Quelques parfois (1)

Parfois le silence est la solution, faire le mort pour ne pas mourir stérilisé par la  bêtise incontinente, ne rien répondre Parfois je me contente de peu, un brin me suffit, un bout de tige, je le roule entre mes doigts jusqu’à le rendre lisse et souple, puis je le mâchonne longuement en regardant l’horizon. Quand je le recrache je suis repu et satisfait.

Parfois le silence est la solution, faire le mort pour ne pas mourir stérilisé par la  bêtise incontinente, ne rien répondre

Parfois je me contente de peu, un brin me suffit, un bout de tige, je le roule entre mes doigts jusqu’à le rendre lisse et souple, puis je le mâchonne longuement en regardant l’horizon. Quand je le recrache je suis repu et satisfait.

Parfois je pose la mauvaise question à la mauvaise personne au mauvais endroit au mauvais moment. Mauvaise par mauvaise par mauvais par mauvais cela donne quoi ? Les ennemis des ennemis des ennemis de mes ennemis sont-ils mes amis ? 

Parfois   - * - * - *- = + ! Parfois oui, mais pas pour tout, pour tout le monde, partout et tout le temps...

Parfois un goût de sel au réveil      Enigme de son origine    La nôtre peut-être    Nostalgie du bain de mère

 Parfois la brume     Seule la brume     Dehors tout autour    Dedans jusqu’aux oreilles     Partout la brume

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.