Aux armes Statisticiens !!!

Nous sommes sourds à force d'être envahis par les analyses partiales sonnant comme les cloches des chapelles qui défendent credo, religion, sensibilité sociale ou politique. Cela ne fait que planter des arbres qui cachent la forêt, cette forêt c'est la simple évidence d'une question: Pourquoi cette épidémie frappe-t-elle de manière quasi-exclusive les pays les plus riches?

Il est indispensable que l'ensemble des ressources capables de trouver une réponse se mettent au travail. J'ai moi même travaillé plusieurs années sur des statistiques médicales et de pharmacovigilance et je suis certain qu'avec la qualité et la quantité de données dont on dispose associée aux ressources humaines et matérielles disponibles, la réponse de peut pas nous échapper longtemps. Pour cela il faudra être rigoureux sur le plan méthodologique en ayant l'honnêteté intellectuelle d'éliminer ou de relativiser le poids de chaque prétendue "cause" n'étant pas déterminante.... Désolé si je me fais des ennemis mais il ne me semble pas évident que les moyens hospitaliers soient à eux seuls une réponse, si ces moyens lorsqu'ils sont de qualité infléchissent la courbe de mortalité ou l'accentuent lorsqu'ils sont défaillants, ils n'expliquent pas pourquoi l'Allemagne qui apparaît comme le meilleur de la classe riche compte  250 fois plus de morts par million d'habitants que le Nigéria et 1500 fois plus de morts que l'Ethiopie, deux des pays considérés comme les derniers de la classe des pays les plus pauvres...Profitons du fait que cette épidémie a mis en lumière les carences d'une politique de dégradation des moyens de santé pour repenser la place de ce secteur dans notre civilisation mais pas en s'appuyant sur de fausses raisons... Pour d'autres on incriminerait le manque de discipline face au confinement, l'argument ne tient pas la demi-seconde de lecture d'un tableau où l'on voit des pays où gestes barrière et confinement sont impossibles et ou l'épidémie ne s'est que peu ou pas propagé, pour d'autres il y aurait une cause environnementale liée à la pollution, cela n'est pas non plus corrélé par les faits, j'ai souvenir que le niveau de pollution de Charleville-Mézières en faisait il y a quelques années une des villes les plus frappées par les affections respiratoires ( bronchites chroniques ) et surprise Les Ardennes sont un des départements les moins touchés à ce jour et que penser de la différence qui s'exprime en puissance de 10 entre l'impact dans le Haut-Rhin et le Lander Allemand voisin..... Statisticiens de tous les pays unissez-vous!!! N'ayons pas peur de trouver "LA" principale cause, même si elle risque d'avoir un goût particulièrement amer....     

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.