Affaire Limogeage Préfet de Police de Paris. Questionnement ?

Lettre ouverte aux Sénatrices et Sénateurs - Mardi 19 Mars 2019 - Est ce qu'une commission d'enquête sénatoriale ne pourrait pas être ouverte, sur la gestion des forces de l'ordre sur Paris ?

Mesdames, Messieurs Les Sénateurs,

Est ce qu'une commission d'enquête sénatoriale ne pourrait pas être ouverte, sur la gestion des forces de l'ordre sur Paris, et autres, en lien bien entendu avec toute la hiérarchie, d'auditionner publiquement, toutes les personnes concernées, aussi bien les policiers, les syndicats de polices,  les préfets, le ministère de l'intérieur et ses représentants, dans le but d'éclaircir les dysfonctionnements qui se seraient produit, conduisant par ailleurs au limogeage du préfet de Paris. En tout état de cause, il permettrait à mon sens, que la commission sénatoriale pourrait à ce titre, et en son pouvoir de contrôle qui lui sied, de nous éclairer tous, sur les rouages, les tenants et aboutissants, et elle sera là, à même à faire des recommandations éventuelles. Bien entendu, cela impliquerait également d'auditionner des victimes Gilets Jaunes, et autres, victimes collatérales qui pourront s'exprimer, et avec l'appui de témoignages, de projections de vidéos, etc....toutes pièces permettant de mettre en lumière sur les faits, et les effets produits. Qu'en pensez vous ?

Comptant sur votre bienveillance, à faire que nous puissions en effet, être assuré, que tout soit de la meilleure des transparences, et que soit oui, fait pour que chaque blessé dans ces dysfonctionnements signalés, justifiant le limogeage du Préfet de Paris, puisse également être observé en ses conséquences directes ou indirectes.

Bien à vous, et vous témoignant, Mesdames, Messieurs Les Sénateurs, mon plus profond respect,

Cordialement

Patrick COLMANT

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.