pboningre
Abonné·e de Mediapart

15 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 oct. 2012

Desperate Mother

pboningre
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

J'ai déniché cette saynette sur le Net. Il est évident qu'elle met en lumière une actu relative à Dati et Desseigne, mais de manière désopilante et inédite. Je ne résiste donc pas à vous la faire partager...

Desperate mother (Pièce en un acte, une scène, un tableau)

Perchée sur ses talons de 12 cm au moins, à la semelle rouge, elle, une brunette, les mains sur les hanches, s’avance l’air offusqué.

— Et alors, c’est ça la solidarité entre femmes ?!

En fond sonore, la chanson de Chantal Goya : « Bécassine »

— Pffff, ces journalistes, moi je les croyais mes amis ! Des femmes en plus, des gentilles mamans, comme moi !! Vraiment aucune solidarité…. avec moi !

On entend une voix :

— Mais pour qui vous prenez vous chère Madame ?

La brunette, en colère :

— Heinnn ?

La voix :

— Pardon, Tékitoi ?

— Ah, tu m’as reconnue ?

— Oui, l’or, ça brille !

Interrogative, la brunette cherche à deviner qui est cette voix :

— Jean Marie ?

La voix reste silencieuse.

— C’est toi Edouard ?

La voix tousse :

— Dédé, peut-être ?

La voix rit.

— Pourquoi tu ris ?

— Ca coule de source !

Une journaliste distinguée entre et la salue. La brunette la toise, sur la défensive.

— J’en ai marre que vous me harceliez ! Et ma fille, vous y avez pensé ? Vous n’avez pas d’enfant, vous ? J’ai droit, et elle aussi, au respect de la vie privée.

Fond sonore avec la chanson : « Chaque jour, c’est la même chose».

— J’ai même décidé de la délocaliser et de la scolariser en Suisse ! Trop c’est trop ! Je vais pas pouvoir lui enseigner la vie !

La journaliste, du tac au tac :

— Soyez tranquille, en Suisse, elle apprendra les bonnes manières !

— Ouais, c’est vrai, c’est ça aussi le mime étiste !

La journaliste reprend son sérieux :

— Et si vous me disiez la vérité ?

— N’importe quoi ! La vérité…. si je mens !

— Oui, c’est vrai, mentir et démentir pour vous c’est faire et défaire. Après tout,  ça doit être ça travailler, pour vous !

La brunette n’a pas écouté la journaliste. On la sent ailleurs. Elle marmonne :

— Quel con ! Pourquoi il a parlé ce blaireau ? Il va me faire passer pour qui ?

La journaliste, à l’affût :

— Vous craignez que le test sanguin soit négatif ?

— Mais pas du tout !

— Vous faites donc confiance à la Justice de votre pays ?

— Evidemment !… et à la biologie encore plus !

La journaliste est intriguée, mais elle a lu les bios, y compris les non autorisées, de son interlocutrice :

— Vous allez choisir un laboratoire d’analyses dans le Golfe ?

La brunette  s’énerve :

— Laissez ma famille tranquille !

— Ce n’est pas ce que j’ai voulu faire, Madame !

— Décidément, vous ne comprenez rien ! Moi, j’ai pas besoin de réclamer des tests sanguins ! Le père, lui, c’est la gentille main !

La journaliste se retient d’éclater de rire :

— Ah ! un vrai gentleman, alors ?

La voix se fait entendre et entonne « Le gentleman cambrioleur ».

La journaliste sent qu’elle ne peut plus rien en tirer, mais essaie une dernière question :

— Donc vous le tenez ?

— Non, quelle idée ! Mais c’est Pas touche à ma fille !

La journaliste prend ses affaires et quitte la pièce.

La brunette se précipite sur son téléphone portable.

— Allo, Maitre, ah c’est vous ?! Dites-moi, on pourrait envoyer la même assignation…. mais au vrai père de ma fille, cette fois ?

Rideau

Orchidée

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
La commission d’enquête parlementaire ménage Bernard Arnault…
L’audition du patron de LVMH par la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est déroulée de manière aussi calamiteuse que celle de Vincent Bolloré. La plupart des dangers qui pèsent sur l’indépendance et l’honnêteté de la presse ont été passés sous silence.
par Laurent Mauduit
Journal — Médias
… après avoir tenu café du commerce avec Vincent Bolloré
Loin de bousculer Vincent Bolloré, la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est montrée approximative et bavarde, mercredi, au lieu d’être rigoureuse et pugnace. L’homme d’affaires a pourtant tombé un peu le masque, laissant transparaître ses attaches nationalistes.
par Laurent Mauduit
Journal
Didier Fassin : « on est dans un basculement qui n'était pas imaginable il y a 5 ans »
Alors que l’état de crise semble être devenu la nouvelle normalité, quelles sont les perspectives pour notre société ? Didier Fassin, directeur d’études à l’EHESS qui publie « La société qui vient », est l’invité d’« À l’air libre ».
par à l’air libre
Journal — Extrême droite
Révélations sur les grands donateurs de la campagne d’Éric Zemmour
Grâce à des documents internes de la campagne d’Éric Zemmour, Mediapart a pu identifier 35 de ses grands donateurs. Parmi eux, Chantal Bolloré, la sœur du milliardaire Vincent Bolloré, qui siège au conseil d’administration du groupe. Premier volet de notre série sur les soutiens du candidat.
par Sébastien Bourdon, Ariane Lavrilleux et Marine Turchi

La sélection du Club

Billet de blog
Quoi de neuf ? Molière, insurpassable ! (1/2)
400e anniversaire de la naissance de Molière. La vie sociale est un jeu et il faut prendre le parti d’en rire. « Châtier les mœurs par le rire ». La comédie d’intrigue repose forcément sur le conflit entre la norme et l’aberration, la mesure et la démesure (pas de comique sans exagération), il reste problématique de lire une idéologie précise dans le rire du dramaturge le plus joué dans le monde.
par Ph. Pichon
Billet de blog
On a mis Molière dans un atlas !
Un auteur de théâtre dans un atlas ? Certes, Molière est génial. Parce qu'il n'a laissé quasiment aucune correspondance, un trio éditorial imagine comment Jean-Baptiste Poquelin a enfanté "Molière" dans un atlas aussi génial que son objet. (Par Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Molière et François Morel m’ont fait pleurer
En novembre 2012, François Morel et ses camarades de scène jouaient Le Bourgeois gentilhomme de Molière au théâtre Odyssud de Blagnac, près de Toulouse. Et j’ai pleuré – à chaudes larmes même.
par Alexandra Sippel
Billet de blog
Molière porte des oripeaux « arabes »
Le 15 janvier 2022, Molière aurait eu 400 ans. Ce grand auteur a conquis le monde, a été traduit et adapté partout. Molière n'est désormais plus français, dans les pays arabes, les auteurs de théâtre en ont fait leur "frère", il est joué partout. Une lecture
par Ahmed Chenikii