de l’union de la gauche sur ce territoire perfusé à l’industrie lourde, qui ne lui est pas acquis.
par Mathilde Goanec
Journal — Sports
Ligue des champions : la France gagne le trophée de l’incompétence
La finale de la compétition européenne de football, samedi à Saint-Denis, a été émaillée de nombreux incidents. Des centaines de supporters de Liverpool ont été nassés, bloqués à l’entrée du stade, puis gazés par les forces de l’ordre. Une faillite des pouvoirs publics français qui ponctue de longues années d’un maintien de l’ordre répressif et inadapté, souvent violent.
par Ilyes Ramdani
Journal — Europe
En Italie, Aboubakar Soumahoro porte la voix des ouvriers agricoles et autres « invisibles »
L’activiste d’origine ivoirienne, débarqué en Italie à l’âge de 19 ans, défend les ouvriers agricoles migrants et dénonce le racisme prégnant dans la classe politique transalpine. De là à basculer dans la politique traditionnelle, en vue des prochaines élections ? Rencontre à Rome. 
par Ludovic Lamant
Journal — Moyen-Orient
Le pouvoir iranien en voie de talibanisation
La hausse exponentielle des prix pousse à la révolte les villes du sud et de l’ouest de l’Iran. Une contestation que les forces sécuritaires ne parviennent pas à arrêter, tandis que le régime s’emploie à mettre en place une politique de ségrégation à l’égard des femmes.
par Jean-Pierre Perrin

La sélection du Club

Billet d’édition
Ma grand-mère, fille mère
Les récits familiaux reprennent dans l'édition «Nos ancêtres les gauloises». Celui-ci nous est proposé par un contributeur qui tient à rester anonyme. Son histoire, entre mémoire et fiction, explore un secret de famille où la vie des bonnes «engrossées» par leur patron rencontre celle des soldats de la Guerre de 14...
par ELISE THIEBAUT
Billet de blog
Mères célibataires, les grandes oubliées
Mes parents ont divorcé quand j'avais 8 ans. Une histoire assez classique : une crise de la quarantaine assez poussée de la part du père. Son objectif à partir de ce moment fut simple : être le moins investi possible dans la vie de ses enfants. Ma mère s'est donc retrouvée seule avec deux enfants à charge, sans aucune famille à proximité.
par ORSINOS
Billet de blog
« La puissance des mères », extrait du livre de Fatima Ouassak
A l'occasion de la fête des mères, et de son braquage par le Front de mères pour faire de cette journée à l'origine réactionnaire une célébration de nos luttes et de nos victoires, extrait du livre « La Puissance des mères, pour un nouveau sujet révolutionnaire » de Fatima Ouassak. Il s'agit de la conclusion, manifeste écologiste, féministe et antiraciste, lue par Audrey Vernon.
par Jean-Marc B
Billet de blog
Pourquoi la fête des Mères est l’arnaque du siècle
À l’origine la Fête des Mères a donc été inventé pour visibiliser le travail domestique gratuit porté par les femmes. En effet, Anna Jarvis avait créé la Fête des Mères comme une journée de lutte pour la reconnaissance du travail domestique et éducatif gratuit ! Aujourd'hui personne n'est dupe sur les intérêts de cette fête et pourtant...
par Léane Alestra