PEPS Marseille
Ecologie Sociale
Abonné·e de Mediapart

4 Billets

1 Éditions

Billet de blog 30 mars 2022

Nous, militantes et militants écologistes...

Pour porter la voix de l'écologie sociale lors des prochaines élections, PEPS Marseille et Extinction Rébellion Marseille - La Plaine ont eu l'initiative de la tribune « Nous, militantes et militants écologistes ». Celle-ci a été suivie par près d'une centaine de premier.e.s signataires et rappelle que l'écologie de droite n'est qu'une contrefaçon libérale de ce dont nous avons réellement besoin.

PEPS Marseille
Ecologie Sociale
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Nous, militantes et militants écologistes, ne nous reconnaissons pas dans l’écologie de droite, qui accompagne le capitalisme vert. A une heure où l’urgence climatique devrait nous pousser à réduire drastiquement notre consommation de ressources, nos émissions de gaz à effet de serre, et l’exploitation du vivant, l’offre politique « verte » n’est toujours pas à la hauteur de la demande planétaire. Celle-ci ne fournit pas d’alternative sérieuse au système actuel. Le libre-échange et, plus généralement, le libéralisme ne sont pas remis en question. Les traités européens imposant la concurrence – là où la planification écologique devient nécessaire – ne sont pas critiqués. Mais, pire encore, la présence du candidat EELV à la manifestation anti-justice organisée par les syndicats de police est une négation de ce qu’a pu être la lutte écologiste [1]. Nous avons tellement reçu de coups de matraque, de gaz lacrymogène, de tirs de LBD, et de jours d’ITT pour la lutte, que soutenir une police sans justice n’est qu’une trahison envers tout ce pourquoi, nous, activistes écologistes, avons usé notre vie. Il ne sera pas nécessaire d’aborder la question du « mur de la honte » de Pantin, véritable rempart anti-migrants, et de la complicité de la mairie de Paris de Madame Hidalgo [2], l’intitulé parle de lui même. Les candidats EELV et PS ne nous représenteront pas.

Nous, militantes et militants écologistes, ne défendons pas une écologie punitive. En France, les 10 % les plus riches ont généré un quart de la pollution du pays, soit autant que la moitié la plus pauvre de la population [3]. La première et la plus efficace des mesures écologiques, ne nécessitant ni innovation technique ni grands travaux publics, est donc d’éliminer les inégalités. Ce n’est de toute évidence pas le président des très riches qui réglera la question climatique et ceci est déjà réglé mathématiquement. C’est pourquoi, nous, écolos, avons manifesté auprès des gilets jaunes. Comment imposer aux plus pauvres de se restreindre au nom de la planète lorsqu’en la quittant pour l’espace, Jeff Bezos a, à lui seul, émis autant de gaz carbonique que 30 français en une année [4] ?

Nous, militantes et militants écologistes, ne défendons pas seulement un meilleur tri des déchets. La survie de l’humanité dépendra de celle du vivant et de la fertilité de nos sols – n’en déplaise à Monsanto qui semble ne pas avoir de remords à polluer nos terres et nos eaux. Une biodiversité anéantie et une terre stérile ne pourront nous conduire qu’à une réduction importante de notre production agricole. Couplées à des catastrophes climatiques de plus en plus fréquentes, ces conséquences de nos erreurs conduiront l’humanité à des périodes de famine plus étendues encore que celles que nous connaissons aujourd’hui. Car, oui, les famines dues aux crises environnementales ne sont peut-être qu’une réalité de demain pour les européens, mais il s’agit d’une réalité d’aujourd’hui pour nombre de régions du monde. Nous, écologistes, exigeons dès maintenant une réelle politique mondiale de l’alimentation. Mais ce n’est pas notre seul combat. Rappelons que l’urgence sociale expliquée plus tôt est intrinsèque à la crise démocratique que nous traversons. Lorsque que le capitalisme, la compétitivité, et la croissance ne font plus rêver, les gouvernements ont une forte tendance à réagir par l’autoritarisme et la répression. Si nous voulons sortir de la nuit, il nous est nécessaire de passer de la coercition au travail pour l’intérêt commun et celui du vivant. La démocratie et le social sont devenus des questions de survie, c’est sur cela qu’un projet de société réellement écologiste doit être construit.

Nous, militantes et militants écologistes, comptons participer activement au débat public lors des prochaines élections - et cela a déjà commencé. Et nous n’en demanderons pas l’autorisation aux puissants. Nous porterons notre voix sur la place publique, dans les médias. Nous l’imposerons à ceux qui détruisent. Nous, citoyennes et citoyens, prendrons part à la vie démocratique de notre pays. Des initiatives existent déjà. Nombre de mouvements (comme Extinction Rébellion, Greenpeace, ANV, etc ...) ont combattu ce système toxique sur le terrain, d’autres l’affronteront en plus sur les plateaux et dans les urnes, comme PEPS et ses alliés actuels ou futurs, qui sauront se saisir de ce combat pour une écologie populaire et sociale. Nous n’aurons pas un champion de la planète, mais une coalition populaire réellement concernée par l’écologie de rupture qu’elle portera.

Nous, militantes et militants écologistes, porterons la voix de l’écologie de gauche.

[1] https://reporterre.net/Le-soutien-de-Yannick-Jadot-a-la-manifestation-po...

[2] https://www.france24.com/fr/france/20211001-%C3%A0-pantin-l-%C3%A9c%C5%9...

[3] https://www.oxfamfrance.org/communiques-de-presse/les-1-les-plus-riches-...

[4] https://www.liberation.fr/checknews/quelle-est-lempreinte-environnementa...«L%27essentiel%20des%20émissions%20va,émissions%20sur%20une%20vie%20entière.


Premier.e.s signataires (par ordre chronologique) :

Alexandre GEORGES ; PEPS, Extinction Rébellion, Marseille Révoltée 
Bourgeois Thérèse ; PEPS  
Richard MONTERO ; Extinction rébellion 
Loïc Boureux ; 
Eric TROCHON ; XR / GJ / PEPS / Akira / décroissance-élections 
Rose BERGERON ; Extinction Rebellion 
Lalidji Meriem  ; PEPS 
Nicolas Roussel ; XR 
Wijdane Dziri ; PEPS 
Humbeline RICHARD ; Extinction Rebellion 
Carole Bouyssou ; 
Laurence Dimino ; XR 
Merlin GAUTIER ; PEPS 
François coelho ; NDDL , Collectif pour le triangle de Gonesse , Maison Des Solidarités 
Tatiana Mironov ; Mouvement Colibris 
Nairobi ; Xr 
Patrick Farbiaz ; Pour une Ecologie Populaire et Sociale 
Marie MALLEBRERA ; 
Jean Dumoulin ; 
Jean Fauché ; Alternatives et Autogestion  - PEPS 
Lucie Le May ; 
Arthur ledard ; peps et lfi 
georges auspitz ; LFI 
Jean-Jacques Piard ; PEPS Lorient 
Sylvie NONY ; Alerte Pesticides Haute-Gironde 
Benoit MOLINIER ; Extinction Rebellion / Alternatiba 
ĵpierre  meyer ; psu 
Christopher MURRAY ; Greenpeace, Terre de Liens, Humanité et biodiversité. 
Jean-Jacques GREINER ; ATTAC68 
Dominique NEY ; 
David MEDARD ; USL 
Quentin sommabère ; 
Dubourdieu  Alice ; 
Ariane NICOLAS ; XR 
Houda MAÂROUF ; Extinction rebellion 
Anne delaporte ; XR  Alternatiba faucheurs d'OGM 
tao ACHACHE ; 
Sam PABLO ; PEPS-Boissy.insoumise 
Elsa Devidas ; 
Jef Portillo ; 
Élisabeth Maset ; Extinction Rébellion 
Hugo dujourdy ; 
Chloé CAVALLO ; PEPS, XR 
Christian CHAPLAIS ; 
Guillaume mirtillo ; Extinction rebellion,  anarchiste, gilet jaune 
Chloé Auzerais ; Extinction Rebellion 
Geoffrey Dem ; 
Edmond ALLAIN ; PEPS
Thierry Rauby ; Greenpeace 
Samy Lahmer ; 
Amarine Gripond ; ANV COP 21 
Alexandre santin ; 
Haelvoët Isabelle ; Peps 
Emilie CHAUDRON ; Terres Vives Pertuis, les soulèvements de la terre 84 
Adeline Pacaud ; FNE, Terre de Liens 
Marianne GRES HOLGATE ; 
Joachim Ollive ; Les DDcalés 
Julia Richomme ; FI 
A.Gaillard ; ZAD 
LORUT Daniele ; Sortir du Nucleaire- ICAN fr -Agir pour l'Envmt -ATTAC(99-2021)-Mvmt UTOPIA-PEPS... 
Yannick Duvauchelle ; 
Sandrine kuzara ; 
Coline Michon ; 
jean-martin barbut ; Planète Terre 
Winnie ; Extinction Rébellion 
Ounad ; Extinction Rebellion 
Théo Mazarin ; Extinction Rébellion 
Loup brun ; XR 
Nikita ; XR, PEPS Marseille
Alain Benfati ; XR, PEPS, Vélorution 
Guyyy ; XR 
Thibaut Linares ; 
Slow Crupel ; extinction rebellion Montpellier 
Clément OSE ; XR 
Renaud de Bengy ; France insoumise 
Stéphane Rouyer ; LFI 
Jean-Luc DEBARD ; Alternatiba-ANV, CEPG, SOS Forêt, RAF: réseau Alaternative Forestiéres. 
Vincent boye ; Xr 
Aurore VALOJITCH ; 
Me Recontact ; XR Bordeaux 
Clem Clem Clem ; XR, ANV, Les Désobéissants  
Fabien Gord ; XR 
Dom DE BACKER ; XR 
Olivier ROUX ; XR Marseille La Plaine 
Romain ROUX ; XR 
Christian D ; XR 
Elena DA CRUZ ; 
Claire L ; 
Amandine Corveau ; 
Isabelle Kisielewski ; 
Antoine PATTYN ; Extinction Rébellion Lille 
Grim LUPA ; Extinction Rebellion Rennes 
Maxime Hauray ; 
Yann Lechouan ; XR 
Camille Garibaldi ; XR et PEPS Marseille 
Jacques Debarre ; 
HERALD ; EXTINCTION REBELLION 
Mahomo Yoha ; 
Guillaume FAURE ; XR 
Jacobine Meuche ; PEPS 
GAV Expert ; XR, Antifa  
Marion Froman ; XR, ANV 
Bann' ; Extinction Rebellion 
Lucas Peltier-Séné
Angélique Huguin
Christian Drouet
Aurélien Cossin


Ecrire à xr-marseille-laplaine@protonmail.com ou peps-marseille@protonmail.com pour plus d'informations.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Des titres de séjour suspendus aux « principes de la République » 
Le ministre de l’intérieur veut priver de titre de séjour les personnes étrangères qui manifestent un « rejet des principes de la République ». Cette mesure, déjà intégrée à la loi « séparatisme » de 2021 mais déclarée inconstitutionnelle, resurgit dans le texte qui doit être examiné d’ici la fin de l’année. 
par Camille Polloni
Journal
Le gouvernement rate l’épreuve du feu
Le début du second quinquennat Macron n’aura même pas fait illusion sur ses intentions écologiques. Depuis le début de cet été catastrophique – canicules, feux, sécheresse –, les ministres s’en tiennent à des déclarations superficielles, évitant de s’attaquer aux causes premières des dérèglements climatiques et de l’assèchement des sols.
par Mickaël Correia et Amélie Poinssot
Journal — États-Unis
L’auteur britannique Salman Rushdie poignardé
Salman Rushdie était hospitalisé vendredi après avoir été poignardé, alors qu’il s’apprêtait à prendre la parole sur une scène de l’État de New York.
par La rédaction de Mediapart
Journal — Conjoncture
Le nouveau plein emploi n’est pas le paradis des travailleurs
De l’emploi, mais des revenus en berne et une activité au ralenti. La situation est complexe. Pour essayer de la comprendre, Mediapart propose une série de deux articles. Aujourd’hui : pourquoi le nouveau plein emploi ne renforce pas la position des salariés.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
DragRace France : une autre télévision est possible ?
Ce billet, co-écrit avec Mathis Aubert Brielle, est une critique politique de l'émission DragRace France. Il présente la façon dont cette émission s'approprie les codes de la téléréalité pour s'éloigner du genre en matière de contenu et de vision du monde promue.
par Antoine SallesPapou
Billet de blog
« As Bestas » (2022) de Rodrigo Sorogoyen
Au-delà de l’histoire singulière qui se trouve ici livrée, le réalisateur espagnol permet une nouvelle fois de mesurer combien « perseverare » est, non pas « diabolicum », comme l’affirme le dicton, mais « humanissimum ». Et combien cette « persévérance » est grande, car digne de l’obstination des « bêtes », et élevant l’Homme au rang des Titans.
par Acanthe
Billet de blog
« Les Crimes du futur » de David Cronenberg : faut-il digérer l'avenir ?
Voici mes réflexions sur le dernier film de David Cronenberg dont l'ambition anthropologique prend des allures introspectives. Le cinéaste rejoint ici la démarche de Friedrich Nietzsche qui confesse, dans sa "généalogie de la morale", une part de cécité : "Nous, chercheurs de la connaissance, nous sommes pour nous-mêmes des inconnus, pour la bonne raison que nous ne nous sommes jamais cherchés…"
par marianneacqua
Billet d’édition
Entretien avec Leonardo Medel, réalisateur de « La Verónica »
Après une sélection au festival de Biarritz et au festival international du nouveau cinéma latino-américain de La Havane où il reçut le Prix FIPRESCI de la critique internationale, « La Verónica » sortira officiellement dans les salles en France à partir du 17 août 2022. L'opportunité de découvrir un cinéaste audacieux autour d'une critique sans concession des excès des influenceurs sur le Net.
par Cédric Lépine