VOYAGE DANS LE TOP 10 DES SPIN DOCTORS DE FRANCE.

Dans le fatras du n° de juin 2016 de GQ, seul un article a retenu mon attention. Non, pas celui sur le nigaud milliardaire Beckham qui fait la Une. Ni celui qui fait la soupe aux gogos sur les terroristes et les tueurs en série. Non, l’article le plus interessant porte sur un drôle de hit-parade : celui des 10 plus puissants Spin Doctors de la scène politique et médiatique française.

Pour ceux qui ignorent qui sont les spin doctors, rappelons que ce sont les Maîtres Es-Communication qui mangent régulièrement à tous les râteliers de la Politique (A droite, au Centre, à «gauche» c’est selon) et qui ont ce pouvoir exorbitant de faire toujours la même pluie libérale et le beau temps du Nouveau Capitalisme.

TOP 10 DES SPIN DOCTORS.

  Hit-parade GQ,

david-beckham
Top 10 de nos Communicancans que je vous livre en détail :

  Numéro 1 : Stéphane Fouks. Inutile d’insister. C’est un copain à BiBi. Allez voir mes bibillets qui font sa pub.

  Numéro 2 : Anne Méaux. Inutile d’insister (bis). C’est une copine à BiBi. Elle aussi a eu droit à ma reconnaissance de blogueur.

Numéro 3 : Anne Hommel : copine à DSK, à Cahuzac, à Mathieu Pigasse, à JC Cambadélis. Magnifique, non ?

Numéro 4 : un inconnu de BiBi, Fabrice Fries. Le Comcancan se défend d’emblée d’être dans ce métier honteux : «Je ne suis pas né dans la Com’» se défend t-il en geignant. Mais le bougre est quand-même patron de Publicisaprès avoir fait l’ENA, Normale-Sup. Il accompagne et soutient General Electric(de Clara Gaymard), Netflix. Et il est grand pote de Frank Louvrier le Sarkozyste et de Jean-Marie Messier de Vivendi.

Numéro 5 : Gaspard Gantzer, 36 ans, Chef du Pôle de Communication de l’Elysée. Avec une adresse pareille sur son CV, il n’a pas de souci à se faire jusqu’à la retraite : il pourra pantoufler où il veut. Son grand copain est… Macron, énarque de la même promotion Léopold Sédar Senghor. GéGé côtoie Hollande, Delanoë, Fabius et il avait soutenu DSK (mais comme tout cela est loin !).

Ce Monsieur est «un grand bouffeur de littérature» ! Ah ces cancrelats de la Haute ! Faut toujours qu’ils mettent en avant leur amour de l’Art! J’y vois une volonté de se démarquer à tout prix de leurs ancêtres, Bourgeois du XIXème siècle, Bourgeois chantés par Jacques Brel : «Les Bourgeois, c’est comme les cochons… Plus ça devient etc etc». Un mot sur la femme de notre ami Fabrice: Emilie Lang Elle est conseillère de la Ministre de la Culture Audrey Azoulay, elle-même amie de Macron et de Stéphane Bern. Comme il est petit ce grand Monde !

Numéro 6 : Olivier Labesse. Copain de Bolloré, probable successeur deMichel Calzaroni (Agence DGM). Ce brave Olivier a conseillé la banque suisse HSBC quand cette dernière était sous la tourmente. Il est membre du Think-Tank sarkozyste Fondapol. Très rigolo : «Les coups de fil, c’est fini, on a changé d’époque. De toute manière, court-circuiter un journaliste est totalement contre-productif».
C’est encore lui qui s’est coltiné la défense de Bernard Arnault contre le film de François Ruffin «Merci Patron». Si discret que je n’ai pu trouver une seule photo de lui.

Numéro 7 : Gilles Boyer surnommé «Sœur Sourire». Il gère la com’ d’… Alain Juppé. Sur la photo, il… réfléchit pour nous !!! On regardera attentivement son sujet de reflexion pour les générations futures !

Numéro 8 : Denis Pingaud de «Balises». C’est un ex de Euro RSCG (comme beaucoup) et d’Opinion Way. Du scandale de ses salaires à 8000 euros et de son soutien à Mathieu Gallet en pleine grève de Radio-France en 2015, il se gausse : «Ce n’est jamais agréable d’être épinglé par le Canard Enchaîné. Mais cette affaire est un non-sujet». Alors, circulons, circulez puisqu’il n’y a rien à voir.

Numéro 9 : Clément Léonarduzzi d’Ella Factory. Ses clients ? L’Oréal. EDF. Française des Jeux. Système U.

Numéro 10 : Et pour finir en beauté, Guillaume Didier (Vae Solis). Au printemps 2016, c’est lui qui gère religieusement les petits ennuis du Cardinal Barbarin. Autres titres de noblesse de ce Communicancan : il a géré Rachida Dati, il a été le porte-parole de Michèle Alliot-Marie et a défendu Thomas Fabius lors des ennuis fiscaux de ce dernier. Ce gars-là mérite bien d’entrer dans ce Panthéon, non ?

                                                                                                     *

Pour ceux qui voudraient connaître l’ampleur de l’influence de ces gourous de la Com (qui se font discrets), je ne saurais que conseiller le très bon livre d’Aurore Gorius et de Michaël Moreau. On comprendra alors que nos Manipulateurs vivent dans un microcosme d’où les gogos – comme nous – sont exclus. Petit monde dans lequel Stéphane Fouks part à la fois en vacances à La Réunion avec Claude Bartolone et fricote avec Valls, Alain Bauer et… Jean-François Copé, copain qu’il a connu sur les bancs de Science-Po. On y apprend que ce même Copé est le cousin de Gilles Finchelstein et que ce dernier est le DG de la Fondation Jean-Jaurès. Dans un même élan, voilà ce cher Gilles en Directeur des études de EuroRSCG, l’Agence de Com n°1. Petits exemples de cette imbrication intolérable et nauséabonde entre sphère publique, Monde des Médias, des Affaires et Monde de la Politique.

Pour l'ensemble du billet de BiBi, c'est par ici : http://bit.ly/2dmLjBE

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.