penseurlibre147
Comptable
Abonné·e de Mediapart

212 Billets

2 Éditions

Billet de blog 10 janv. 2015

La violence contre Charlie Hebdo, Mme Le Pen demande aux musulmans de se désolidariser

penseurlibre147
Comptable
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Mme Le Pen demande aux musulmans de se désolidariser du terrorisme. Cette demande de Mme Le Pen est une vraie insulte et implictement une acte de xenophobie. Les musulmans ne se sont pas trompés, ils ont condamné le terrorisme en tant que Français, car ils sont Français. C'est la bonne réponse.

Néanmoins cette demande de Mme Le Pen m'a interlocqué.

Comme je suis croyant, je suis chrétien, d'origine protéstante, j'ai quand-même fait un examen de conscience.

Quand aux Etats-Unis des extrémistes qui se disent chrétiens abattent froidement des médecins qui partiquent l'avortement, est-ce que je dois me désolidariser d'eux en tant que chrétien ? Non, car ce sont des cas isolés, des fous, qui ne répésentent pas la foi chrétienne. Je le condamne en tant que humaniste.

Autre exemple. Comme je suis néerlandais, l'église protestante néerlandaise a dû faire face dans le passée à l'Apartheid, basé sur la Bible, en Afrique du Sud. Les liens entre les églises protestantes en Afrique du Sud  et celles des Pays-Bas étaient très étroites à cause de l'émigration des Hollandais vers l'Afrique du Sud et le lien de la langue : l'Afrikaans parlé en Afrique du Sud est partiquement identique à la langue néerlandaise parlé aux Pays-Bas. (A titre de comparaison la différence entre le Quebécquois et le Français) Au fur et à mesure que l'Apartheid persistait et se durcisait les liens ont été rompus entre les deux églises : plus d'échanges entre les facultés de théologie des universités néerlandaises avec ceux d'Afrique du Sud, plus d'échanges entre les responsables des 2 églises, plus de cultes dirigés par des  pasteurs en provenance d'Afrique du Sud aux Pays-Bas, sauf cas isolés cette rupture a été généralisée. C'etait la bonne réponse, car il s'agissait d'églises et pas de personnes.

On oublie souvent qu'en France il existe aussi des échanges inter-réligieuses. Y participent, des responsables de l'eglise catholique, des responsables des églises protestantes, des responsables de la réligion juive, des responsables du monde musulman, des bouddistes et des hindous. Ces échanges sont conclues par des déclarations communes. Dans ces déclarations le terrorisme est unanimement condamé. Donc les musulmans ont déjà condamé le terrorisme via leurs resposables dans ces échanges. Ces déclarations communnes sont pratiquement ignorées par les média.

Or, quand les instances réligieuses de tous bords se proclament pour la tolérance et le respect des différences y compris dans le domaine réligieux c'est à souligner. 

Mais j'ai un mal fou à trouver trace de ces déclarations sur internet, mais je sais qu'ils existent, je l'ai vu à la télévision.

Voici 2 liens quand-même :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Conf%C3%A9rence_des_responsables_de_culte_en_France

http://lacrcf.fr/

Ma réflexion fait suite à l'article de Médiapart :

http://www.mediapart.fr/journal/france/090115/les-militants-musulmans-savent-ce-quils-ont-faire-merci-pour-eux

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Budget
Le « paquet pouvoir d’achat » ne pèse pas lourd
Le gouvernement a confirmé une série de mesures pour soutenir le pouvoir d’achat des fonctionnaires, des retraités et des bénéficiaires de prestations sociales. Mais ces décisions ne permettent pas de couvrir la hausse des prix et cachent une volonté de faire payer aux plus fragiles le coût de l’inflation.
par Romaric Godin
Journal
Assurances : les résultats s’envolent, pas les salaires
Depuis plusieurs mois, des mouvements sociaux agitent le monde des assurances où les négociations salariales sont tendues, au niveau des entreprises comme de la branche professionnelle. Les salariés réclament un juste partage des bénéfices, dans un secteur en bonne santé.
par Cécile Hautefeuille
Journal
Le RN s’installe, LFI perd la partie
Les députés ont voté mercredi la répartition des postes de gouvernance de l’Assemblée nationale, offrant deux vice-présidences au parti de Marine Le Pen. Privée de la questure qu’elle convoitait, La France insoumise a dénoncé les « magouilles » de la majorité, qu’elle accuse d’avoir pactisé avec la droite et l’extrême droite.
par Pauline Graulle, Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
Journal — Violences sexuelles
Les contradictions de la défense de Damien Abad
Damien Abad est visé par une enquête pour « tentative de viol », ouverte ce mercredi par le parquet de Paris. Questionné par BFMTV sur le témoignage de la plaignante, l’avocat du ministre a affirmé que son client ne la connaissait « absolument pas », ne sachant pas de « qui il s’agit ». Ce que contredisent plusieurs éléments obtenus par Mediapart. Contacté, Me Benoît Chabert revient sur ses propos.
par Marine Turchi

La sélection du Club

Billet de blog
Quand le RN est fréquentable…
La dernière fois que j'ai pris ma plume c'était pour vous dire de ne plus compter sur moi pour voter par dépit. Me revoilà avec beaucoup de dépit, et pourtant j'ai voté !
par Coline THIEBAUX
Billet de blog
Boyard et le RN : de la poignée de main au Boy's club
Hier, lors du premier tour de l’élection à la présidence de l’Assemblée nationale, Louis Boyard, jeune député Nupes, a décliné la main tendue de plusieurs députés d’extrême droite. Mais alors pourquoi une simple affaire de poignée de main a-t-elle déclenché les cris, les larmes et les contestations ulcérées de nombres de messieurs ?
par Léane Alestra
Billet de blog
Oui, on peut réduire le soutien populaire aux identitaires !
Les résultats de la Nupes, effet de l’alliance électorale, ne doivent pas masquer l'affaiblissement des valeurs de solidarité et la montée des conceptions identitaires dans la société. Si la gauche radicale ne renoue pas avec les couches populaires, la domination des droites radicales sera durable. C'est une bataille idéologique, politique et parlementaire, syndicale et associative. Gagnable.
par René Monzat
Billet de blog
Quels sont les rapports de classes à l’issue des élections 2022 ?
On a une image plus juste du rapport des forces politiques du pays en observant le résultat des premiers tours des élections selon les inscrits plutôt que celui des votes exprimés. Bien qu’il y manque 3 millions d’immigrés étrangers de plus de 18 ans. L’équivalent de 6% des 49 millions d’inscrits. Immigrés qui n’ont pas le droit de vote et font pourtant partie des forces vives du pays.
par jacques.lancier