ABSTENTION ET SURPLACE DU FRONT DE GAUCHE.

 

Surplace.jpg

Hier, sur Twitter, après mon insistance sur l’énorme pourcentage d’abstentions (60% !) dans cette circonscription du Doubs, un Twitternaute vint me demander pourquoi ces Silencieux du Vote ne penchaient pas finalement pour le Front de Gauche (aux résultats décevants à 3,9%). Il y a quelques mois, toujours sur Twitter, j’avais croisé le fer avec une groupie à 200% de Mélenchon qui se lamentait de la non-adhésion du populo aux thèses du FdG.

Réflexions en vrac ici : http://bit.ly/1LDPoyC

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.