Patrig K
Technicien Génie climatique
Abonné·e de Mediapart

648 Billets

7 Éditions

Billet de blog 5 oct. 2012

Patrig K
Technicien Génie climatique
Abonné·e de Mediapart

Les pigeons planqués d’OR !

Enquête & queues de pigeons : Derrière les plaintes et jérémiades qui ont été répétées depuis plus une semaine, relayées par les médias et les télévisions, au sujet de la réforme fiscale proposée par le gouvernement Ayrault, réforme qui en moins de temps qu’il n’en faut a été amendée par Moscovici, se cache la symphonie des chants de loups bien aguerris.

Patrig K
Technicien Génie climatique
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Enquête & queues de pigeons : Derrière les plaintes et jérémiades qui ont été répétées depuis plus une semaine, relayées par les médias et les télévisions, au sujet de la réforme fiscale proposée par le gouvernement Ayrault, réforme qui en moins de temps qu’il n’en faut a été amendée par Moscovici, se cache la symphonie des chants de loups bien aguerris. Une médiatisation au sujet des 3% de hausse de la fiscalité des auto-entrepreneurs, ou encore de la taxation à 60% en cas de revente de ces entreprises, et sans plus rentrer dans les détails techniques de cette tentative de rééquilibrage de justice fiscale.  Une justice fiscale pour recadrer le statut de ces nouvelles entités entrepreneuses, dont la CGPME avait pourtant révélé des effets pervers et du risque de concurrence déloyale pour certains secteurs d’activité de son domaine de compétence syndicale, les PME régies par le régime fiscal standard en général, des remarques formulées durant les derniers mois de la sarkozie mourante.

En effet, ces pigeons surdoués et bien lotis de fonds financiers, sont tout le portrait de la sphère libérale, et contrairement à l’image relayée par la médiatisation de cette mobilisation, se résumant dans les commentaires et la plus part du temps, de l’entrepreneur créateur de richesses relatives et source d’emplois, ou de cet artisan local à réaliser les petits travaux, ou encore du petit commerçant à qui on aurait tenté d’arracher le cœur et le fruit de son travail et de dur labeur. La réalité est tout autre, là ou se cache des professionnels avertis depuis bien longtemps, des stratèges de la communication. Et pas des moindres, étant que le meneur est  issu de la Cap Gemini corporation, et le patron de l’isai !

La visite du site internet de cette agence de com, vaut à elle seule tous les discours : http://www.isai.fr/

Le « Making off » de cette mobilisation Pigeons.Com, est disponible pour nous informer de la structure de ce fameux pigeonnier, il n’y a plus de risque à faire capoter la communication, depuis que Moscovici a laissé fondre sa réformette comme neige au soleil. Que la niche fiscale est de nouveau actée. Ce dont le Figaro, qui ne s’en prive pas de laisser libre  court à sa jubilation, un texte qui a été publié ce vendredi 5 vers 18h55, ouvrant la page de son site journalistique et de décrire dans le menu, l’épilogue de cette grossière farce du misérable petit entrepreneur, que tentait de saigner les socialos affameurs de créateurs.

L’organigramme de ces bonnes âmes à plumes:

Le Chef : Jean-David Chamboredon, patron du fonds des entrepreneurs Internet http://www.isai.fr/

Il commence sa carrière chez Cap Gemini où il passe 13 ans et fonde le Cap Gemini Telemedia Lab dans la Silicon Valley en 1997. Il rejoint le monde du Capital Investissement en 1999, d'abord chez Europatweb comme CTO, puis Viventures comme Partner. Ces 6 dernières années, il était le Partner Français de l'activité Venture et TMT de 3i Group plc. Son "track record" inclut SeLoger.com (IPO Euronext), Screentonic (acquis par Microsoft), Okyz (acquis par Adobe), Highdeal (acquis par SAP), Netonomy (acquis par Comverse), Priceminister (acquis par Rakuten), Fastbooking, Twenga...

Sources Wikipédia:

ISAI, qui signifie « différent, remarquable » en japonais, est un fonds d'investissement fondé en 2008 par Geoffroy Roux de Bézieux, Pierre Kosciusko-Morizet, Stéphane Treppoz et Ouriel Ohayon. Il est dédié aux entrepreneurs de l’Internet et rassemble plus de 70 entrepreneurs reconnus issus de 57 sociétés1.

Objectif : ISAI a pour vocation de sélectionner des entreprises différentes dirigées par des équipes remarquables. Moyens : En octobre 2010, ISAI annonce le second tour de table de son FCPR et dispose désormais de € 35 Millions sous gestion. Gouvernance : ISAI est géré par Jean-David Chamboredon et Christophe Raynaud.

--------------------------

Le sous Chef  : Carlos Diaz, PDG de la société Kwarter (la vidéo)   http://youtu.be/2Yd8UhlW7Xg

Le sous Chef : Yael Rozencwajg, jeune PDG de l'agence de communication Yopps

Le sous Chef : Fabien Cohen, PDG de la nouvelle société de réseaux sociaux de proximité Whoozer

La Cheftaine : Tatiana Jama directrice générale de Living Social France

A lire sur le Figaro : Les «Pigeons», making-of d'une mobilisation réussie (PDF)

à noter dans le texte : mécontentemements...................on n'est jamais assez mes comptant !

Par Judith Duportail Publié le 05/10/2012 à 18:55

 Epilogue :

Tatiana Jama récite la bonne recette pour en payer le moins possible de contributions fiscales, et surtout de la réussite sans l’appui du patronat : «les Pigeons ont su fédérer une nouvelle génération d'entrepreneurs, qui ne se sent pas représentée dans les organisations traditionnelles type Medef ou CGPME».

La question reste posée ? Car comment expliquer la prise de position de madame Parisot dans cette affaire, elle qui a sut en rajouter les mots jusqu’à l’excessif, oser évoquer le racisme en affirmant la recrudescence dans le pays, qu’il existerait le rejet radical et anti patron. Dès lors que si l’on en croit cette volaille qui selon leurs roucoulades de nèo-pigeons, que le syndicalisme patronal ne leur convient pas.

Est-ce à dire aussi que le patron de la CGPME, et sa patronne des patrons, la Dame Parisot, feraient tout bonnement  de la politique politicienne, ce qu’elle reprochait il n’y a pas si longtemps au syndicat la CGT, d’avoir ouvertement appelé à voter le président Hollande !  

Le pigeon Mocovici devra revoir sa copie, il n'est pas trop tard d'en informer le Sénat, car sur ce coup il s’est fait sacrément plumé !

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Affaire Kohler : le secrétaire général de l’Élysée est mis en examen
Le bras droit du chef de l’Etat a été mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » et placé sous le statut de témoin assisté pour « trafic d’influence », pour avoir caché ses liens familiaux avec le groupe de transport MSC et être intervenu à de multiples reprises en sa faveur. L’Élysée a mis tout en œuvre pour enterrer le dossier.
par Martine Orange
Journal — Afrique
Burkina Faso : récit d’un putsch sur fond de rejet de la France
Huit mois après avoir pris le pouvoir par la force, le lieutenant-colonel Damiba a été déchu à son tour. Les « néo-putschistes » et des activistes l’ont présenté comme le suppôt de la France afin de mobiliser la jeunesse. Sans cela, ils ne seraient peut-être jamais arrivés à leurs fins.
par Rémi Carayol
Journal
Comment l’exportation de lait et de viande « bas de gamme » démultiplie la catastrophe écologique
Dans un rapport publié mardi 4 octobre, Greenpeace, Oxfam et Réseau Action Climat analysent les conséquences de l’élevage français destiné au marché international. Un désastre environnemental et une concurrence déloyale pour les pays importateurs.
par Amélie Poinssot
Journal
Au moins 25 % des chômeurs ne réclament pas leur allocation
Entre 390 000 et 690 000 personnes ne demandent pas d’allocation chômage alors qu’elles y ont droit, soit de 25 % à 42 % de taux de non-recours, essentiellement chez les plus précaires. Des chiffres communiqués au Parlement par le gouvernement.
par Cécile Hautefeuille

La sélection du Club

Billet de blog
Appelons un chat un chat !
La révolte qui secoue l'Iran est multi-facettes et englobante. Bourrée de jeunesse et multiethnique, féminine et féministe, libertaire et anti-cléricale. En un mot moderne ! Alors évitons de la réduire à l'une de ces facettes. Soyons aux côtés des iranien.nes. Participons à la marche solidaire, dimanche 2 octobre à 15h - Place de la République.
par moineau persan
Billet de blog
Dernier message de Téhéran
Depuis des années, mon quotidien intime est fait de fils invisibles tendus entre Paris et Téhéran. Ces fils ont toujours été ténus - du temps de Yahoo et AOL déjà, remplacés depuis par Whatsapp, Signal, etc. Depuis les manifestations qui ont suivi la mort de Mahsa, ces fils se sont, un à un, brisés. Mais juste avant le black out, j'avais reçu ce courrier, écrit pour vous, lecteurs de France.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Voix d'Iran - « Poussez ! »
À ce stade, même s'il ne reste plus aucun manifestant en vie d'ici demain soir, même si personne ne lève le poing le lendemain, notre vérité prévaudra, car ce moment est arrivé, où il faut faire le choix, de « prendre ou non les armes contre une mer de tourments ».
par sirine.alkonost
Billet de blog
Artistes, écrivains et journalistes iraniens arrêtés
Une traduction de la chanson « Barayé » (Pour...) du chanteur Shervin Hajipour, arrêté le 29 septembre.
par Mathilde Weibel