KIPPOUR...OU CONTRE ?

Collectivités-ville-Paris-religion

Pas de Conseil de Paris pour le Yom Kippour

PARIS, 24 sept 2012 (AFP) - Le Conseil de Paris ne siègera pas à l'occcasion du Yom Kippour, le Grand Pardon, fête la plus importante du judaïsme qui commence cette année mardi soir, alors qu'il était prévu initialement que ses travaux durent de lundi à mercredi, a annoncé le maire Bertrand Delanoë.

   "Personnellement, j'essaie de tenir compte de toutes les composantes de la société parisienne", a déclaré lundi M. Delanoë en réponse à une adresse de Jean-François Legaret, chef de file du groupe UMP, qui jugeait "pas opportun" que le Conseil de Paris de septembre siège le jour du Yom Kippour.    "Il est important de veiller à ce que l'on tienne les travaux  aujourd'hui et demain", a-t-il souligné. "S'il y a des choses qui ne sont pas urgentes pour les Parisiens, on les repoussera au Conseil du 15 octobre", a-t-il décidé.

    jlp/sl

 Consternant et scandaleux contre-exemple de gestion laïque des affaires publiques qui fourni des couteaux affûtés aux agités alliénés musulmans, mais constitue aussi une manne inespérée pour Marine facho, pseudo nouvelle chantre de la laïcité occidentalo-chrétienne !

"Le soupir de la créature accablée

Le coeur d'un monde sans coeur

L'esprit d'une époque sans esprit

La religion: l'opium du peuple !"

Karl Marx

 

 

    

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.