patrick.abate
Maire de Talange (Moselle) - Ancien Sénateur de la Moselle
Abonné·e de Mediapart

12 Billets

0 Édition

Billet de blog 28 août 2019

patrick.abate
Maire de Talange (Moselle) - Ancien Sénateur de la Moselle
Abonné·e de Mediapart

Ecotaxe en Alsace : quid des intérêts des lorrains et des frontaliers ?

C’est voté ! Le parlement a octroyé à l'Alsace la possibilité de lever une écotaxe sur son réseau routier, permettant ainsi à la future collectivité alsacienne de financer l'amélioration du réseau et la construction de nouvelles infrastructures de transport.

patrick.abate
Maire de Talange (Moselle) - Ancien Sénateur de la Moselle
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Certes, cette mesure met en lumière l'importance de l'écotaxe régionale pour nos territoires frontaliers, écotaxe que la Région Lorraine continuait à appeler d’ailleurs de ses vœux après le malheureux abandon du dispositif au niveau national en 2014… Abandon sous la pression des bonnets rouges soutenus par la plupart des élu(e)s de droite qui attisaient les braises pour des raisons politiciennes au niveau national et en région et soutenus aussi par certains élu(e)s de gauche de l’époque pour des raisons de politique locale. En Bretagne notamment où on se souviendra de Monsieur LE DRIAN, ancien Ministre PS et toujours Ministre LAREM.
Les portiques sont toujours en place sur l’A31. Ils se dégradent de plus en plus. On n’a pas fini en la matière de gaspiller l’argent public !

Ceci dit, permettre aujourd’hui la levée de cette écotaxe à la seule Alsace sera source d’un dangereux déséquilibre en termes de mobilité au niveau du Grand Est.

Le sillon lorrain en paiera les frais puisque les flux routiers vont ainsi se concentrer sur la Lorraine et le couloir européen nord/sud que représente l'A31... Sans moyens financiers supplémentaires !

Il est impensable de saturer cette autoroute encore plus qu'elle ne l'est aujourd'hui.

La problématique de la mobilité transfrontalière représente un enjeu de taille et, de plus en plus, cette problématique s'aggrave aussi pour les déplacements au sein même de nos territoires.

Une grande partie de la solution réside dans la complémentarité des modes de transports, avec le renforcement du TER, voire sa transformation en RER, le développement du ferroutage, les voies douces, le fluvial et  autres monorail... Tous types d'infrastructures permettant de diversifier et de densifier l'offre de transport public et la multi-modalité sur notre territoire.

Mais nous n'en sommes pas là.

Laisser uniquement à l'Alsace la possibilité de lever une écotaxe sans prendre en considération les conséquences que cela aura à court terme sur l'A31 et le quotidien des frontaliers lorrain est tout à fait incohérent.

Or, en matière de mobilité, complémentarité doit se conjuguer avec cohérence.

Et de la cohérence il en faut tant dans les infrastructures que dans les dispositifs réglementaires qui sont mis en place.

Cette cohérence est maintenant inexistante pour la Région Grand Est.

On nous a fait raté le coche en 2014, la bataille en 2019 aura été menée en ordre dispersé :
Les uns se battant pour des compétences supplémentaires en la matière au profit de la Moselle, les autres défendant l’idée d’un nouveau département lorrain qui inclurait la Haute Marne et les derniers se satisfaisant de cette compétence pour la seule Alsace...et la Loi fut votée ce 25 juillet !

On ne peut pas en rester là :
Il faut rester mobilisés, maintenir la pression et s'organiser pour mettre en place ce qui aurait dû être fait depuis longtemps : étendre le périmètre de mise en œuvre de l'écotaxe à tout le territoire de la Région.


La Région Grand Est y joue sa crédibilité et son avenir !  

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Qatar : le Mondial de la honte
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — L’argent libyen de Sarkozy

À la Une de Mediapart

Journal — Extrême droite
Le jour où le post-fascisme a pris le pouvoir en Italie
Le parti de Giorgia Meloni a largement dominé les élections italiennes du 25 septembre. La coalition de droite devrait obtenir une majorité absolue au Parlement. Le résultat de décennies de confusionnisme et de banalisation du fascisme dans lesquels se sont fourvoyés tous les mouvements politiques de la péninsule.
par Ellen Salvi
Journal — Europe
« La droite fasciste n’a jamais disparu de la société italienne »
L’historienne Stéfanie Prezioso explique ce qui a rendu probable l’accès d’une post-fasciste à la tête du gouvernement italien. De Berlusconi en « docteur Frankenstein » au confusionnisme propagé par le Mouvement Cinq Étoiles, en passant par le drame des gauches, elle revient sur plusieurs décennies qui ont préparé le pire.
par Fabien Escalona
Journal — Moyen-Orient
Des Russes désertent vers la Turquie pour ne pas « mourir pour Poutine »
Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. 
par Zafer Sivrikaya
Journal — Politique
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit
Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi