Rassurons-nous.

Nous qui pensions que le Figaro était devenu une officine de l'"ultra-gauche"...

Il faut absolument lire ce désopilant article du Figaro qui nous rassure. Nous voilà replongé dans cette magnifique prose qui fleure bon la fin des années 60. Il y avait longtemps que je n'avais pas autant ri. Alors je n'ai pas pu résister à vous faire partager ce petit plaisir.

Au début, j'ai cru à une blague de 1er avril, tellement le ton réac de l'époque y est bien rendu, presque trop... avant de regarder la date de parution. Rien ne manque : ni le vocabulaire, ni l'emphase.

Le plus drôle à mon sens consiste dans la malheureuse et impossible tentative rhétorique de l'auteur pour que l'on imagine son point de vue "équilibré".

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.