vaccins covid les gouvernants irresponsables

Nos gouvernants n'imaginent qu'une seule hypothèse de sortie de la crise sanitaire covid-19, un vaccin. Si l'idée est séduisante de pouvoir immuniser la population via une vaccination, il est beaucoup moins rassurant de constater chaque jour l'ingérence du politique (incompétent scientifiquement ) dans la recherche.

La couse échevelée à la découverte d'un vaccin, met à mal tous les principes de prudence et protocoles d'études, il en va de même pour ce qui est de l'évaluation bénéfice/risque d'un éventuel candidat vaccin... Pour mémoire quelques principes généraux sur les vaccins.... Pour l'immense majorité des vaccins, le calcul du bénéfice/risque est complexe, notamment si l'on s'en réfère aux vaccins les plus courants comme ceux des grippes, leur couverture dépend de la réponse du système immunitaire, plus les personnes sont âgées et plus le taux de personnes pour lesquelles la protection est efficace diminue, la faute à une réponse faible de leur système immunitaire et le pire c'est que même sur des vaccins dits "sûrs" chez ces personnes les moins couvertes par la vaccination, les effets secondaires sont les plus graves. Pour ce qui est du Covid-19, la population cible dans le sens ou elle pourrait être protégée en cas de contamination est celle ayant le plus de risque de dégradation pouvant amener au décès, son age médian est de plus de 80 ans... il faudrait donc un vaccin testé sur de très nombreuses personnes avec un niveau d'effets secondaires négligeable... cela implique du temps...Les laboratoires pharmaceutiques comme les scientifiques sont sous une telle pression qu'elles prennent déjà les devants en s'armant de clauses "d'irresponsabilité" en cas problèmes... Comme nous sommes dans une situation d'état d'urgence sanitaire jusqu'en Février, nous sommes dans une situation à haut risque car les décisions politiques pourront être mises en oeuvre sans aucun garde-fou institutionnel, auprès d'une population qui déjà aujourd'hui à plus peur dans cette épidémie des décisions politiques arbitraires que du virus lui-même... Il est urgent que la France se dote d'un véritable conseil scientifique élargi à un grand nombre de spécialistes praticiens nommés pour leur reconnaissance nationale et mondiale et pas un conseil dit scientifique qui ne prend que des décisions politiques.... Faute de quoi nous allons une fois de plus donner légitimement du grain à moudre aux personnes qui sont farouchement opposées à la vaccination.

Rien n'est jamais parfait, mais le principe même de la vaccination qui consiste à provoquer une protection contre des agents pathogènes par notre propres cellules et quand même un principe lumineux... mais comme tout, un principe mal conduit peut faire courir à la catastrophe...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.