LAÏCITE

Laïcité : une approche militante.

C'est une copie de ma contribution publiée sur ce blog le 22.03.2017 :

La laïcité dans La République Française :

Il n'y a pas en France d'églises catholiques, protestantes ou orthodoxes, mais d'églises françaises.

Ni des synagogues juives, mais des synagogues françaises.

Ni des mosquées musulmanes, mais des mosquées françaises.

Car ils sont tous en France.

Comme Benoît Hamon a dit dimanche 19 mars  2017 pendant le Grand Meeting à Bercy :

La laïcité est la liberté de croire et la liberté de ne pas croire.

C'est LA LIBERTE de créer des lieux des cultes qui caractérise la laïcité. Un état catholique peut interdire des synagogues, pas un état laïque.

C'est la laïcité qui ORGANISE les convictions religieuses et pas religieuses dans le domaine public (loi 1905)

La République Française est issue de la Révolution Française : l'insurrection contre les puissances dominatrices.

 Il y a donc dans l'ADN de la République Française : la notion d'insoumission vis à vis des puissances dominatrices, fussent-elles politiques, économiques ou religieuses.

 La laïcité est donc aussi l'insoumission au clergé catholique. Fait historique.

 La République Française est par son ADN :  l'engagement personnel d'insoumission vis-à-vis à toute puissance dominatrice,  dixit Benoit Hamon.

Benoit Hamon a dit il y a quelques semaines : une élection présidentielle est autre chose qu'un programme économique ou social.

La preuve se trouve ci-dessus.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.