Patrig K
Technicien Génie climatique
Abonné·e de Mediapart

648 Billets

7 Éditions

Billet de blog 29 juil. 2014

Patrig K
Technicien Génie climatique
Abonné·e de Mediapart

Vol de tronc à 17,20 € = 4 mois ferme !

Un drôle de paroissien, le film de Mocky qui a été rediffusé il y a peu,  avait pour principe de comédie satirique, de faire la narration d'un Bourvil dans le role de ce drole de paroissien, a piller les troncs des Eglises. Aristo fauché, il se faisait son argent à reprendre ce que Dieu Papal et non Paypal, osait non de dieu , à faire les recettes d'une église catholique complètement "has been", et loin des précepts du Messie JC, que sa philo dictait, qu'il n'y avait point besoin d'Eglise, ni moins encore de Temple. 

Patrig K
Technicien Génie climatique
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Un drôle de paroissien, le film de Mocky qui a été rediffusé il y a peu,  avait pour principe de comédie satirique, de faire la narration d'un Bourvil dans le role de ce drole de paroissien, a piller les troncs des Eglises. Aristo fauché, il se faisait son argent à reprendre ce que Dieu Papal et non Paypal, osait non de dieu , à faire les recettes d'une église catholique complètement "has been", et loin des précepts du Messie JC, que sa philo dictait, qu'il n'y avait point besoin d'Eglise, ni moins encore de Temple. 

O rage de désespoir de ce voleur, reconvertit de mendicité, celui qui a "piqué"  ces 17.20€ de la main des curés, le SDF d'une trentaine, a lui été condamné à  4 mois de prison ferme !  Si le prévenu, qui cumulerait une vingtaine de condamnations en particulier pour vol,  n'a jamais volé les deniers publiques;  comme mam' Balkany,  soeur de Tapie, frère de  Cahuzac, et combien de ces brigands aux gants blancs plus blanc que blanc, le mal connu a vu sa peine de prison assortie de deux ans de mise à l’épreuve et d’une obligation de travail et de soins. 

Obligation de travail ! Alors c'est ainsi, on peut désormais cumuler la profession de Clown et de Magistrate ? Obligation de travail, mais c'est un droit madame, que fait donc la République ? Allez, hop, ni une ni deux, à la prison cette putain de République qui ne respecte pas son devoir et ses obligations envers les ouailles, avec de plus mille ans de mise à l'épreuve, non mais ! De plus pour un exclu toxicoman, injecter dans ce jugement de l'obligation de travail, vous la vice-procureure Françoise Toillon, qui osait faire l'allusion au film de Jean-Pierre Mocky Un drôle de paroissien durant le procès, n'auriez-vous pas manqué votre vocation ? Comédienne des tribunaux de province, experte en cynisme et de déconnection totale, la Magistrate qui ne connait pas la crise, et ignore que notre Boss Hollande, est incapable de résorber  le chomage, ce qui compose les quelques 5 millions de chomeurs.

Vite ! En prison, toutes les Eglises, vous les hors la loi de JC...

 http://www.liberation.fr/societe/2014/07/29/un-sdf-condamne-a-quatre-mois-ferme-pour-avoir-vole-1720-euros-dans-une-cathedrale_1072312

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Corruption
Pourquoi les politiques échappent (presque toujours) à l’incarcération
Plusieurs facteurs expliquent la relative mansuétude dont bénéficient les politiques aux prises avec la justice, qui ne sont que très rarement incarcérés, malgré les fortes peines de prison encourues dans les affaires de corruption.
par Michel Deléan
Journal
Affaire Sarkozy-Bismuth : les enjeux d’un second procès à hauts risques
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert seront rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Santé
Dans les Cévennes, les femmes promises à la misère obstétricale
Le 20 décembre, la maternité de Ganges suspendra son activité jusqu’à nouvel ordre, faute de médecins en nombre suffisant. Une centaine de femmes enceintes, dont certaines résident à plus de deux heures de la prochaine maternité, se retrouvent sur le carreau.
par Prisca Borrel
Journal
Viols, tortures et disparitions forcées : en Iran, dans le labyrinthe de la répression
Pour les familles, l’incarcération ou la disparition d’un proche signifie souvent le début d’une longue recherche pour savoir qui le détient et son lieu de détention. Le célèbre rappeur Toomaj, dont on était sans nouvelles, risque d’être condamné à mort.
par Jean-Pierre Perrin

La sélection du Club

Billet de blog
Pesticides et gras du bide
Gros ventre, panse,  brioche,  abdos Kro, bide... Autant de douceurs littéraires nous permettant de décrire l'excès de graisse visible au niveau de notre ventre ! Si sa présence peut être due à une sédentarité excessive, une forme d'obésité ou encore à une mauvaise alimentation, peut-être que les pesticides n'y sont pas non plus étrangers... Que nous dit un article récent à ce sujet ?
par Le Vagalâme
Billet de blog
La baguette inscrite au patrimoine immatériel de l'humanité
La baguette (de pain) française vient d’être reconnue par l’UNESCO comme faisant partie du patrimoine immatériel de l’humanité : un petit pain pour la France, un grand pas pour l’humanité !
par Bruno Painvin
Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel
Billet de blog
Et pan ! sur la baguette française qui entre à l’Unesco
L’Unesco s’est-elle faite berner par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française ? Les nutritionnistes tombent du ciel. Et le pape de la recherche sur le pain, l’Américain Steven Kaplan s’étouffe à l’annonce de ce classement qu’il juge comme une « effroyable régression ». (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement