TEMOIGNAGE D'UN MAQUISARD (1942-44). Deux vidéos.

En deux vidéos mises en ligne sur You Tube et sur mon blog www.pensezbibi.com, j'ai recueilli le témoignage précieux de François Marminat, âgé aujourd'hui de 93 ans. Il s'engagea dans un des maquis de l'Allier et poursuivit la lutte contre les Nazis jusqu'en Allemagne.

François MARMINAT est né le 3 mai 1923 à Yzeure dans le département de l’Allier.

Après son certificat d’études, il est embauché dans une ferme comme ouvrier agricole pendant deux ans (de 1938 à 1940). A Moulins (Allier), il aide des juifs, des fugitifs et des récalcitrants au STO à passer la ligne de démarcation. Un temps ouvrier cheminot, il quitte son poste après avoir été convoqué et interrogé par la Milice. Lors d’une réunion de «clandestins», il s’échappe. Certains de ses amis sont arrêtés et fusillés. Hébergé par des amis sûrs, il entre au maquis en Forêt de Tronçais, à Cérilly (Allier) au cours de l’été 1942.

Il va participer à la libération de plusieurs villes de l’Allier (dont Moulins).

Dans la première partie de son témoignage, François MARMINAT raconte son entrée au maquis FTPF et sa vie de clandestin dans le Maquis FTPF dit du «Camp du 14 juillet».

Dans une seconde partie (mise en ligne – cliquez à la fin du billet), il parlera de la poursuite de la guerre, de son incorporation au 152ème régiment (dit «desDiables Rouges») qui, à Dijon, a rejoint  la 1ère Armée du Maréchal De Lattre de Tassigny fraîchement débarquée en Provence.

A l’heure où les Chemises Brunes veulent falsifier l’Histoire et apparaître comme des Défenseurs de la Démocratie et de la France, le témoignage du maquisard François MARMINAT, âgé aujourd’hui de 93 ans, est précieux pour les générations présentes et à venir.

Vidéo 1.

https://www.youtube.com/watch?v=I_Rd7ooij94

*

Vidéo 2.

https://www.youtube.com/watch?v=h8ZT-4WqABA

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.