la vague verte

j'adore ce titre qui va être à la une de tous les journaux demain et je le préempte ! Je ne vais pas bouder la victoire de Pierre Hurmic et de ses alliés de gauche - c'est la première fois que je vote pour le futur maire de Bordeaux...C'était un peu tendu, ces derniers jours, et encore en début d'après-midi le couple Florian/Cazenave affichait une mine satisfaite - les préparatifs d'une fête au Palais Rohan étaient "finalisés" comme on dit dans le jargon actuel. Dommage pour les petits fours et le champagne...Mais les derniers mots de Pierre Hurmic : à lundi à la mairie prononcés avec un très grand calme m'avaient remonté le moral.

Maintenant, l'expression "vague verte" peut se renverser en "vert vague" si on n'y prend garde et la lutte s'annonce sévère avec tous les immobilismes. C'est d'un grand renouveau de la vie démocratique dans cette ville dont nous avons besoin, d'une participation réelle des bordelaises et des bordelais à la politique qui sera menée pendant six ans. Pierre Hurmic s'y est engagé, mais cela ne peut se faire que si nous répondons présents à cette exigence de renouveau et que nous en percevions vite les résultats positifs.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.