Patrig K
Technicien Génie climatique
Abonné·e de Mediapart

648 Billets

7 Éditions

Billet de blog 20 sept. 2012

Suprême blasphème: La femme de Jésus

Jésus était-il un curé défroqué ? Alors que l’existence même de ce personnage biblique, n’a pour l’heure jamais été démontrée, autre que par des écrits évangéliques, dont le nombre d’exemplaires ou de traductions, d’interprétations diverses, ne peut être que le fait d’une expression partisane, c’est de leur droit à tous. Pourtant le doute est de mise, « je ne crois que ce que je vois ». Tant qu’aucune preuve archéologique ne soit mise à jour, j’en resterai là.

Patrig K
Technicien Génie climatique
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Jésus était-il un curé défroqué ? Alors que l’existence même de ce personnage biblique, n’a pour l’heure jamais été démontrée, autre que par des écrits évangéliques, dont le nombre d’exemplaires ou de traductions, d’interprétations diverses, ne peut être que le fait d’une expression partisane, c’est de leur droit à tous. Pourtant le doute est de mise, « je ne crois que ce que je vois ». Tant qu’aucune preuve archéologique ne soit mise à jour, j’en resterai là.

De plus ce que  L'apathéisme devrait nous rappeler, que la question de l'existence ou de l'inexistence de divinités n'a pas d'intérêt ni d'utilité pratique, si ce n’est de remplir les temps médiatiques. Du buz à l’alerte diplomatique, l’emplâtre inefficace pour régler la crise climatique, et moins encore l’économique. Car tout multiplicateur du pain qu’il était, selon ces livres à cantiques remplis de grec ou de latin, de coopte romain, il y manque toujours autant de blé et de grain,  à garnir le panier de notre quotidien. Même pas de quoi pour financer la barque d’un Néo-Noé, un radeau à l’étanchéité parfaite et éprouvée, calfeutrer les fuites à paradis confisqués, de nous sauver des eaux, le minima dans l’immédiat, de nous sortir de ce satané marigot, le testamentaire à noyer les grégaires.

Vadé rétro hebdo, sans cesse qui fait appel au principe de réalité, quand il s’agit d’affaires terrestres, des efforts et de rigueur depuis l’avènement de la crise financière et économique. Priez et oubliez, les utopies démocratiques, obéir à l’obligation quasi biblique du refus radical du au citoyen contribuable consommateur, de son droit de regard sur les comptes de la République. L’impensable grâce de mettre en place l’audit de la dette, celle qui génère des bénefs pour les actionnaires, le versement rituel par millions de milliers d’euros pompés de nos contributions. Des sommes colossales, bien plus gigantesques que les colonnes d’Hercule, la cime des dimes confiscatoires, de pas moins de 45 à 50 milliards d’euros par an. L’hystérie chapitre des pitres médiatiques, le repoussant et le rebondissant  charivari mondial depuis la diffusion des images « made in LA » L’Ânerie radicale, l’idéal à détourner l’attention, du déni de réalité, il ne manquait plus que le coup du papyrus à la femme de Jésus.  

Hypothèse qui recueille un large scepticisme

Un blasphème judéo familiale, qui nous est venu d’une chercheuse américaine, Karen King. Elle a fait sensation à Rome en dévoilant un ancien papyrus où est évoquée « la femme de Jésus ». Mais l'hypothèse que le Christ ait pu être marié est jugée avec grand scepticisme au Vatican ! Le porte-parole du Saint-Siège, le père Federico Lombardi, sans remettre en cause les compétences des historiens, a remarqué que ce petit morceau de parchemin en papyrus, n’avait pas d’origine bien déterminée.

De la même, façon, par ce temps de renaissance de la religion, le porte-parole du CCC*, sans remettre en cause les compétences des paradis fiscaux à détourner le fruit de nos impôts, a remarqué depuis longtemps que ces actes de piratages en détournement fiscaux, n’avaient pas d’existence écrite, sur les livres bibliques...

Pire, il y est écrit : « Tu ne volera point ton voisin » ! Du blasphème christo-familial au pillage fiscal...

 * Citoyen Contribuable Consommateur

Complément littéraire

L'apathéisme, est un mot composé par Jonathan Charles Rauch (né le 26 Avril 1960, Phoenix, Arizona ) [1] est un Américain auteur , journaliste et militante . Après avoir obtenu son diplôme de l'Université de Yale , Rauch a travaillé à la Winston-Salem Journal en Caroline du Nord , pour le National Journal magazine, et plus tard pour The Economist magazine et en tant que freelanceécrivain.

Actuellement, collaborateur à la rédaction du National Journal et The Atlantic , est l'auteur de plusieurs livres et de nombreux articles sur la politique publique, de la culture et de l'économie. [2] Il est également chercheur invité à la Brookings Institution en études sur la gouvernance et un vice-président du Forum indépendant gay . [2] Rauch est également l'auteur de cinq ouvrages, dont le mariage gay:. pourquoi il est bon pour les gais, Bon pour le détroit, et bon pour l'Amérique (2004

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les Ukrainiens écartelés entre la dureté des batailles, les tourments de l’exil et la peur de rentrer
L’Ukraine, qui entre dans son quatrième mois de guerre, a pour le moment échappé au pire : l’invasion totale du territoire national. Mais le pays reste déchiré, entre celles qui ont fui à l’étranger la menace russe, celles qui rentrent d’un exil forcé, parfois dans une grande détresse matérielle, et ceux qui se battent, à l’est et au sud.
par Mathilde Goanec
Journal — France
Législatives : dans le Sud, le pas de deux des identitaires et du RN
À Nice, Menton et Aix-en-Provence, trois figures des identitaires se présentent aux élections législatives sous les couleurs d’Éric Zemmour. Le RN présente face à eux des transfuges de la droite et fustige leur radicalité, alors qu’ils étaient membres du parti quelques mois plus tôt.
par Lucie Delaporte
Journal — France
Redon : un mutilé, les fautes du ministère de l’intérieur et la justice qui enterre
Le 19 juin 2021, en Bretagne, lors d’une opération menée pour interdire une rave party, Alban, 22 ans, a eu la main arrachée par une grenade tirée par les gendarmes. Le 11 mars 2022, le parquet de Rennes a classé sans suite. Pourtant, l’enquête démontre non seulement la disproportion de la force mais les responsabilités de la préfecture et du ministère de l’intérieur. Mediapart a pu consulter des SMS et des appels aux pompiers, accablants, enterrés par le procureur de la République.
par Pascale Pascariello
Journal
La majorité se montre embarrassée
Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était « pas au courant ».
par Marine Turchi

La sélection du Club

Billet de blog
Déblanquérisons l'École Publique, avec ou sans Pap Ndiaye
Blanquer n'est plus ministre et est évincé du nouveau gouvernement. C'est déjà ça. Son successeur, M. Pap Ndiaye, serait un symbole d'ouverture, de méritocratie... C'est surtout la démonstration du cynisme macronien. L'école se relèvera par ses personnels, pas par ses hiérarques. Rappelons ce fait intangible : les ministres et la hiérarchie passent, les personnels restent.
par Julien Cristofoli
Billet de blog
L’École et ses professeurs à bout de souffle : urgence vitale à l'école
Nous assistons aujourd’hui, dans un silence assourdissant, à une grave crise à l’Ecole. Le nombre des candidats aux concours de l’enseignement s’est effondré : ce qui annonce à court terme une pénurie de professeurs. Cette crise des « vocations », doit nous alerter sur une crise du métier et plus largement sur une crise de l’Ecole.
par Djéhanne GANI
Billet de blog
Ndiaye et Blanquer : l'un compatible avec l'autre
« Le ministre qui fait hurler l'extrême droite », « l'anti-Blanquer », « caution de gauche »... voilà ce qu'on a pu lire ou entendre en cette journée de nomination de Pap Ndiaye au ministère de la rue de Grenelle. Beaucoup de gens de gauche qui apprécient les travaux de M. Ndiaye se demandent ce qu'il vient faire là. Tentons d'y voir plus clair en déconstruisant le discours qu'on tente de nous imposer.
par Jadran Svrdlin
Billet de blog
Recrutement enseignant : une crise des plus inquiétantes pour l’avenir de l’école
La crise de recrutement enseignant atteint cette année un niveau largement plus inquiétant que les années précédentes dont les conséquences seront gravissimes pour le service public d’éducation. Elle témoigne, au-delà de ses dénis, de l’échec de la politique de Jean-Michel Blanquer.
par Paul DEVIN