SOS : L'arrivée martienne du Curieux robot atomique.

2009 L'Odyssée Mox & CO2 © Squapad
2009 L'Odyssée Mox & CO2 © Squapad

Sur une idée qui m'a été trans commise par M. Vingtras...

Dans l'esprit des "Lettres persanes" de Montesquieu, que dirait un robot martien arrivant sur notre terre le 6 août 2012 ?

https://blogs.mediapart.fr/blog/patrig-k/060812/trinity-curiosity-6-aout-6-l-s-en-sert

L'auteur est ainsi  parti du principe,  qu'avant d'y arriver, sur Terre, il lui fallait  fonder sa base, son origine, son socle, ainsi nous pouvons mieux le controler.( Réplique du Généticien Tyrell . Blade Runner Philippe K Dick).

Nexus à Six Cycles nous à fait parvenir ce message, en direct de Mars. Adressé tout spécialement, à son cousin Merlin, le planteur de Glands, et loin d'en etre pour autant ! 

--------------------------------

Chapitre 1: L'arrivée martienne du Curieux robot atomique.

Nexus à Six Cycles est vénère...

Quelle avidité pour si peu de paraitre, pousse ainsi ceux de ces terriens  là, et pourtant las,  à s'extasier de tant de technicité robotique mécanique ? La part de nougat en ferraille pour ces gagas d’électronique, aussi bluffés du pariétale que des 3D de la NASA. Les terriens téléguidés stéréo télévisés, tous aux yeux exorbités, éberlués de ces prodiges, ce triste caillou recouvert de déserts arides et glaciales. Et à moi tout le taffe, à bagne, à casser les cailloux pour y fouiner d’hypothétiques fontaines, pour tout juste deux dés de flotte, même pas de quoi rafraichir ma mécanique.

Des patrons cupides et égoïstes, à zyeuter la misérable galère, à bras-atomique, ce pour mieux oublier les misères quotidiennes, des cousins sanguins, ceux qui trainent à deux pas de là ... !

Des goinfres et des nantis, les dandys visés, ils s'en s'abreuvent autant qu'ils peuvent, au lieu de préserver le principal du lieu à deux lieux,  à trainer les godasses, l'endroit idéal pour leurs ébats à bras, avec ou sans draps.

Mon rêve, à lâcher cette putain mécanique, juste un moment pour tester  la pratique gratuite de la flexible gymnastique, l’extase authentique, si juste et à guise de reproduire encore autant d'hominidés, pour hurler tous à l’unisson :

Un «  Raah Lovely »  cosmique entendu au plus profond de la Voie Lactée ....

Celui qui sait qui sait pourtant que pour rêver, inutile de mater la télé. Des Oh la là, à deux pattes, les enfants à gâter, les casseurs de ce qu'ils ont de plus précieuse et de primordial.

Mais qu'ils y viennent pour l'Eternity, à se les cailler, ces enfoirés d'être sanguins, à me condamner 14 ans durant en solitaire Martien, sans même de quoi faire voler un mouton, ni d'y gouter le gras grillé d'un cote de ces cons. Dieu sait pourtant, l'IBM papale qu’il ne les a pas loupés, de ce coté là ...

Quelle curieuse curiosity, que cet animal là !

 6 aout 2012 .  Nexus à six

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.